C'est mon dreit et j'y ti!

Les contours mi-chèvre mi-chou du confinement commercial décidé par le gouvernement mécontente finalement tout le monde et notamment les indépendants, les artisans et les petits commerçants contraints de tirer rideau pendant quinze jours sous prétexte de ne pas être considéré comme commerce de première nécessité. Sauf que sous prétexte  de distribution alimentaire, les grandes surfaces ont obtenu sans peine le droit, elles, de rester ouvertes ainsi que leurs rayons non alimentaires.

Furieux, les libraires ont ouvert la voie de la constestation et ont fini par obtenir la fermeture des rayons culture et livres des grandes enseignes notamment la FNAC: cette magnifique politique de gribouille ravira le grand fauve américain de l'Amazone numérique...

Face à cette situation d'un gouvernement qui, dans l'urgence, a du mal à trouver le bon équilibre entre des intérêts très contradictoires, les élus locaux, notamment les maires, montent depuis deux jours au créneau en édictant des arrêtés locaux autorisant l'ouverture de tous les commerces de leur centre-ville, histoire de rappeler que l'on ne peut "en même temps" faire une politique de redynamisation des "coeurs de ville" (en concurrence avec celle menée par les conseils régionaux, notamment en Normandie, région où l'on trouve une ville de 10000 habitants tous les 20 à 30 kilomètres) et... fermer les commerces de ces mêmes "coeurs de ville" pour raisons sanitaires...

Un certain nombre de maires normands ont, d'ores et déjà, réagi...

Exemple à Argentan dans l'Orne:

1

https://actu.fr/normandie/argentan_61006/reconfinement-dans-l-orne-le-maire-d-argentan-prend-un-arrete-pour-maintenir-les-commerces-ouverts_37157141.html

Reconfinement. Dans l'Orne, le maire d'Argentan prend un arrêté pour maintenir les commerces ouverts

La mairie d'Argentan (Orne) a publié un arrêté municipal pour autoriser l'ouverture de commerces malgré le reconfinement.

 

Le maire d’Argentan (Orne) Frédéric Leveillé a suivi d’autres maires de l’Ouest et de France, comme celui de Barneville-Carteret (Manche) et celle de Fresnay-sur-Sarthe (Sarthe), en prenant un arrêté municipal autorisant les commerces non-alimentaires du centre-ville à rester ouverts malgré le reconfinement

À lire aussi

Il stipule : 

Les commerces non-alimentaires du centre-ville d'Argentan sont autorisés à rester ouverts à compter du 31 octobre 2020 - 00h00 et ceci jusqu'à ce que l'égalité de traitement entre les commerces soit rétablie.

À lire aussi

Le voici dans son intégralité : 

arrete-munic