Nous venons de l'apprendre... Les états majors partisans parisiens sont passés à l'action dans la perspective des prochaines élections régionales:

https://www.ouest-france.fr/normandie/elections-regionales-nathalie-goulet-investie-candidate-pour-l-udi-en-normandie-6912931

Élections régionales. Nathalie Goulet investie candidate pour l’UDI en Normandie

Lundi 20 juillet 2020, l’Union des démocrates et indépendants (UDI) a investi ses premiers candidats pour les élections régionales de mars 2021. La sénatrice de l’Orne, Nathalie Goulet, briguera la tête de la Normandie.

MjAyMDA3MDY3NzBjYTcyNDNiMjgzOTU4N2NkZDUwOTc3ZTlkOGY

Lundi 20 juillet 2020, le bureau national de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) s’est réuni pour investir ses candidats aux élections régionales, qui auront lieu en mars 2021.

Le parti de centre droit a investi Nathalie Goulet, sénatrice de l’Orne, pour être sa tête de liste en Normandie.

L’investiture a eu lieu en présence du président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, et du secrétaire général, le sénateur du Nord Olivier Henno.


 Commentaire de Florestan:

Il faut, en effet, une tête sinon une figure de proue pour incarner la Normandie...

1b1f30ce0659bd17332f4e0974dcdd69

Passons, en effet, rapidement sur le passif de Nathalie Goulet...

https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/03/25/01016-20090325ARTFIG00001-l-affaire-goulet-se-clot-par-un-non-lieu-.php

Mais une tête de liste doit avoir la capacité de rassembler derrière elle sans arrières pensées et avec pour elle, une certaine légitimité quant au projet à défendre.

La question est simple:

Quelles sont les idées normandes de Madame la sénatrice de l'Orne, Nathalie Goulet?

On serait bien en peine de le savoir avec précision alors que nous suivons ici depuis plus de dix ans les tribulations de l'intérêt général normand en Normandie...

Sur ce sujet, qui doit être le seul à être pris en considération pour les élections régionales normandes de mars 2021, le bilan normand récent de Nathalie Goulet se limite à une défense plutôt vaillante de la réforme de l'AOC du camembert de Normandie qui est tombée à l'eau comme les lecteurs de l'Etoile de Normandie le savent...

https://www.capital.fr/economie-politique/les-senateurs-normands-font-la-promotion-du-veritable-camembert-de-normandie-1333937

Ainsi qu'à une promotion active de la race normande à l'étranger avec un projet d'exportation de vaches normandes en Iran qui, finalement, n'a pas pu se faire en raison de l'embargo américain...

Nous en avions, d'ailleurs, rendu compte sur l'Etoile de Normandie:

http://normandie.canalblog.com/archives/2017/05/12/35276015.html

 Mais on trouvera aussi et surtout une opposition critique à l'écart de certains arbitrages faits par Hervé Morin lorsqu'il faut concrètement mettre en oeuvre et financer des politiques publiques au service de l'identité normande.

Madame Goulet, par exemple, n'aime pas beaucoup le... Rollon:

https://www.ouest-france.fr/normandie/orne/le-cout-de-la-monnaie-normande-indigne-nathalie-goulet-5503261

Au delà de ces éléments finalement assez anecdotiques et une vraie implication pour défendre la filière laitière normande dans son intégrité, on craint d'avoir à penser les trois choses suivantes sur la Normandie vue par les lunettes de la sénatrice Goulet:

1) Une Normandie de la crème à la crème, réduite à la centralité symbolique de son cliché rural bocain des pays normands entraperçus par les Parisiens depuis la fenêtre du train depuis 150 ans: lait, vache, camembert et pommes. Ici, on adore! Un récent sondage a démontré que les Normands étaient aussi très attachés à cette crème symbolique. Mais la Normandie est infiniment plus complexe que cela...

2) Une Normandie vue depuis le trou du c... du Monde: pour reprendre, hélas, la malheureuse formule d'Hervé Morin mais qui décrit une vraie réalité, à savoir que la division normande continue d'exister non pas entre la Haute et la Basse- Normandie mais entre la Normandie urbaine littorale et séquanienne et la Normandie de tous les arrières pays-ruraux, de l'Avranchin au pays de Bray: la candidature de Nathalie Goulet, élue du département de l'Orne, le plus rural, le moins peuplé, le moins riche et le plus secret des cinq départements normands peut apporter au débat public régional, s'il a lieu, à condition de dépasser le stade de la candidature de... témoignage pour proposer des politiques publiques normandes d'aménagement du territoire consistant à réduire l'écart entre la Normandie et ses arrières-pays ruraux.

3) Une Normandie vue depuis le... Sénat: c'est-à-dire vue depuis le préjugé négatif localiste des partisans des départements et des communes (qui ont le Sénat comme caisse de résonnance naturelle puisque ces élus locaux sont les "grands électeurs" des sénateurs) qui se méfient de tout progrès de l'institution régionale. Depuis le vote de la loi NOTRe de 2015 qui confie aux conseils régionaux l'essentiel des compétences permettant le développement territorial, économique ou l'attractivité, ces partisans "localistes" ne désarment pas. En Normandie, leur chef de file attitré est Jean-Léonce Dupont le président (UDI) du département du Calvados. Il paraît évident qu'en l'état du débat actuel, la candidature de Nathalie Goulet à la présidence de la Normandie peut s'apparenter à une candidature de neutralisation du conseil régional pour éviter de renforcer l'option régionale sinon régionaliste normande qui est actuellement poursuivi non sans succès par l'actuelle majorité régionale emmenée par Hervé Morin.

On notera, enfin, en passant que la division des forces politiques centristes est totale (UDI vs Nouveau Centre) ce qui aura aussi pour effet de faciliter l'opération en cours de siphonage de toute la droite normande au profit d'Emmanuel Macron qui va être activement menée par Edouard Philippe depuis sa mairie du Havre... dans la perspective des élections présidentielles de 2022.

Bref! On ne cessera de le rappeler jusqu'au premier tour de ces prochaines élections régionales normandes en mars 2021:

L'Etoile de Normandie soutiendra par principe tout candidat qui fera authentiquement campagne pour servir la Normandie et non pour s'en servir!


 

Plus de précision sur les intentions de la sénatrice Goulet à la tête de la Normandie dans cet article de Ouest-France:

gouletof

Faire du conseil régional un outil pour amortir les chocs pendant la crise qui est en train de venir, c'est bien. Mais l'actuelle majorité régionale présidée par Hervé Morin le fait déjà et ce plutôt bien avec, de surcroît une vision normande globale qu'on ne voit nullement poindre dans ces propos certes très résumés... Enfin, l'argument de mettre une femme à la tête de l'exécutif régional normand n'en est pas un.

Ce qui importe c'est le chef ou la cheffe d'un exécutif régional normand ait un projet... normand!