Camille Saint-Saëns mais aussi Gabriel Fauré, Erik Satie, Claude Debussy, André Caplet, Maurice Ravel, Arthur Honegger, Paul Paray, Gabriel Dupont, Pierre Villette, Maurice Duruflé sont les noms connus ou moins connus de compositeurs et musiciens Normands ou intimement liés à la Normandie depuis plus d'un siècle à laquelle liste il faut ajouter des compositeurs plus anciens tels que Auber ou Boieldieu au XIXe siècle, Sébastien de Brossard et Jacques-Martin Hotteterre à la fin du XVIIe siècle ou encore Jehan Titelouze au début du XVIIe siècle, fondateur de l'école d'orgue française aux claviers de l'orgue de la cathédrale de Rouen... 

Moins connu que son patrimoine architectural, pictural, littéraire ou alimentaire, le patrimoine musical de la Normandie occupe pourtant une place éminente dans l'histoire de la musique savante en France depuis la fin du XVIe siècle avec un moment intense de rayonnement de la fin du XIXe siècle à la Seconde guerre mondiale.

Après plus d'une soixantaine d'années passées dans l'enfer de l'amusie dite "contemporaine", la musique et ses mélodies font depuis vingt ans, environ, leur grand retour: la Normandie redevient la source d'inspiration qu'elle fut auprès de jeunes compositeurs créateurs de la musique savante d'aujourd'hui. Pensons, par exemple, à la jeune talentueuse picarde Camille Pépin née en 1990 qui a célébré dans une pièce pour orchestre symphonique aussi puissante qu'étonnante la mythologie scandinave avec la "source d'Yggdrasil" (2018).

https://www.orchestredecaen.fr/node/883

Notons, enfin, que Caen a vu naître le compositeur Eric Tanguy né en 1968:

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Tanguy

800px-Saintsaens

Retour à Camille Saint-Saëns l'un des monuments de la musique française qui, comme son nom l'indique, avait des racines normandes: l'orchestre symphonique du conservatoire de Rouen propose à Dieppe, ce samedi 30 janvier, un concert inaugural pour lancer en 2021 l'année Camille Saint-Saëns célébration conjointe d'un autre grand monument normand, littéraire celui-là: Gustave Flaubert!

On espère que Gustave et Camille auront plus de chance que ce pauvre Ludwig Van... rendu sourd à cause du Covid en 2020!

https://actu.fr/normandie/dieppe_76217/a-dieppe-ce-samedi-30-janvier-2021-l-orchestre-symphonique-de-rouen-rend-hommage-a-saint-saens_39075407.html

À Dieppe, ce samedi 30 janvier 2021, l’orchestre symphonique de Rouen rend hommage à Saint-Saëns

Pour ce 2ème rendez-vous de l’année consacrée à Camille Saint-Saëns, l’orchestre symphonique du conservatoire de Rouen rend hommage au compositeur.

Au conservatoire de Dieppe (Seine-Maritime), l’année dédiée à Camille Saint-Saëns est lancée.

Après un premier concert avec les élèves en classes à horaires aménagés réunis autour de leurs professeurs et de l’artiste dieppois Roland Shön, l’équipe du conservatoire Camille-Saint-Saëns reçoit cette fois l’orchestre symphonique du conservatoire de Rouen.

Ce samedi 30 janvier 2021 à 15 h 30, les musiciens rouennais seront tous réunis dans l’auditorium pour un concert diffusé en direct sur la page Facebook du conservatoire.

« Le concert aurait pu être donné du conservatoire de Rouen, mais les musiciens sont en demande de projets de ce genre pour retrouver le plaisir de jouer ensemble »  explique Aurélie Nourry-Giraud, directrice de la communication et de l’action culturelle

Aurélie Nourry-Giraud Directrice de la communication et de l’action culturelle du conservatoire de Dieppe

Des œuvres de Saint-Saëns et Ravel

Alors dans le strict respect des consignes sanitaires, l’orchestre symphonique présentera « Boulevard Saint-Saëns », un concert en hommage au compositeur mort il y a tout juste 100 ans.

« Le choix de cet hommage est motivé du fait que Camille Saint-Saëns entretenait des relations privilégiées avec la Normandie »

Les musiciens de l'orchestre symphonique de Rouen

Ils soulignent également les origines dieppoises du compositeur.

Un beau programme autour de Saint-Saëns

Le travail de l’orchestre du conservatoire à rayonnement régional de Rouen s’intègre ainsi parfaitement à la riche programmation orchestrée durant toute cette année par la municipalité de Dieppe.

Au programme, concerts, rencontres, expositions, visites et découvertes autour de ce compositeur admiré de Berlioz et de Liszt.

Pour le mettre à l’honneur, les musiciens rouennais dirigés par Claude Brendel présenteront le premier mouvement du concerto pour piano n° 2 en sol mineur opus 22 avec Florestan Chopinot au piano, un poème symphonique, la Danse macabre avec Ariane Croquette-Steine, violon soliste et un extrait de la Danse bacchanale.

Ces œuvres de Saint-Saëns compléteront celles de Maurice Ravel : l’orchestre jouera en effet six pièces enfantines de Ma Mère l’Oye.

Si les dernières consignes sanitaires le permettent, le concert sera joué en direct ce samedi 30 janvier 2021 à 15 h 30 et proposé sur la page Facebook du conservatoire. Il sera ensuite accessible en vidéo sur ce même réseau social ou sur la page YouTube du conservatoire.

Infos pratiques :
Boulevard Saint-Saëns, concert hommage de l’orchestre symphonique du conservatoire de Rouen samedi 30 janvier à 15 h 30 sur la page Facebook du conservatoire de Dieppe, du conservatoire de Rouen et de la Ville de Dieppe, puis sur la chaîne YouTube du conservatoire.