L'Etoile de Normandie vous propose une nouvelle revue de presse couvrant à peu près l'ensemble de notre Normandie en souffrance après un mois de confinement contre l'épidémie de Coronavirus...

  • Dans la dernière édition de l'hebdomadaire caennais "Liberté" (16 avril 2020) on trouvera ces propos d'Hervé Morin, président de la Normandie: il serait temps que certains redescendent un peu sur le plancher des vaches!

morinmédef

  • Toujours dans la même édition, l'alarme des professionnels du tourisme normand: dans le Calvados, les hôteliers craignent, pour certains, de ne pas pouvoir passer l'année 2020...

hôtelscalvados

Appel des professionnels normands du tourisme aux touristes... normands:

Par pitié! cet été, ne partez en vacances en Bretagne ou dans le "Sud"!

https://actu.fr/societe/coronavirus/coronavirus-industriels-tourisme-lancent-appel-normands_33098811.html

adobestock-79115480-768x510

Coronavirus. Les industriels du tourisme lancent un appel aux Normands

Le coronavirus fragilise de nombreuses entreprises dont celles de l'industrie touristique. L'association Normandie Sites (136 sites dans la région) lance un appel aux Normands.

Derrière ce mot « industrie », on compte en vérité des milliers d’opérateurs, principalement des petites entreprises, des artisans, des centaines de communes qui en vivent et des millions d’emplois salariés. Cela représente plus de 7% du Produit Intérieur Brut français. 

Ce sont des musées, des parcs d’attractions, des parcs d’aventure, des zoos, etc qui pour la plupart ont une activité saisonnière qui débute au printemps et se poursuit pendant les vacances d’été. 

Lire aussi : Coronavirus. L’édition 2020 d’Eclat(s) de rue annulée cet été à Caen

Ces entreprises, petites ou grandes, engrangent leurs résultats pour passer l’hiver mais quand la saison ne peut redémarrer ou risque de redémarrer avec beaucoup de retard, le ciel se noircit très vite. 

Nous étions les premiers à avoir compris début mars, constatant chaque jour des annulations massives, que la crise serait longue et dramatique. La saison estivale est déjà compromise.

D’où ce cri du coeur et cet « appel aux Normands* » que lancent aujourd’hui ces acteurs du tourisme réunis au sein de l’association Normandie Sites qui rassemble 136 sites touristiques normands. 

« Nous faisons ce métier avec passion quels que soient nos thèmes et quels que soient nos secteurs . Pour nos territoires. Pour nos millions de clients qui nous font confiance. Pour les distraire. Pour les instruire. Pour bien les nourrir. Pour les accueillir et les loger. Pour leur faire aimer notre région. Pour occuper leurs enfants. Pour vivre des instants en famille. Pour tout simplement nous confier des moments importants et attendus de leurs vies » témoignent ces industriels du tourisme qui s’interrogent : 

Nous ne savons pas exactement quand et comment nous allons pouvoir travailler. Nous savons que l’été sera très difficile. Nous savons que l’hiver sera long.Mais nous savons aussi que sans vous nous ne repartirons pas.

Une situation qui pourrait bien s’avérer dramatique pour certains si la réouverture des sites touristiques devait tarder et qui affaiblira de toute façon tous les acteurs du tourisme. Plus que jamais, ils comptent sur les Normands pour venir leur rendre visite dès que le déconfinement le permettra.

*Cet appel aux Normands est lancé par les membres du bureau de Normandie Sites (Cité de la Mer /Cherbourg,Festyland / Caen,Zoo de Jurques,Paléospace/ Villers sur mer,Zoo de Champrépus,Mémorial de Caen,Mémorial de Falaise,Arromanches 360,Manufacture Bohin/ L’aigle,Fonderie Cornille Havard/ Villedieu ,Vedettes Jolie France / Granville,Muséoseine / Lillebonne,Calvados Expérience /Pont L’évêque,La Michaudière/ Domfront,Manche Iles Express/ Granville,Viaduc de la Souleuvre/ Souleuvre en Bocage et les 122 membres de l’association Normandie Sites.


 

  • Les cavistes normands s'inquiètent: les Anglais ne seront pas là!

https://actu.fr/normandie/ouistreham_14488/confinement-labsence-la-clientele-anglaise-inquiete-cavistes-ouistreham_33082056.html

  •  Toujours dans Liberté (16/04/20), on craint la boucherie chevaline dans le réseau normand des centres équestres. La Normandie est une terre équestre d'excellence: le conseil régional va devoir là encore intervenir directement pour éviter un effondrement de cette filière essentielle!

centreéquestre

  • La solidarité entre artisans et entrepreneurs normands s'organise avec des initiatives innovantes (Liberté, 16/04/20):

 

cartecollaborative

  • Dans la dernière édition de la Lettre Eco Normandie (17/04/20) on apprendra avec intérêt que la relocalisation industrielle souhaitée par tous pour l'après crise est déjà à l'oeuvre pour le lin normand: après la coopération entre la Normandie et l'Alsace en voici une autre entre la Normandie et le Quercy (le Lot c'est dans le Quercy pour ceux qui l'auraient oublié).

relocalisationlin

  • Mais en attendant l'après, la crise en cours destabilise aussi le processus industriel de la fillière linicole normande (teillage):

https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/coronavirus-coup-de-frein-pour-le-teillage-du-lin-6811621

 

  • Dans une édition récente de Ouest-France (Caen) la langue normande reste un patois... Quant au patois breton!

patoisnormand

  • Langue normande, suite! un quizz pour la redécouvrir dans son quotidien. Le français régional de Normandie provient de la langue normande, faut-il le rappeler...

https://actu.fr/loisirs-culture/quiz-une-clenche-bezot-connaissez-vous-mots-normand-sur-bout-doigts_33082358.html

  • Des étudiants demeurent isolés à l'occasion du confinement: l'université de Caen leur vient en aide...

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/normandie-l-universite-de-caen-aide-ses-etudiants-en-detresse-6811128

  • Les étudiants infirmiers normands s'insurgent contre le manque de moyens pour lutter contre l'épidémie!

https://actu.fr/societe/coronavirus/les-etudiants-infirmiers-normandie-reclament-mesures-face-la-crise_33090069.html

  • La métropole de Rouen va distribuer des masques aux habitants:

https://www.ouest-france.fr/normandie/rouen-76000/500-000-masques-pour-les-habitants-de-la-metropole-de-rouen-6811107

  • Grâce au soutien de la région, les pêcheurs normands sont équipés pour lutter contre le coronavirus:

https://actu.fr/normandie/dieppe_76217/20-000-masques-six-tonnes-solution-hydroalcoolique-pecheurs_33089503.html

  • Une grande industrie normande va redemarrer...

https://www.ouest-france.fr/normandie/evreux-27000/normandie-le-geant-du-verre-riou-glass-rouvre-ses-sites-de-production-6811036

  • Face à la crise sanitaire, les industriels normands se montrent créatifs!

https://actu.fr/normandie/grandes-ventes_76321/seine-maritime-guillaume-installe-parois-sanitaires-contre-covid-19-dans-vehicules_33096744.html

  • Coeur de Neufchâtel, Pont-L'Evêque, Camembert, Livarot... Les ventes de nos quatre fromages normands AOC s'effondrent!

https://actu.fr/normandie/neufchatel-en-bray_76462/covid-19-senatrice-ecrit-ministre-lagriculture-sauver-4-fromages-aop-normands_33065084.html

  • Le désarroi des artisans et commerçants dans le Pays d'Ouche:

https://actu.fr/normandie/aigle_61214/confinement-avenir-noir-les-artisans-les-petits-commercants_32981541.html

  • Il faut ouvrir, de nouveau, les marchés forains!

https://actu.fr/societe/coronavirus/coronavirus-marches-calvados-confederation-paysanne-sengage-leur-reouverture_33072295.html

  • La communauté urbaine de Caen au chevet des commerçants et des artisans:

https://actu.fr/normandie/caen_14118/coronavirus-commercants-artisans-difficulte-caen-mer-lance-nouveaux-dispositifs_33105524.html

  • Etre confiné pour payer son crédit...

https://www.20minutes.fr/societe/2761231-20200416-coronavirus-galere-payer-credit-renonce-toutes-depenses-superflues-chomage-partiel-ressent-deja-finances

  • Ne pas sortir et rester chez soi avec de l'eau non potable, des maux de ventres et les... rats! (Qu'en pense Madame Slimani?)

https://actu.fr/normandie/saint-just_27554/eure-entre-maux-ventre-invasion-rats-habitants-chapelle-longueville-nen-peuvent-plus_33042959.html

  • Un respirateur normand pour nous sortir d'affaire?

https://actu.fr/normandie/dieppe_76217/deux-entreprises-dieppe-une-rouen-sunissent-concevoir-respirateur_33072022.html

  • Le CHU de Caen élabore un test de dépistage du covid-19 ultra-rapide!

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-un-kit-mobile-de-depistage-rapide-du-covid-19-elabore-avec-le-chu-de-caen-6811697

  • Les dernières statistiques de l'épidémie de covid-19 en Normandie au 17 avril 2020:

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/infographie-3160-cas-confirmes-de-covid-19-en-normandie-dont-101-nouveaux-et-262-deces-GI16693544?utm_source=newsletter_mediego&mediego_euid=7b65029da2&mediego_ruuid=c17d10aa-ced0-495b-9b06-6422fe759f25_4&mediego_campaign=20200418_news_actu&utm_content=20200418&utm_campaign=newsactu&utm_medium=email

(source: ARS Normandie)

covid170420a

covid170420b

 

  • Solidarité normande à Cherbourg:

https://actu.fr/normandie/_50129/cherbourg-aider-ancien-commercant-propose-local-gratuitement-plein-centre-ville_33090901.html

  • La victoire du 8 mai 1945 contre le nazisme ne sera pas célébrée cette année: le député LR de la Manche, Philippe Gosselin est scandalisé! Nous aussi...

https://www.ouest-france.fr/normandie/manche/manche-le-depute-gosselin-scandalise-par-l-annulation-des-ceremonies-commemoratives-du-8-mai-6811814

  • Dans l'Orne, la CGT s'inquiète de la situation des personnes âgées, notamment dans les maisons de retraite...

https://www.ouest-france.fr/normandie/orne/orne-l-union-des-retraites-cgt-alerte-sur-la-situation-des-seniors-6811743

  • Catherine Morin- Desailly, sénatrice centriste de la Seine-Maritime et présidente de la commission des affaires culturelles du Sénat s'inquiète vivement de la gestion calamiteuse du gouvernement des conséquences de la crise sur le secteur culturel très présent dans l'économie de nos territoires:

http://www.les-centristes.fr/la-grande-interview-de-catherine-morin-desailly

Inquiétude des acteurs du monde culturel 

>> Le monde de la Culture est inquiet. Beaucoup d’associations ou de structures culturelles subventionnées ont peur de ne plus pouvoir bénéficier du chômage partiel. Vous avez interrogé le Ministre Franck Riester à ce sujet, vous a-t-il rassuré ?

Catherine Morin-Desailly : Les réponses évasives du ministre de la culture lors de son audition par notre commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat le 16 avril dernier ont inquiété une grande partie des acteurs du secteur culturel. Je regrette par exemple que seules les associations culturelles soient autorisées à cumuler le dispositif d’activité partielle avec les subventions. Qu’en est-il pour les établissements publics de coopération culturelle (EPCC) qui sont aujourd’hui la forme la plus répandue parmi les organismes culturels ?

>> Comment imaginez-vous la reprise des grandes manifestations culturelles type festivals ou même plus simplement des théâtres et salles de cinéma ?

Catherine Morin-Desailly : La question des festivals a été longuement abordée lors de notre entretien avec le ministre de la culture. C’est une préoccupation vive au Sénat car les festivals participent du rayonnement et de l’attractivité de nos territoires.
Le Président de la République a annoncé que les grandes manifestations culturelles ne pourraient pas se tenir au moins jusqu’au 15 juillet 2020. Les acteurs des festivals s’inquiètent de la discordance entre ces annonces et celles du ministre de la culture. Ces décisions dépendront-elles par conséquent des préfets ? Le flou laissé à cet endroit suscite aujourd’hui des questions et des inquiétudes.

Il faut comprendre qu’il y a actuellement une forme de désarroi des acteurs du monde de la culture, touché de plein fouet et dont l’emploi sous toutes ses formes est menacé, auquel il faut répondre. Le manque de visibilité et d’anticipation de la part du ministère ne leur permet pas à ce stade de se projeter dans l’après-crise.

Or, les organisateurs ont besoin de prendre leurs dispositions dès maintenant pour penser la rentrée prochaine, organiser la saison 2020/2021, élaborer et, si besoin est en fonction des contraintes sanitaires, adapter leur programmation.

Enfin, on se doute bien que les salles de spectacle en espace confiné et les cinémas seront les derniers lieux à rouvrir compte tenu de l’imprévisibilité du contexte sanitaire et d’une forme de réapprentissage qu’il faudra imaginer.

C’est pourquoi il faut à la fois un plan d’urgence pour sauvegarder les emplois et soutenir les structures les plus fragiles et penser d’emblée un véritable plan de relance pour accompagner la reprise de l’activité, faute de quoi les dégâts pourraient être considérables.

Car ne l’oublions pas, sans aide suffisamment forte, les répercussions dans de nombreux autres domaines de la vie économique et sociale seront immenses, tant la culture est un vecteur de développement économique, de cohésion sociale et d’attractivité des territoires.

#Avenir des librairies indépendantes

>> Les petites librairies indépendantes sont aujourd’hui très fragilisées. Comment expliquez-vous que l’on autorise la vente de livres via des plateformes en ligne (même si Amazon a, sur décision de justice, fermé ses ventes) et que l’on ne permette pas aux petites librairies de quartier d’ouvrir ?

Catherine Morin-Desailly : Cette situation est emblématique de la position prédatrice des plateformes numériques et de la concurrence déloyale exercée par les géants du Web dans bien d’autres domaines. Lors de son audition, le ministre de la culture nous a affirmé que les librairies pourraient faire partie des premiers commerces déconfinés à partir du 11 mai. Je le sais pour le vivre dans ma région, que les libraires souffrent particulièrement durant cette période et ont à cet égard interpellé le ministre de l’économie et des finances. Cela souligne d’une part leur fragilité et d’autre part l’absence pour l’heure d’organisation d’une vente en ligne locale préservant un marché de proximité.

La crise du Covid-19 doit être l’occasion pour les tutelles du ministère de la culture et des collectivités territoriales de soutenir les acteurs de la filière pour faire face à l’urgence mais aussi réfléchir et accompagner des solutions innovantes.

Je suis extrêmement attentive aux niveaux national et régional à l’accompagnement de l’ensemble des acteurs de la filière, des éditeurs aux libraires en passant par les imprimeurs et auteurs.

Nous avons d’ailleurs réclamé au ministre un véritable statut de l’artiste-auteur indépendant.