C’est la période de communication des trafics portuaires de l’année écoulée… Nous avons pu relever, dans l’ordre chronologique, les informations suivantes concernant les grands ports maritimes français :

. GPM Nantes – Saint Nazaire : 28,0 Mt ; -8,4% ; L’antenne 11/01/21 ;

. GPM Dunkerque : 45,2 Mt ; -14,2% ; L’Antenne 14/01/21 ;

. GPM Marseille : 69,0 Mt ; -12,5% ; L’Antenne 25/01/21 ;

. GPM La Rochelle-La Pallice : 8,9 Mt ; -8,8% ; Le Journal de la Marine Marchande 28/01/21 ;

     Pour les ports de l’axe Seine, il a fallu attendre le 29/01/21 pour en prendre connaissance dans deux articles du quotidien Paris-Normandie, mais abondamment commentés :

. GPM du Havre : 54,0 Mt ; -18,0% ; " ... Globalement (pour Haropa), le trafic maritime s'est établi l'an dernier à 75 millions de tonnes, en recul de 16,7%, dont 54 millions pour le seul port du Havre. ... "

. GPM de Rouen : indirectement 75,0-54,0 = 21,0 Mt ; -10,5%.

Problème ! Sur le site d'Haropa, à l'adresse :

https://www.haropaports.com/fr/actualites/bilan-2020-une-annee-de-crises-marquee-par-une-bonne-resistance-et-un-rebond-au-second

on peut lire ceci : " ... En 2020, le trafic maritime de HAROPA - Port de Rouen a atteint 22,3 Mt, cela représente une légère baisse de 4,7 %. ... "

Donc, cela induirait :

. GPM du Havre : indirectement 75,0-22,3 = 52,7 Mt ; -19,9% ;

. GPM de Rouen : 22,3 Mt ; -4,9%.

     Cela constaté, en 2020, le port d’Anvers a réalisé un trafic maritime de 230,8 Mt, soit une baisse de -7,4 Mt, tout de même, mais de seulement -3,1%...

Premier article : " 2020, une année de résistance et de résilience pour Haropa "

Paris-Normandie vendredi 29 janvier 2021:

Commentaire :

A propos de : " ... en matière de trafic de conteneurs par exemple, l'année écoulée se termine sur les bases de 2018, l'année record où trois millions de conteneurs avaient été traités au Havre ... "

     On notera l’allusion aux (soi-disant) trois millions de conteneurs (MEVP) traités par Haropa en 2018, obtenus grâce à un généreux arrondi En réalité, si on se réfère aux statistiques ministérielles, c’est 2,931924 MEVP (dont 2,863697 pour le GPM du Havre et 0,068227 pour le GPM de Rouen) qui ont transité en 2018…

A propos de : " ... C'est le cas de l'exportation des céréales. Et dans ce domaine, le port de Rouen confirme sa place de leader avec 8,8 millions de tonnes en 2020 (+6%). ... "

     Concernant le trafic de céréales du Gpm de Rouen, heureusement qu’il a été exceptionnel en 2020, puisqu’il n’a pas empêché le trafic global de passer de 23,5 Mt à 21,0 Mt entre 2019 et 2020 (-10,5%)

Deuxième article : " Ce qu’attendent les maritimes "

Paris-Normandie vendredi 29 janvier 2021 :

Commentaire :

     Compte tenu des circonstances, nous serons compréhensifs à la lecture du trafic maritime de conteneurs du Gpm du Havre en 2020 : 2,3 MEVP, contre 2,8 (2,762953 très exactement, selon la source statistique ministérielle) en 2019 (-16,8%) et non pas 3 MEVP, comme indiqué dans l'article… encore un " coup de com' " !

     Cela constaté, en 2020, le trafic maritime de conteneurs à Anvers est resté stable à environ 12 MEVP, environ 139 Mt…

     Voilà pour la question du trafic maritime global des ports de l'axe Seine, celle du trafic de conteneurs et celle du trafic de céréales du port de Rouen...

     Mais, dans Paris-Normandie du 29 janvier, il est aussi question d'une autre question portuaire :

Commentaire :

     Apparemment, la gouvernance du Grand Port Maritime du Havre n'a pas tiré de retour d'expérience de la gestion désastreuse du dossier de la Plate-forme multimodale !...