Alors que certaines belles personnes rêvent d'un Grand Paris étendu jusqu'à la mer quitte à dissoudre les réalités normandes dans leurs désirs, Hervé Morin, président de la Normandie recevait à Pont-Audemer Jean-Christophe Fromantin le maire de Neuilly-sur-Seine qui en tant qu'animateur du collectif des villes moyennes joue un rôle important dans la réflexion sur l'aménagement du territoire en défendant nos positions girondines: plus que jamais, le temps est venu de faire confiance aux territoires pour expérimenter toutes les solutions de sortie de crise.

Le temps du "laissez-nous faire" est arrivé! Mais pas sûr que la nouvelle soit encore parvenue jusque sur les perrons de l'Elysée et de Matignon...

jean-christophe-fromantin-de-l-art-de-bousculer-en-politique_4442140_1000x526

Lire le communiqué de la région Normandie:

Relance économique 

Avec l’appui de Jean-Christophe Fromantin, la Région impulse une stratégie d’attractivité des villes moyennes pour inciter les franciliens à venir s’installer en Normandie

 

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a confirmé l’attrait des Français, et notamment des franciliens, pour les villes moyennes et les communes rurales. Dans ce contexte, Hervé Morin, Président de la Région Normandie, a convié, ce samedi 6 février à Pont-Audemer, Jean-Christophe FromantinMaire de Neuilly et initiateur du Collectif  Villes moyennes, à une réunion de travail avec les maires d’une soixantaine de villes moyennes normandes, les présidents des intercommunalités concernées, ainsi que les agences d’attractivité du territoire.

La Région accompagnera les communes normandes volontaires dans le développement d’une stratégie d’attractivité et d’accueil à destination des franciliens qui souhaitent quitter la capitale.

 

Faire des communes normandes le fer de lance du rebond économique du territoire

« 85 % des Français souhaitent vivre dans une ville moyenne ou une commune rurale. La crise sanitaire ne fait que confirmer une aspiration profonde des Français pour les villes à taille humaine qui conjuguent qualité des services, lien organique avec la nature, identité locale affirmée, infrastructures numériques et proximité des métropoles. Les Régions ont un rôle stratégique pour renforcer cette armature de villes moyennes et faire des villes préférées des Français un moteur de la relance » a expliqué, en introduction de cette réunion de travail, Jean-Christophe Fromantin qui a récemment réuni un collectif de près de 180 élus, experts et entrepreneurs appelant à faire des villes moyennes la nouvelle armature territoriale de la France.

 

« Si la Normandie est particulièrement connue et reconnue par les touristes et les résidents secondaires, elle doit se fixer pour objectif d’être une région qui se positionne comme un lieu de vie idéal où s’établir durablement. C’est en actionnant les nombreux leviers d’attractivité de notre territoire que nous y parviendrons. Le travail de Jean-Christophe Fromantin démontre que les villes à taille humaine comme les vôtres peuvent devenir un vrai modèle de développement. Aujourd’hui, 6 cadres sur 10 envisagent une mobilité dans les 3 ans et 53 % d’entre eux opteraient pour une ville moyenne ! Vous avez un rôle déterminant à jouer dans le rebond économique de notre territoire » a poursuivi Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Accompagner les villes moyennes normandes dans le déploiement de leurs stratégies d’attractivité

Si les villes moyennes de Normandie sont déjà très bien dotées en équipements publics de qualité, la Région a placé l’amélioration du cadre de vie au cœur de sa stratégie de développement, à travers notamment :

-       les contrats de territoires et le financement de projets structurants (début 2021, ce sont 1 060 projets qui sont soutenus par la Région pour 516 millions d’euros) ;

-       le soutien à la revitalisation des centres des villes reconstruites de Normandie ;

-       le financement des Pôles de Santé Libéraux et Ambulatoires situés en zones prioritaires ;

-       le déploiement du Très Haut Débit (THD) ;

-       le développement de l’offre de formation ;

  • le chantier de désenclavement de la Normandie qui a franchi une nouvelle étape avec l’arrivée des premiers trains OMNEO Premium et la mise en place de nouveaux horaires et cadencements qui a notamment permis d’augmenter le nombre de trajets proposés sur les grandes lignes reliant Paris et la Normandie.

 

La Région souhaite désormais tirer parti du contexte de la crise sanitaire, qui incite plus que jamais les franciliens à s’installer dans les villes moyennes et communes rurales, en encourageant les villes de Normandie à développer une stratégie d’attractivité.

 

Hervé Morin a, ainsi, proposé, lors de cette réunion, aux communes qui le souhaitent de co-construire avec la Région des stratégies adaptées aux spécificités de leurs territoires.

 

L’agence d’attractivité de la Région apportera son soutien méthodologique à toutes les communes normandes volontaires : diagnostic avec un cabinet spécialisé, identification des projets-clés, mise en place d’un plan d’actions…

 

A propos de Jean-Christophe Fromantin :

Maire de Neuilly-sur-Seine depuis 2008, Jean-Christophe Fromantin est engagé depuis une quinzaine d’années pour valoriser les territoires. Cette année, il multiplie les déplacements auprès des élus et personnalités engagés pour repenser en profondeur l’organisation territoriale du pays

Il est l’auteur de 5 ouvrages dont Travailler là où nous voulons vivre : vers une géographie du progrès (Éditions François Bourin, 2018).

En juillet 2020, il initie le collectif villesmoyennes.org  qui rassemble de 180 personnalités dont Hervé Morin, Xavier Bertrand, Carole Delga, François Bonneau, Bruno Retailleau, l’universitaire Carlos Moreno (inspirateur de la ville du quart d’heure) ou l’entrepreneur et Vice-président du Medef Fabrice Le Saché.