Surtout lorsque le laïcisme le plus obtus est défendu par... Monsieur le curé!

Histoire édifiante qui révèle que la maison du Bon Dieu n'appartient certainement pas à ceux que l'on croit. Mais à ceux qui croient et qui croient pouvoir dire que c'est aussi leur maison commune: avant 1789 ou 1905 c'était ainsi et c'était tellement plus simple!

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/calvados-le-maire-elu-dans-l-eglise-le-prefet-et-l-eveche-faches-6846079

MjAyMDA1YmU3MWUxOTc3ZDY4NjRkY2U0ODE5YTk2Y2YxNTY3MmY

Calvados. Le maire élu dans l’église, le préfet et l’Évêché fâchés

Le maire d’Émiéville, petite commune à l’est de Caen, a été élu ce lundi 25 mai 2020 dans l’église du village, afin de respecter la distanciation physique. Et ça n’a pas plu à l’Évêché.

« Je ne vais pas célébrer la messe, je ne suis pas père et maire ! » Stéphane Amilcar a le sourire farceur. Il est bientôt 19 h, ce lundi soir, et le nouveau conseil municipal d’Émiéville, petite commune de 600 habitants près de Caen, va bientôt l’élire maire pour la deuxième fois.

Les conseillers arrivent en avance. Ça fait deux mois et demi qu’ils attendent cette séance d’installation. « Un par banc pour garder les bonnes distances, encourage Stéphane Amilcar. C’est bon, vous pouvez rentrer dans l’église. »

Mairie trop petite, salle polyvalente réquisitionnée pour l’accueil des enfants, le maire a tranché : l’église du village sera parfaite pour célébrer la République au temps du Covid-19. Urne au bout de la nef, isoloir dans le transept, élus à la place des fidèles… Sacrée histoire !

« C’est chez nous ! »

Qui n’a pas fait rire tout le monde. « Dans l’après-midi (lundi), j’ai reçu un coup de fil du curé de Troarn qui n’était pas content qu’on fasse le conseil ici, puis de la préfecture du Calvados. L’Évêché s’est plaint et le préfet (1) m’a prévenu que l’élection risque d’être annulée. » Coup de théâtre.

Pas du genre à porter sa croix sans se battre, Stéphane Amilcar, appuyé par son conseil, n’a pas reculé : « Depuis 115 ans, ce sont nos impôts qui paient l’entretien de l’église. La mise en accessibilité ? C’est la commune qui s’en est chargée ! Ici, c’est chez nous. »

(1) L’Évêché et la préfecture du Calvados n’ont pas pu être joints par Ouest-France, ce lundi soir, à cause de l’heure tardive.