Pour la Nouée, il faut dénouer les lacets de ses chaussures: abandonner ses certitudes et aller pieds nus. La boîte à chaussures est vide: il faut la remplir de tout ce qui sera trouvé bon, beau et réconfortant pour toutes celles et tous ceux qui vont crécher dehors dans la nuit du 24 décembre...

Cette belle initiative de récupérer une boîte à chaussures pour en faire une boîte à cadeaux pour les plus démunis nous vient du Nord de la France.

Alors que nous battons des records de pauvreté en France en raison de la crise sanitaire et économique et malgré l'angoisse de l'épidémie du Covid cette idée de boîte à chaussures solidaire se répand partout dans le pays y compris en Normandie.

Exemples trouvés dans la presse régionale normande, l'un à Rouen et l'autre à Alençon mais aussi à Evreux ou à Caen:

https://actu.fr/societe/pour-noel-mettez-un-cadeau-dans-une-boite-pour-les-gens-en-difficulte-en-seine-maritime_37858763.html

Pour Noël, mettez un cadeau dans une boîte pour les gens en difficulté, en Seine-Maritime

Le cadeau du cœur permet d'offrir un présent aux personnes en difficulté. En Seine-Maritime, tous les habitants sont invités à participer à l'opération lancée par deux bénévoles.

129106091-2807828346123264-8226582353237803347-n

L’opération le cadeau du cœur à Rouen fait appel à la générosité de chacun pour offrir un présent aux gens en difficulté. (©Le cadeau du cœur Rouen)

Une nouvelle opération solidaire a vu le jour en Seine-Maritime pour la période de Noël 2020 : le cadeau du cœur. Pour y participer, chacun est invité à mettre dans une boîte un présent accompagné d’un mot ou de toute petite attention qui pourra faire plaisir à un inconnu dans le besoin, et à la déposer dans un point de collecte.

Inspirée par ce type de collecte existant dans d’autres régions, Céline Caron a décidé de le décliner à Rouen. Elle a lancé un appel aux bonnes volontés. Appel auquel a répondu Hanane Labardacq.

À lire aussi

Des objets neufs ou recyclés

« Pas besoin d’acheter, on peut donner des choses qui sont à la maison à condition qu’elles soient en bon état, détaille Hanane Labardacq. C’est bon pour la planète parce que ça permet de recycler des objets dont on ne se sert plus en leur donnant une seconde vie. » Il est évidemment possible d’offrir un objet neuf selon sa préférence.

Le plus important est ensuite de déposer le cadeau dans une boîte à chaussure ou munie d’un couvercle — et si possible décorée —, afin que le contenu puisse être contrôlé avant la distribution.

Une action citoyenne

La distribution sera réalisée directement par les organismes bénéficiaires. Les deux bénévoles supervisent quant à elles la collecte, organisation, le tri et le contrôle. Elles ne chôment pas. « On a 20 points de collecte à travers toute la Seine-Maritime », explique Céline Caron.

À lire aussi:

Les horizons des participants sont très divers. Familles, écoles, Ehpad, institution, commerçants ou associations se sont greffés au projet, du côté des donateurs comme de la collecte. « C’est vraiment une action citoyenne, souligne Céline Caron. Et une bonne façon de sensibiliser les enfants au don pour les autres. » Près de 300 colis ont déjà été perçus. Il reste jusqu’au 11 décembre pour participer.

https://www.facebook.com/cadeauducoeurouen/

129662321_110247614261526_8875829573273621361_n


 

A Alençon:

https://actu.fr/normandie/alencon_61001/solidarite-a-alencon-des-commercants-collectent-des-boites-de-noel-pour-les-plus-demunis_37702978.html

Solidarité à Alençon : des commerçants collectent des boîtes de Noël pour les plus démunis

Une boîte de chaussures remplie d'objets pratiques et réconfortants. L'opération "Boîtes de Noël" à destination des plus démunis débarque à Alençon. Voici comment y participer.

Ce mercredi 25 novembre 2020, à la boulangerie de la halle au Blé, à Alençon (Orne), la gérante Christelle Guillois a l’heureuse surprise de voir arriver la première boîte de Noël offerte par l’une de ses clientes.

Une boîte réconfortante pour les plus démunis

A l’intérieur de cette boîte à chaussures soigneusement emballée dans du papier cadeau, la généreuse Alençonnaise y a glissé du chocolat, une écharpe chaude, une paire de basket ou encore un stylo et de l’encre.

Dans quelques jours, par le biais des maraudes de la Croix Rouge, elle sera offerte à une personne sans domicile fixe ou à une famille dans le besoin grâce à l’aide d’autres associations locales.

« Besoin de solidarité et de bienveillance »

L’idée est née dans le Nord de la France et se développe depuis dans tout le pays.

A Alençon, c’est Christophe Bayard, animateur de la radio Alençon FM, et Isabelle Rousseau, gérante de la boutique Audace & Rousseau Chausseur (34 Grande Rue) qui sont à l’origine de la démarche.

"On a trouvé l'idée géniale. Et elle a peut-être un écho encore plus important en cette année de crise sanitaire et économique. Nous avons tous besoin de solidarité, de partage et de bienveillance."

Isabelle Rousseau gérante d’Audace & Rousseau Chausseur

Des trucs chauds, des trucs bons, des mots doux

Objectif de l’opération : glisser dans une boîte à chaussures un truc chaud (des gants, un bonnet, une écharpe…), un truc bon non périssable (du chocolat, des gâteaux secs…), un produit d’hygiène ou de beauté (parfum, savon…), un objet de loisir ou culturel (livres, jeu…), et un mot doux à l’attention de celui ou celle qui recevra la boîte.

Les boîtes de Noël apportent réconfort et baume au cœur aux personnes qui en ont le plus besoin.

Les boîtes de Noël apportent réconfort et baume au cœur aux personnes qui en ont le plus besoin. (©DR)

« Un geste citoyen et solidaire » qui a immédiatement séduit Christophe Bayard.

"Ce n'est pas compliqué à mettre en place et cela peut apporter, au-delà de l'aspect purement pratique, un peu de baume au cœur aux personnes les plus fragiles, sur qui la crise du coronavirus a un impact encore plus fort, économiquement mais aussi moralement."

Christophe Bayard animateur de la radio Alençon FM

Plusieurs points de collecte

En plus d’Audace & Rousseau Chausseur, l’Alençonnais a mis dans la boucle d’autres commerçants chargés de collecter ces boîtes : la boulangerie de la Halle au blé donc, où Christelle Guillois a également commandé 200 couvertures de survie qu’elle ajoutera aux boîtes délivrées par ses clients, mais aussi l’épicerie Viveco, située sur la place du Point-du-Jour, dans le quartier de Courteille.

L’association Agir La Redingote pourrait venir grossir les rangs des collecteurs lorsque sa boutique pourra rouvrir ses portes, « a priori dès lundi 30 novembre », glisse Christophe Bayard.

"Nous ne voulons pas multiplier les points de collecte pour des raisons pratiques, mais si d'autres commerçants, dans d'autres quartiers comme celui de Perseigne par exemple, sont intéressés, ils peuvent nous contacter."

Christophe Bayard à l'origine de l'opération Boîte de Noël à Alençon
Opération Boîtes de Noël, à déposer chez Audace & Rousseau Chausseur (34 Grande Rue), à la boulangerie de la halle au Blé (16 Place de la Halle au Blé), au Viveco de Courteille (place du Point-du-Jour) ou au studio d’AFM (10, rue Ambroise-Paré). Contact pour les commerçants : Christophe Bayard 06 12 75 32 24.

A Evreux, sur le site de la mairie...

Capture d’écran du 2020-12-08 21-47-39


Et à Caen?

Toutes les infos nécessaires sont sur le site "Où trouver quoi à Caen" qui relaye l'initiative: la Croix Rouge se chargera de faire la distribution des  boîtes à chaussures cadeaux...

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/truc-chaud-truc-bon-succes-boites-noel-solidaires-1900782.html

L'idée lui est venue d'ailleurs, une idée magnifique et 100 % esprit de Noël qui fait tout de suite écho chez beaucoup de monde. "Je cherchais un beau geste et j'ai eu écho de ces actions boîtes de Noël qui existent déjà depuis longtemps au Canada et en Belgique. J'ai lancé l'idée sur la page Facebook de "Où trouver quoi à Caen" et tout de suite 150 000 personnes ont réagi. Depuis, c'est la folie", raconte Yannick, le fondateur de la cette communauté numérique.
 

500 à 1000 boîtes en préparation dans le Calvados

Depuis la première publication, le 18 novembre dernier, Yannick a reçu des centaines de dessins, de mails et de photos.

Il y a des entreprises qui préparent avec leurs salariés des boîtes "collectives", des écoles, des collèges... C'est de la folie, l'idée plaît beaucoup. Offrir quelque chose à quelqu'un qui en a besoin, ça fait du bien. Je m'attends à plus de cinq cents boîtes dans le Calvados et peut-être même mille au total.

Yannick , Où trouver quoi à Caen

Pour les distribuer, Yannick a choisi de s'appuyer cette année sur le réseau de la Croix Rouge. 
Plusieurs dizaines de colis ont déjà été déposés.

130456854_3547557261996994_7605347184847706216_o

La Croix Rouge assurera la collecte et le distribution le 24 décembre