Le 03 avril 2019, votre serviteur avait publié l’article suivant :

« Port de Rouen. Pascal Gabet et le chenal du futur »

http://normandie.canalblog.com/archives/2019/04/03/37229200.html

     Cet article n'était pas le seul à évoquer un prétendu bien-fondé des dispositions prises pour permettre à des navires de plus en plus massifs d'accéder au port FLUVIO-maritime de Rouen...

    Or, courant mars 2020, au cours d’un vagabondage documentaire, il a déniché le document accessible par le lien suivant :

https://www.persee.fr/doc/etnor_0014-2158_2007_num_56_2_1676

Etudes normandes, 56è année, n° 2, 2007

Vallée de Seine : entre naissance et renaissance

Jérôme Chaib, Directeur de l'AREHN

    La conclusion de cet article, détecté par une requête à partir du mot "vraquiers", n'a pu que le satisfaire :

.../...

Pour préserver la vallée, et plutôt que sans cesse réparer, quand on ne sera pas confronté à des situations d'irréversibilité que l'on pourrait déplorer à l'avenir, il est nécessaire de s'inscrire dans une logique de prévention. Par exemple, la question du surcreusement -et non pas du seul entretien -du chenal du fleuve est régulièrement posée. Comme l'avait souligné un rapport de la Cour des Comptes, une certaine concurrence, notamment sur le trafic conteneurs entre le Port autonome du Havre et celui de Rouen, avait engagé un programme d'approfondissement sans que le trafic conteneurs décolle vraiment. Surtout que Port 2000 est maintenant ouvert, la complémentarité est à rechercher. Un nouveau programme de surcreusement est à l'étude parce qu'une nouvelle génération de navires vraquiers est en construction. Il faut se poser parallèlement la question de savoir si la production des céréales va encore augmenter en quantité et si elles seront toujours promises à l'exportation (réforme de la PAC, conversion en bioéthanol, etc.). Souvenons-nous de ce qui avait motivé la construction du port d'Antifer...

Une véritable concertation, l'imagination de chacun, les efforts conjugués de tous pour un plan cohérent de développement de la vallée qui reste un symbole fort -la colonne vertébrale d'une région, le cordon ombilical qui la relie à la capitale, un lieu qui mérite une réappropriation par ses habitants -, tels sont les ingrédients de la renaissance d'une vallée d'exception.

    Mais l'ensemble de l'article constitue, selon votre serviteur, un texte de référence de qualité qui reste d'actualité...