Avec la crise du Covid 19, nous ne l'avions pas vu passer... Et pourtant! Ce qui suit confirme avec force notre conviction sinon notre évidence normande partagée: la Normandie est la région d'Alphonse Allais. Les villes s'y trouvent à la campagne, y ont une taille humaine et il y fait bon vivre.

Comme on le lira dans l'article du Journal du Dimanche paru le 19 janvier 2020, Christophe Bouillon, député socialiste de la Seine-maritime et président de l'association des petites villes de France est ravi de ce classement.

classement

classement2

Commentaire de Florestan:

Caen figure à la 9ème place (juste après... Bordeaux)  et Le Havre, autrefois si mal aimée, pointe à la 14ème place de ce classement national des communes de plus de 2000 habitants où il fait bon vivre devant... Brest, Rennes, Nantes, Saint- Brieuc, Lannion ou Quimper! (Les Bretons, pour une fois, sont largués!). Cherbourg avec sa 19ème place se classe même juste devant... Nantes!

Pour les communes de moins de 2000 habitants, c'est le triomphe du petit village normand notamment du côté du Cotentin ou de l'agglomération caennaise.

Ce n'est donc pas pour rien que Saint-Vaast-la-Hougue avait été élu village préféré des Français en 2019. Les communes du pays de Caen, Authie et Epron pointent respectivement à la 4ème et 5ème place nationale! Une belle revanche 76 ans après l'anéantissement sous les bombes de 1944 de ces deux villages normands martyrs de la Libération...

En revanche, et c'est inquiétant, la métropole de Rouen a, semble-t-il, disparu de tous les radars: "l'effet Lubrizol" n'explique pas tout!