Pour nos pêcheurs qui font la réputation des fruits de mer normands et de notre gastronomie régionale (on pensera, par exemple, à la coquille Saint-Jacques) c'est un peu la... triple peine!

1) La crise du Brexit qui risque de se résoudre sur le dos de nos pêcheurs avec une réduction drastique de l'accès aux eaux territoriales britanniques.

2) La crise du Covid et la mise à l'arrêt de la filière des métiers de bouche et de la restauration pendant quasiment toute l'année 2020.

3) L'hypothèque environnementale des parcs d'éoliennes marines qui ne sont pas sans conséquences négatives sur la biodiversité halieutique et sur l'accès à la mer en créant des zones interdites à la navigation.

L'avenir de l'une des plus belles filières de notre artisanat normand se joue maintenant!

lycee-maritime-aquacole-cherbourg

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-peche-pomme-de-discorde-majeure-dans-les-discussions-post-brexit-2020112

La pêche, «pomme de discorde majeure» dans les discussions post-Brexit