BIllet de Florestan

"Faites donc ce que je vous dis et pas ce que je fais!"

IMG_20190927_171919

Voilà ce que le simple bon sens populaire pourra retenir de l'agitation communicationnelle qui s'empare régulièrement du chef de l'Etat qui, visiblement, vit difficilement son confinement dans ses appartements parisiens de l'hôtel de l'Elysée autrefois dorés et lambrissés pour Madame de Pompadour (mais redécorés par la première dame de France) avec cinq mètres sous plafond!

Au lieu de rester confiné pour se consacrer totalement au pilotage de la plus grave crise sanitaire et économique que nous ayons à subir depuis près d'un siècle, le président de la République croit bon qu'il soit utile de se montrer physiquement sur le terrain avec le train et l'arrière train d'une cour médiatique accréditée auprès du "château" pour couvrir l'évènement quitte à compliquer pour celles et ceux qui sont "en première et seconde lignes" (dixit le président lui-même) une réalité qui l'est déjà bien assez en raison du risque sanitaire.

En effet, les précédents déplacements présidentiels ont été critiqués, y compris au sein de la majorité gouvernementale, par le fait de voir cette petite meute de journalistes agglutinés les uns sur les autres, ne portant pas de masques, pour mettre en images et en boîte un président de la République qui n'en porte pas davantage, sachant qu'en raison de la pénurie, les masques sont d'abord réservés aux personnels soignants. A cela s'ajoute les contraintes habituelles de sécurité quand le chef de l'Etat se déplace sur le terrain: forces de l'ordre réquisitionnées, préfet en représentation au lieu d'être dans sa cellule de crise, routes barrées...

Bref! Est-ce vraiment utile?

On craint d'avoir à répondre négativement à la question...

Le président de la République s'en va visiter la Bretagne et s'il avait eu le bon goût de choisir la Normandie pour observer in situ un exemple de bonne gestion de la crise sanitaire, notre réaction aurait été la même.

2-saint-pol-de-leon-le-gal-yannick-1920x1278

Saint-Pol-de-Léon, ravissante cité épiscopale bretonne avec une belle cathédrale et surtout l'extraordinaire chapelle de pélerinage du Kreisker dont le clocher datant de la fin du XVe siècle a été fait à l'imitation du clocher de l'église Saint Pierre de Caen...


 https://www.ouest-france.fr/bretagne/finistere/finistere-le-president-macron-serait-demain-saint-pol-de-leon-6813965

Emmanuel Macron attendu ce mercredi à Saint-Pol-de-Léon, dans le Finistère

Le président de la République va faire un déplacement éclair dans le Finistère, ce mercredi après-midi 22 avril 2020, pour rencontrer des maraîchers. Il ira aussi visiter une grande surface, à Saint-Pol-de-Léon. Le but est de mettre en valeur celles et ceux dont le travail permet « d’alimenter les Français » en cette période de confinement.

Le président Macron est attendu dans le Nord-Finistère, mercredi 22 avril, à partir de 15 h 30 L’objectif du déplacement politique ? Saluer le travail accompli par les agriculteurs, les légumiers en l’occurrence. Dans sa ferme située à Cléder, Jean-Marc Roué a pu continuer à travailler pendant le confinement mis en place pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, grâce à du personnel recruté via le site internet Desbraspourtonassiette. Emmanuel Macron ira ensuite visiter le magasin Super U de Saint-Pol-de-Léon, qui a noué un partenariat avec des producteurs locaux et organisé la livraison de courses pour personnes âgées ou vulnérables. Confinement oblige, il y aura peu d’invités. Tous les élus ne sont pas conviés, comme il est fait habituellement lors d’une visite présidentielle.

Vous pouvez suivre la visite du Président sur notre direct consacré à la crise du coronavirus.


 

Commentaires de Florestan:

Quant au choix présidentiel de rendre en Bretagne pour une "visite éclair", il peut, en effet, se comprendre...

carte-elections-presidentielles-2017-premier-tour

http://www.cartesfrance.fr/geographie/cartes-elections/carte-election-presidentielle-2017.html

Ne pas oublier, en effet, que la Bretagne s'est retrouvée unanimement réunifiée dans le vote pour le candidat Macron lors du premier tour des dernières élections présidentielles...

On notera enfin que la Bretagne soit devenue un objet de désir inaccessible pour les confinés de Paris et tous les Parisiens n'ont, hélas pas, les privilèges du président de la République...

https://www.lavoixdunord.fr/743470/article/2020-04-20/confinement-des-parisiens-contraints-de-quitter-la-bretagne-par-les-gendarmes