Depuis plusieurs semaines, une campagne de publicité sur les grands panneaux quatre par trois présents sur les grands axes de l'agglomération caennaise a attiré notre curiosité normande...

On y voit un éleveur de vaches laitières (apparaissant en second plan, des... Prim Holstein), les bras croisés sur la taille, le regard fier et altier toisant les automobilistes et les passants avec le slogan suivant:

"Fier de mon lait normand!"

Quel lecteur de l'Etoile de Normandie ne serait pas en accord avec une telle affirmation qui devrait réchauffer le coeur de toutes les Normandes et de tous les Normands aimant authentiquement une région merveilleuse et qui a encore, malgré sa réunification bienvenue, bien du mal à se hausser du col dans la concurrence permanente à la notoriété médiatique.

Nous avisons rapidement des promoteurs de cette excellente campagne publicitaire sur la place caennaise (et certainement ailleurs en Normandie) et nous découvrons tout aussi rapidement une quasi supercherie... Comme d'habitude, hélas!

Agrilait, est, en effet une coopérative laitière bretonne basée à Cesson-Sévigné dans le département d'Ille-et-Vilaine (35) et qui collecte visiblement son lait sur un bassin allant du bassin rennais breton (le pays Gallo) à l'ouest de la Normandie (essentiellement le département de la Manche) mais aussi la Mayenne (qui ne se souvient plus qu'elle fait partie du Maine).

Nous avons dit quasi-supercherie car ils sont malins chez Agrilait et ils ont compris contrairement aux coopératives normandes qu'une identité régionale forte pouvait être une idée marketing plutôt efficace: visiblement, deux circuits de collecte, un circuit breton et un circuit normand ont été organisés par Agrilait pour lui donner le droit de proclamer "Fier de mon lait normand" et, outre-Couesnon: "Fier de mon lait breton".

Mais si l'on devait vraiment prendre au sérieux ce critère d'une qualité identitaire d'un lait vraiment normand ou breton autorisant une valorisation significative (à vérifier!) de la tonne de lait qui permettrait, enfin, aux éleveurs laitiers adhérents de cette coopérative de vivre enfin confortablement d'un travail aussi noble qu'harassant, il faudrait s'assurer que le lait "normand" dont on nous fait ici la réclame soit vraiment...

1) Collecté dans des fermes de Normandie.

2) Issu de vaches de race normande (présentes, soyons honnête, de façon conséquente dans le bassin laitier exploité par Agrilait).

3) Issu de vaches ayant essentiellement mangé l'herbe ou le foin de son pré ou des compléments alimentaires végétaux naturels produits sur place.

On laissera aux Bretons le soin (s'ils s'en préoccupent un jour...) de définir exactement ce que pourrait être un vrai lait "breton". Mais cette affaire commerciale opportuniste typiquement bretonne qui profite, comme d'habitude d'une ambiguité (qui fait penser à celle qui cessera, fort heureusement, au 1er janvier prochain pour le "camembert fabriqué en Normandie") pose, une fois encore, la question que nous avons déjà exposée ici qui est celle de définir précisément une Appelation d'Origine Contrôlée /Protégée pour le "lait de Normandie" à l'instar de nos autres grands fleurons de notre haute tradition agro-alimentaire gastronomique normande.

Comme d'habitude, les Normands ne savent pas encore bien se défendre même s'il y a, depuis la réunification, une amélioration liée à une certaine prise de conscience de l'intérêt économique d'affirmer une certaine fierté régionale: en attendant, le réveil complet des Normands, les Bretons se font du beurre avec notre lait tout en nous donnant une belle leçon de fierté normande!

Quel toupet!

09-21-18-trouver-nos-produits-agrilait

 Le visuel ci-dessus témoigne du fait que les gens d'Agrilait sont des régionalistes bretons conséquents: on ne pourra que leur donner raison comme un certain Loïc qui fait la promotion d'un cidre breton plutôt moyen fabriqué avec des pommes... normandes par la plus grosse coopérative agricole normande, Agrial, pour ne pas la nommer!

Finalement, dans la supercherie du consommateur ignorant qui est le meilleur?

https://www.agrial.com/fr/une-entreprise-cooperative-agricole-et-agroalimentaire/nos-metiers-en-france-et-linternational/branche-boissons/loic-raison

 Plus d'informations sur la coopérative Agrilait ci-après:

 https://www.agrilait.fr/

 https://www.agrilait.fr/au-coeur-agrilait

Capture

Capture