Le trafic transmanche de fret et de passagers représente l'essentiel du port de Cherbourg ; comment évolue le trafic de fret en roulier (en tonnes brutes, incluant la tare des moyens de transport) :

proxy-image

 

     Comme à Caen-Ouistreham, évoqué précédemment, le parallélisme des courbes trahit le caractère aller-retour des mouvements du trafic transmanche. Mais, si, comme à Caen-Ouistreham, les sorties (env. 56,5 %) sont supérieures aux entrées (env. 43,5 %), l'écart entre les deux est plus faible à Cherbourg qu'à Caen-Ouistreham (env. 12,9 % contre env. 19,3 %)...

     Poursuivons et terminons par le transit de passagers :

     La quasi superposition des courbes trahit là-encore le caractère aller-retour des mouvements du trafic transmanche...