Ces temps-ci un merveilleux spectacle astronomique est à observer dans le ciel de nos nuits normandes notamment juste avant le lever du soleil: La comète Neowise vient nous rendre visite comme autrefois, la comète de Halley immortalisée sur la broderie de Bayeux car elle était apparue en 1066.

Les comètes étaient autrefois craintes car on croyait qu'elles annonçaient des événements extraordinaires auxquels il fallait se préparer. En ce domaine l'année 2020 nous a bien servis et l'année n'est pas finie: nous voilà avertis!

800px-Bayeux_Tapestry_32-33_comet_Halley_Harold

Magnifiques images de la comète Neowise prise au petit matin au-dessus des falaises d'Etretat...

https://www.paris-normandie.fr/insolite/en-images-la-comete-neowise-apercue-dans-le-ciel-d-etretat-PG17008412

comete-neowise-07juillet-quentindeha_27028678_20200707105621

comete-neowise-07juillet-quentindeha_27028679_20200707105622

Découverte en mars dernier, la comète Neowise est visible à l'oeil nu en ce début du mois de juillet. Au petit matin, mardi 7 juillet 2020, notre photographe Quentin Dehais l'a captée dans son viseur. Des images spectaculaires dans le cadre grandiose des falaises d'Etretat.

Les astronomes, qu'ils soient amateurs ou professionnels s'accordent pour dire qu'il s'agit de la comète de l'année ou même de la décennie. C/2020 F3 (Neowise) car telle est la dénomination de la comète Neowise est visible à l'oeil nu dans la belle lumière de l'aube. Elle précède de peu le lever du soleil aussi n'hésitez pas à vous lever très tôt pour l'admirer. Les astronomes nous expliquent que Neowise est basse sur l'horizon et très brillante.

« Depuis la France, la comète est plutôt visible le matin jusqu’au 10 juillet 2020, mais elle devient ensuite circumpolaire, ce qui signifie qu’elle peut être observée toute la nuit. Elle reste très proche de l’horizon nord-est en milieu de nuit. Il faudra donc toujours privilégier le soir et le matin pour la suivre. Elle remonte de la constellation du Taureau (facile à repérer actuellement car Vénus, l’astre le plus brillant du ciel, s’y trouve) vers la Grande Ourse en passant par le Cocher et le Lynx », explique le site Ciel & Espace.

« Patience, patience donc... si tout va bien - c'est-à-dire qu'elle ne se fragmente pas comme les prometteuses comètes Atlas et Swan -, sa luminosité pourrait encore augmenter et nous aurons le plaisir d'admirer ce petit corps de glace et de poussière s'illuminer dans le ciel terrestre, notamment pour les observateurs de l'hémisphère nord. Il y a longtemps qu'un tel spectacle ne nous a été donné. Neowise sera peut-être la comète de l'été, voire même de l'année ! », précise Xavier Demmersman, journaliste à Futura Sciences.

La comète Neowise sera au plus près de la Terre, à quelque 103 millions de kilomètres, le 23 juillet prochain.


 Le covid-19 prend ses quartiers de vacances notamment du côté de Rouen: restons vigilants!

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/apres-une-accalmie-retour-de-patients-covid-19-au-chu-de-rouen-un-professeur-alerte_34836791.html

Depuis le début de la crise, 42 entreprises sont directement aidées par le conseil régional de Normandie:

https://www.ouest-france.fr/normandie/en-normandie-42-entreprises-aidees-par-la-region-depuis-le-debut-de-la-crise-6898140


 Le béton havrais d'Auguste Perret intéresse de plus en plus les architectes du monde entier...

https://www.paris-normandie.fr/le-havre/quinze-ans-apres-son-classement-a-l-unesco-le-havre-terriblement-tendance-OE17028556

Quinze ans après son classement à l’Unesco, Le Havre terriblement tendance !

8f6e3dc6-65d9-46ba-be9c-5d58b49fa89b_27044430_20200711121740

Patrimoine. Depuis le classement du centre-ville reconstruit havrais, il y a quinze ans, l’engouement pour l’architecture ne faiblit pas.

Le 15 juillet 2005, le monde entier décidait que Le Havre présentait un intérêt architectural. La ville obtient le prestigieux label Unesco pour son centre reconstruit par Auguste Perret, il y a presque quinze ans. Ses qualités souvent décriées sortent en pleine lumière. Et cette reconnaissance - qui met la cité maritime au même rang que le Mont-Saint-Michel, l’autre seul site normand Unesco - joue toujours à plein aujourd’hui. Urbanistes, chargés du patrimoine, spécialistes de l’immobilier, les habitants concernés au premier plan et les architectes sont unanimes : le regard sur la ville marquée par le béton a changé et les effets bénéfiques continuent de se faire sentir.

« Les Havrais ont pris conscience qu’ils habitaient dans quelque chose d’exceptionnel. Ce classement a permis un passage de témoin. Longtemps amers, ceux qui ont vécu le traumatisme des bombardements ont commencé à faire leur deuil et la nouvelle génération s’est approprié cette architecture », constate Pascal Desplanques, architecte, arrivé il y a vingt ans de Paris au Havre au moment où le long dossier du classement se construisait.

Valérie Lecoq, comédienne, évolue depuis des années dans l’appartement-témoin de la reconstruction situé dans le fameux périmètre qui va de l’hôtel de ville à la Porte océane, relié par de grands axes (l’avenue Foch, la rue de Paris et le boulevard François-1er). Elle a vu le changement de mentalités s’opérer, elle qui s’investit dans des visites théâtralisées. Et se sent un peu chez elle dans cet appartement meublé années 1950, véritable outil pédagogique : « par rapport aux premières années, le public a rajeuni avec davantage de trentenaires et de quadras qui sont emballés par l’architecture. »

Dimension internationale

Un style marqué par des toits plats et de grandes fenêtres, rehaussé d’une organisation en forme d’îlots et des principes architecturaux issus de courants divers (antique, gothique, classique et moderne) devenu prisé. Voire tendance. Un appartement Perret à vendre (entre 2 500 et 4 000 € le m² selon le secteur) ne le reste pas très longtemps. « Depuis le déconfinement, nous en avons vendu quatre. Il y a toujours une demande aussi bien de la part des retraités qui souhaitent être proches des commerces que d’une clientèle branchée, voire parisienne », constate Isabelle Lemaistre, à la tête de l’agence immobilière du même nom. Valérie Lecoq le confirme, elle qui a habité plusieurs années dans « un » Perret. « On s’y sent bien, il y a beaucoup de lumière et on a toujours l’impression d’être dehors. »

Alors, malgré les problèmes de canalisations vieillissantes et d’air pulsé pour le chauffage (les deux principaux défauts), l’architecture Perret vieillit bien. « Et même se bonifie ! », lance Pascal Desplanques. Il remarque que, depuis quinze ans, sa profession se montre très intéressée par cette ville graphique et photogénique, qui s’est retrouvée à la une de nombreux magazines pour son centre reconstruit.

Selon l’architecte, « cette ville visitée par des architectes du monde entier est sortie de sa grisaille de bout du monde havro-havrais ». Le classement Unesco a permis de donner à cette cité d’eau et de béton une dimension internationale qui se retrouve dans le succès des visites proposées par la Maison du patrimoine qui a accentué et augmenté les thématiques pour cette saison estivale. Selon Anne-Sophie Bertrand sa directrice, « l’engouement pour Perret reste très fort auprès du public. Le patrimoine a longtemps été assimilé à tort à de grands ensembles de l’après-guerre. Les immeubles Perret sont différents en termes d’aménagement et d’espace ». Pour cette spécialiste de Ville d’art et d’histoire, « c’est au fil des visites que l’on comprend le caractère novateur de l’Atelier Perret. Et on comprend désormais mieux ce classement d’une ville contemporaine au-delà des critères d’ancienneté et de beauté, tout comme Brasilia et Tel-Aviv. »

Arrivé de Rouen à l’automne dernier, le directeur du patrimoine à la Ville, Guillaume Gaillard, reconnaît qu’il « est possible de continuer à valoriser ce patrimoine exceptionnel ». Pour l’anniversaire des vingt ans, il a déjà des projets en tête à suggérer à la nouvelle équipe municipale.

Visite de 2 h, « Le Havre patrimoine mondial » (avec l’appartement-témoin) et deux autres plus « décalées » : de Saint-Roch au Printemps et du quai Southampton à la Halle aux poissons. Maison du patrimoine, 181, rue de Paris. Tél. : 02. 35. 22. 31.


A l'instar d'un Claude Monet peignant la célèbre cathédrale normande à toutes les heures de la journée pour saisir les plus subtiles variations de la lumière sur la dentelle de pierre, une... webcam en fera de même pour le monde entier. Précisons néanmoins qu'une webcam ne fait pas un artiste peintre!

https://www.paris-normandie.fr/insolite/filmee-par-une-webcam-la-cathedrale-de-rouen-visible-dans-le-monde-entier-DG16982706

bm-cathedrale-rouen_27012801_20200702151951

Filmée par une webcam, la cathédrale de Rouen visible dans le monde entier !

Rouen Normandie Tourisme & Congrès souhaite projeter l’agglomération sur la scène internationale. Une webcam installée en haut de l’office du tourisme filmera la cathédrale de Rouen en non stop.

À compter de ce jeudi 2 juillet 2020, le monde entier peut admirer, en temps réel, la cathédrale de Rouen.

Une webcam, installée tout en haut de l’office du tourisme, filme, 24h/24 et 7j/7, le monument si cher à Claude Monet. Chaque jour, un time-lapse sera mis en ligne afin de découvrir la cathédrale sous chaque nuance de lumière. Du 4 juillet au 30 septembre, les spectateurs du monde entier pourront admirer, chaque soir les deux projections son et lumière de « Cathédrale de Lumière : Première impression et Jeanne(s) proposée» par la Métropole Rouen Normandie.

Découvrir les trésors de l’agglomération rouennaise

En complément de cette belle promotion de la ville aux cent clochers, Rouen Normandie Tourisme & Congrès propose aux visiteurs une trentaine d’idées pour découvrir, sous un nouvel angle, les trésors de l’agglomération rouennaise.

Voir aussi:

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/a-rouen-decouvrez-le-musee-des-antiquites-et-museum-d-histoire-naturelle-pendant-les-vacances_34761725.html


 Sur le bord de nos routes de campagne, les jeunes agriculteurs du Calvados nous sensibilisent à la sécurité routière... On aimerait bien qu'ils soient aussi davantage sensibilisés à la protection de l'environnement!

https://www.paris-normandie.fr/insolite/les-10-commandements-de-la-moisson-2020-la-drole-de-campagne-des-jeunes-agriculteurs-du-calvados-DE17023202


Selon nos informations...

APPROBATION DU COMPTE DE GESTION 2019 DU BUDGET PRINCIPAL DE LA RÉGION NORMANDIE

AVIS 18 juin 2020  

  Résultat du vote : Adopté à la majorité par : 111 pour 3 abstentions  
La quille de l'esnèque normand est solide sur ses bases financières et politiques: voilà qui est engageant pour la tempête sociale et économique qui arrive...


Communication de la préfecture de région sur un sujet qui est de plus en plus important en Normandie: le recul du trait de côte face à l'érosion marine qui s'accroit que cela soit sur les côtes basses du Cotentin ou sur les côtes de hautes falaises du pays de Caux où, par exemple, est envisagé le démontage de la célèbre église de Varengeville pour la rebâtir plus loin en arrière de la falaise qui la porte.
PUBLICATION D’UNE ÉTUDE SUR LE RECUL DU TRAIT DE COTE EN SEINE-MARITIME
Rouen, le 08/07/2020
Une étude sur le recul du trait de côte sur le littoral de la Seine-Maritime, menée par le CEREMA sous le pilotage de la direction départementale des territoires et de la mer, est publiée ce jour sur le site Internet de la préfecture Source d’attractivité et de développement, les hautes falaises de notre département constituent un territoire remarquable, à protéger au regard du phénomène d’érosion qui s’y déroule par l’effet de différents facteurs naturels (précipitations, variations de température, houle, vagues en pied de falaise...).
C’est pourquoi les services de l’État dans le département ont produit une étude sur l’évolution prévisible de notre littoral à 3 échéances: 20 ans, 50 ans et 100 ans. Cette connaissance nouvelle va permettre de mieux informer les élus, les acteurs de l’aménagement et les habitants, afin d’anticiper l’adaptation et le développement des territoires concernés.
Au titre de la connaissance des risques, cette étude a fait l’objet d’un porter à connaissance aux élus des communes et des groupements de communes littoraux pour une prise en compte dans l’application du droit de l’urbanisme et de la planification des territoires. L’étude contient, pour chaque commune seinomarine littorale, une représentation cartographique détaillée de l’évolution estimée du trait de côte, en représentant le recul à 20, 50, 100 ans, les enjeux concernés (habitations, équipements publics, réseau routier, espaces naturels sensibles...), ainsi que les zones nécessitant une vigilance.
Un outil cartographique en ligne, utilisable par tous, permet un accès facilité et précis à ces données.L’étude constitue un point d’appui aux réflexions locales d’adaptation aux évolutions de notre territoire, pour nous permettre, collectivement, de mieux anticiper, mieux aménager, mieux préservernotre patrimoine naturel et anthropique. Les stratégies qui en découleront doivent nous aider à nous adapter et à planifier, dès à présent, lorsque nécessaire, la recomposition spatiale du littoral.Différents outils de communication ont été élaborés: des plaquettes de communication et un «Guide de prise en compte de l’étude sur le recul du trait de côte en Seine-Maritime».
Un accompagnement est également prévu pour les collectivités concernées.
L’ensemble des documents, ainsi que le lien vers le visualiseur cartographique en ligne sont à consulter sur le site Internet de l’État, en suivant les rubriques suivantes:
Politiques publiques > Environnement et prévention des risques > Risques technologiques et naturels >Etude sur le recul du trait de côte ou en cliquant sur ce lien:
Direction départementale des territoires et de la mer
Service territorial de DieppeTél : 02 35 06 66 00Mél : ddtm-std@seine-maritime.gouv.fr 2/2 route du Vallon BP22376203 DIEPPE CEDEX
Une communication de l'association Territoires unis qui regroupe l'ensemble des grandes associations nationales d'élus locaux:

Au lendemain du premier conseil des ministres du gouvernement Castex, les Territoires Unis ont présenté mercredi 8 juillet 2020 leur vision commune pour “plus de libertés locales et d’efficacité”, lors d’une conférence de presse depuis le salon Boffrand au Sénat.

Lire le dossier de presse

Autour du Président Gérard Larcher, les présidents François Baroin (AMF), Dominique Bussereau (ADF) et Renaud Muselier (Régions de France), ainsi que François Bonneau (Président délégué de Régions de France), André Laignel (premier vice-président délégué de l’AMF) et Philippe Laurent (secrétaire général de l’AMF) ont détaillé leurs propositions pour la “nouvelle donne” et la conférence territoriale annoncées par le Président de la République suite à la crise du Covid-19 et au changement de Premier ministre.

« Nous sommes parvenus, ensemble, Communes, Départements et Régions à une vision commune pour engager une très grande loi pour plus de libertés locales et d’efficacité », a déclaré d’emblée François Baroin.

Les “4E” après les “3D”

Au nom des Régions, Renaud Muselier a proposé que le nouvel acte de décentralisation auquel aspire Territoires Unis depuis l’appel de Marseille (27 septembre 2018) s’articule autour de “4E”, après le projet  “3D” (différenciation-décentralisation-déconcentration) qui était en préparation avant la crise:

  • Europe, avec la négociation de la prochaine génération des fonds européens, dont les Régions sont autorité de gestion;
  • Économie, pour conforter le rôle des Régions comme chefs de file de l’action économique territoriale;
  • Emploi, pour confier aux Régions le pilotage de ces politiques, essentielles dans la crise;
  • Environnement, pour faire des Régions les chefs de file des politiques de transition écologique.

 Voir aussi:

Quand un mammouth se plaint des lourdeurs d'un autre mammouth...

http://www.lessentiel.lu/fr/corona/story/le-grand-est-mecontent-des-lourdeurs-de-l-etat-16053788

Sans oublier le localisme jacobin...

https://mobile.francetvinfo.fr/politique/jean-castex/gouvernement-de-jean-castex/le-couple-maire-prefet-est-un-circuit-court-decisionnel-qui-nous-permet-d-avoir-une-reponse-rapide-de-l-etat-estime-la-presidente-de-villes-de-france_4042815.html#xtref=android-app://com.google.android.googlequicksearchbox/https/www.google.com&xtref=https://www.francetvinfo.fr/politique/jean-castex/gouvernement-de-jean-castex/le-couple-maire-prefet-est-un-circuit-court-decisionnel-qui-nous-permet-d-avoir-une-reponse-rapide-de-l-etat-estime-la-presidente-de-villes-de-france_4042815.html


EPR de Flamanville: une catastrophe financière et industrielle...

https://www.la-croix.com/Economie/Cour-comptes-sinterroge-lavenir-lEPR-2020-07-09-1201104312

https://www.lefigaro.fr/societes/nucleaire-la-cour-des-comptes-pointe-les-derives-du-programme-epr-20200709

https://www.ouest-france.fr/environnement/nucleaire/nucleaire-la-cour-des-comptes-demolit-le-chantier-de-l-epr-6901100


 Les araignées de mer dévorent les moules de bouchot sur la côte ouest du Cotentin: on attend donc que les touristes dévorent, de toute urgence, les araignées de mer...

https://actu.fr/normandie/blainville-sur-mer_50058/insolite-manche-les-araignees-de-mer-devorent-nos-moules_34871755.html


Les charpentiers français réunis dans un château normand nous démontrent qu'il est possible de reconstruire à l'identique la charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris...

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/notre-dame-dans-le-pays-de-caux-la-demonstration-en-faveur-d-une-restauration-a-l-identique-GE17022631?utm_source=newsletter_mediego&mediego_euid=7b65029da2&mediego_ruuid=73e70d9d-665f-4790-ade3-68f4629cdee6_0&mediego_campaign=20200710_news_actu&utm_content=20200710&utm_campaign=newsactu&utm_medium=email

imagen_27039087_20200709211839


Développement durable ou développement du râble? La Normandie est à la traîne!

https://www.ouest-france.fr/normandie/la-normandie-peine-a-remplir-ses-objectifs-de-developpement-durable-6901698


Un spectacle magnifique sur les herbus du Mont-Saint-Michel:

https://actu.fr/normandie/genets_50199/courses-hippiques-sur-l-herbu-de-la-baie-du-mont-saint-michel-une-experience-exceptionnelle_34784724.html

25107-200706164715791-0-854x641


 Le conseil régional de Normandie continue de promouvoir la culture et l'identité de notre région:

25310-190304110942655-0

INVITATION

 

Hervé MORIN

Président de la Région Normandie

 

Edouard de LAMAZE

Maire de Bois-Héroult

Conseiller régional référent pour les parlers normands

 

vous invitent

 

dans le cadre de la politique régionale des parlers normands

 

au dévoilement du premier panneau d’entrée de ville en normand

 

vendredi 31 juillet 2020 à 12h00

Rue du Château, 76750 Bois-Héroult

 


 Contestation à la mode de Bretagne d'un développement agro-industriel... à la mode de Bretagne!

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/des-militants-anti-ogm-tentent-de-s-introduire-au-conseil-regional-de-bretagne-20200710


 ROUEN: l'écologisme de Nicolas Mayer-Rossignol se confronte au réel...

https://www.ouest-france.fr/normandie/rouen-76000/normandie-incendie-dans-une-usine-seveso-de-traitement-de-dechets-pres-de-rouen-6902314

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/panache-de-fumee-blanche-nouvel-incendie-au-centre-de-dechets-de-l-agglo-de-rouen_34887980.html

Lubrizol: on ferme ou non? On maintient l'activité ou on l'augmente?

https://www.ouest-france.fr/societe/lubrizol/lubrizol-le-maire-de-rouen-dit-non-a-une-augmentation-de-l-activite-6902216

La réponse du préfet Durand:

https://www.youtube.com/watch?v=KFJF88_Xixg&pp=wgIECgIIAQ%3D%3D&feature=push-fr&attr_tag=3hfg-ZzWSYHh0Oza%3A6

Quitter Rouen parce que ça... pue!

https://actu.fr/normandie/petit-quevilly_76498/lubrizol-pres-de-rouen-cette-habitante-est-epuisee-par-les-odeurs-il-faut-que-je-parte_34807627.html


 A Caen: L'union commerciale fait la force...

https://actu.fr/normandie/caen_14118/les-deux-associations-commercantes-de-caen-pourraient-bientot-fusionner_34898620.html

Le festival Normandie impressionniste débute au musée des beaux-arts de Caen:

https://actu.fr/normandie/caen_14118/festival-normandie-impressionniste-l-exposition-les-villes-ardentes-au-musee-des-beaux-arts-de-caen_34716565.html


 Sonnets et rondeaux...

La poésie normande vit encore...

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/poesie-a-rouen-pierre-thiry-publie-un-nouveau-recueil-de-sonnets-et-de-rondeaux_34744406.html

dsc-1547-854x482