Et on y répondra par un grand OUI!

Alors pourquoi poser pareille question si la Normandie existe? Parce que la Normandie est une évidence qui a besoin d'être interrogée, questionnée voire, mise à l'épreuve du doute et de la critique car la Normandie est moins un objet qu'un sujet: c'est une relation, une expérience qui lie et nourrit un individu humain à un territoire, à son héritage culturel et à son patrimoine historique.

La Normandie est un existentialisme qui passe par la géographie et l'histoire mais aussi par la littérature, la peinture ou les valeurs d'un héritage juridique original, celui du droit normand, l'une des premières matrices dans l'histoire occidentale d'un état de droit soucieux des intérêts de la personne humaine.

Sous l'égide d'un triptyque des valeurs normandes qui pourraient être la Liberté, la Paix et le Droit, la Normandie existe d'abord par le fait que des Normands se sentent exister davantage grâce à la Normandie: il ne s'agit pas d'être plus Normand que quiconque mais d'être plus soi-même grâce à la Normandie qui est une éducation à la souveraineté individuelle et collective. "Sire de sei!" comme on dit encore dans le Nord-Cotentin: tel est l'objectif sachant que c'est bien la Normandie qui fait le Normand.


 

https://www.ouest-france.fr/normandie/normandie-leur-livre-scrute-l-identite-de-la-region-6835458

Normandie. Leur livre scrute l’identité de la région

Dans La Normandie existe-t-elle ?, les historiens de la Manche dressent un portrait de la région et interrogent son identité.

MjAyMDA1MmJjMTdlNzhkNGJlM2M2Y2Q0ZTM3ZDZlNTUxNDczMzU

« La Normandie existe-t-elle ? ». Heula, en terre viking, la question pourrait attirer des ennuis à celui ou celle qui la pose. Les historiens de la Manche assument la provocation, dans un ouvrage porté par les archives départementales, la Maison de l’histoire et le conseil départemental. Il s’agit de la publication des actes d’un colloque, organisé pendant quatre jours en 2017, auquel une quarantaine d’intervenants a participé. « Cela revient à s’interroger sur ce qu’est la Normandie et être Normand, précise Jean-Baptiste Auzel, conservateur général du patrimoine. Le choix d’avoir abordé les questions de manière polémique a permis d’avoir de vraies discussions. »

Besoin de s’attacher à un patrimoine

Le suspense ne dure pas bien longtemps après le titre. Au fil des plus de 500 pages, le livre, qui permet au lecteur de piocher dans ses chapitres dans n’importe quel ordre, décortique l’identité normande et ses clichés sous toutes ses facettes. « C’est un document essentiel qui arrive à point nommé dans un monde globalisé. Les gens ont besoin de s’attacher à un terroir, un patrimoine », affirme Laurence Loyer-Camebourg, directrice du service culture au Département.

Le droit spécifique, l’architecture ou le parler-normand sont notamment étudiés. L’ouvrage comprend aussi une enquête, réalisée auprès des Franciliens, sur l’image de la région, dont les frontières sont identifiées depuis la fin de l’empire romain. Les habitants de la capitale voient une Normandie plus maritime que rurale et la classent en troisième position en matière de notoriété, derrière la Provence-Alpes-Côte d’azur et la Bretagne. « La perception contemporaine n’est pas du tout celle d’une haute et d’une basse Normandie, mais celle d’un ensemble », souligne par ailleurs Marc-Alphonse Forget, de la Maison de l’histoire.

La Normandie existe-t-elle ?, 19 €. En vente dans les librairies normandes, ou en commande auprès des archives départementales de la Manche : tél. 02 33 75 10 10 ou archives50@manche.fr.


 

Commentaire de Florestan:

Les actes du colloque de Saint-Lô de 2017 paraissent enfin...

Ce colloque est aussi le dernier auquel le géographe normand Armand Frémont, père du concept d'espace vécu, avait pu participer.

Archive de l'Etoile de Normandie:

http://normandie.canalblog.com/archives/2017/11/09/35853251.html