Le 11 février 2021, à l'invitation de Nicolas Mayer-Rossignol, maire socialiste de Rouen et président de notre métropole régionale, Edouard Philippe ancien Premier ministre et maire du Havre et Anne Hidalgo maire socialiste de Paris et possible candidate aux prochaines élections présidentielles doivent se retrouver à Rouen pour proposer leur vision de l'Axe Seine et des projets pour sa relance et son développement à l'occasion du fusion portuaire en cours entre les grands ports maritimes normands et le port fluvial de Gennevilliers.

Plus qu'une hypothèse c'est une hypothèque: depuis des années on rebat nos oreilles normandes de cet axe d'intérêt national "Paris- Le Havre" qui avait déjà justifié dans les années 1960 le "plan Delouvrier" divisant la Normandie en deux régions tout en sacrifiant la position rouennaise d'être la métropole régionale d'équilibre pour le Nord-Ouest français entre Lille et Nantes au profit d'un projet d'étendre déjà la région urbaine de Paris jusqu'au Havre par l'aménagement industriel et urbain de la vallée de la Seine.

La crise des années 1970 avait heureusement mis en suspens ce projet pharaonique qui aurait détruit l'espace géo-historique séculaire normand mais il en resta une désastreuse division normande qui va durer jusqu'en 2015.

Les années 2009 - 2010 revirent le retour de ce cauchemar avec l'idée de doter le Grand Paris d'une façade maritime normande intégrée sur la base d'une fusion territoriale justifiée par l'importance nationale de la vallée de la Seine: nous avions combattu ici avec force ce projet Grumbach-Rufenacht-Sarkozy en refusant que la "Seine aval ne soit avalée sans l'aval des Normands!". Le débat public sans suite sur la LNPN en 2011 et le changement de majorité présidentielle à Paris en 2012 ont mis, une fois de plus, de côté cette fause bonne idée mortelle pour tous les Normands...

Entre temps, la bonne nouvelle de la réunification normande arrive en 2014 et notre espace géo-historique séculaire normand est doté enfin d'une seule collectivité régionale au 1er janvier 2016 qui fait de la Normandie la seule "vraie région" de France avec la Corse, à savoir un territoire mariant la région de la raison (géographie fonctionnelle) avec la province de coeur (géographie humaine): les enjeux de développement de la vallée de la Seine en aval de Paris ont donc dorénavant et en toute logique trouvé avec la région Normandie le partenaire territorial, politique et financier pour préparer l'avenir...

Mais c'était sans compter avec la volonté farouche des pouvoirs centraux parisiens de vouloir tout contrôler et dominer en refusant d'expérimenter les solutions de la subsidiarité régionale normande pour la conduite de l'enjeu national de l'Axe Seine car pour les dix ans du cauchemar Grumbach voici qu'on nous reparle à nouveau avec insistance d'une fusion entre l'Ile-de-France et la Normandie en profitant de l'agenda technique d'une fusion portuaire qui doit être opérationnelle au 1er juin prochain...

Votre serviteur a donc sollicité Michel Onfray et la webTV de la revue Front Populaire pour l'enregistrement et la diffusion de la vidéo d'alerte suivante:

N'hésitez pas à partager massivement pour que cette alerte civique et normande revienne aux oreilles qui doivent l'entendre  avant le 11 février prochain!

https://frontpopulaire.fr/o/Content/co386473/alerte-a-la-fusion-normandie-ile-de-france

Alerte à la fusion Normandie/Ile-de-France !

VIDEO. Certaines informations laissent penser que les autorités envisagent sérieusement de regrouper les régions Normandie et Ile de France. Inquiétons-nous en avant qu'il ne soit trop tard.

4878605-anne-hidalgo-et-edouard-philippe-dans-le-950x0-2