Le pouvoir médiatique breton tout occupé à nous narrer par le menu les aventures d'une boîte de pâté Hénaff échangée entre Jean Le Cam et son naufragé malouin nous a soigneusement fait oublier qu'un Normand du Havre, Charlie Dalin, avait pris, trois semaines durant, les rênes d'une course au large taillée pour les skippers de... l'Ouest comme on dit dans Ouest-France.

Après une avarie subie le 14 décembre dernier, Charle Dalin avait dû laisser sa première place. Mais grâce à des options de navigation judicieuses pour éviter une zone de vents faibles quitte à croiser les glaces du Sud, notre Havrais reprenait, la première place de la course le jour de Noël...

Vendée Globe. Le Havrais Charlie Dalin prend la tête de la course (paris-normandie.fr)

Vendée Globe. Le Havrais Charlie Dalin prend la tête de la course

B9725639156Z

Vendredi 25 décembre 2020, le Havrais Charlie Dalin a pris la tête de la course du Vendée Globe, après un coude-à-coude intense avec Yannick Bestaven

Pour certains, cela ressemble au miracle de Noël. Vendredi 25 décembre 2020, le Havrais Charlie Dalin (Apivia) a pris la tête de la course du Vendée Globe, après un coude-à-coude intense avec Yannick Bestaven (Maître Coq IV).

Sa vitesse de 10.77 nds (19,95 km/h) contre 10.2 nds (18,89 km/h) pour son adversaire lui permet de passer premier.

 S’extirper d’une bulle anticyclonique

Thomas Ruyant (LinkedOut) dégringole de la 3e à la 7e place du classement, devancé en plein océan Pacifique par Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco), Jean Le Cam (Yes We Cam!), Damien Seguin (Groupe Apicil) et Benjamin Dutreux (OMIA-Water Family).

Tous les participants luttent actuellement pour s’extirper d’une bulle anticyclonique, synonyme de vents faibles. Bestaven et Ruyant ont choisi jusqu’à présent une option nord, tandis que Dalin et les autres concurrents ont opté pour naviguer plus au sud, près de la zone des glaces.


 

Voir aussi:

Vendée Globe : le Noël en mer des skippers normands (francetvinfo.fr)