La fête des Normands qui a lieu chaque année autour de la date de la Saint Michel (29 septembre) aura bien lieu en 2020 cette année si particulière, marquée par une crise sanitaire historique par son ampleur:

Ce sera l'occasion de retrouvailles mais aussi de célébrer une Normandie plus forte, plus résiliente, plus solidaire au moment où la crise économique et sociale mondiale qui s'annonce risque de produire ses premiers effets douloureux: plus que jamais, la Normandie est l'une des rares occasions collectives qui peuvent susciter quelques réjouissances et de la pensée positive.

Mais la Normandie n'est pas qu'un placebo ou une homéopathie: c'est un véritable principe actif qui peut être l'une des principales solutions de sortie de crise pour préparer l'avenir. Plus que jamais, une solidarité régionale normande doublée d'une action régionale normande peuvent constituer le bouclier social des Normands: il s'agit, tout à la fois, de sauver les entreprises et les emplois des Normands tout en étant fiers d'être normand.

Une fête régionale placée sous le haut patronage de l'archange chargé de nous défendre du Mal, le saint patron des militaires, Michel, "celui qui est comme Dieu", voilà qui est fort symbolique: c'est même un symbole très fort!

La préparation de l'édition 2020 de la Saint Michel des Normands, fête des Normands, fête régionale de la Normandie débute dès à présent!

On lira donc le communiqué de presse de l'Association de promotion de la Fête des Normands:

https://fetedesnormands.com/2020/05/06/mobilisation-pour-la-fete-des-normands-2020/

Mobilisation pour la Fête Des Normands 2020

Boujou tertous,

Cette année 2020 restera dans les annales. La crise sanitaire, qui n’est pas encore terminée, est en train de se muer en crise économique et sociale de grande ampleur. Pas le temps, dans ces conditions, de songer à la Fête Des Normands ? Et bien justement ci, il est plus que temps d’y songer…

Après des mois de confinement qui ont entraîné de graves difficultés économiques dans à peu près tous les secteurs : touristiques, culturels, commerciaux, agricoles (à l’image de la filière cidricole qui souffre énormément), la Saint Michel arrivera à point nommé.

À la fin du mois de septembre, nous aurons tous grandement besoin de nous retrouver, de reconstituer du lien social, de ré-oxygéner le tissu socio-économique normand. Et la Fête Des Normands sert précisément à cela : en encourageant les Normands à se réapproprier leur région, en mettant en avant les savoir-faire régionaux, en valorisant les circuits courts, le tout dans une ambiance festive, de partage et d’ouverture, notre grande fête régionale nous offre une belle occasion de repartir de l’avant, sur des bases durables.

Et qui plus est sous la protection de l’Archange Saint Michel en personne ! Que demander de mieux ?

Mais bien entendu, pour que tout cela réussisse, il est indispensable de se mobiliser, individuellement et collectivement, pour porter et déployer notre fête régionale si prometteuse. C’est pourquoi, vous (lectrices et lecteurs) êtes invités à diffuser cette lettre à toutes celles et ceux (élus, commerçants, patrons de bars et restaurants, associations, etc.) qui seraient susceptibles de rejoindre l’aventure…

Dernière chose : les premières festivités commencent à s’inscrire. Nous y reviendrons en détails. Petit florilège en attendant :

  • des festivités cherbourgeoises organisées par les commerçants de la ville
  • le village Viking Ornavik en fête
  • un concours de boules cauchoises à Ecretteville-les-baons
  • un grand jeu d’évasion au Mont Saint Michel
  • des danses et chants normands à Saint-Philbert-sur-Risle
  • des animations normandes à La Mailleraye
  • le retour de Rollon à Rouen
  • etc… (à suivre)

logo-fdn