Nicolas Mayer-Rossignol, Edouard Philippe et Anne Hidalgo avaient rendez-vous à Rouen dans un... "coffee shop" et dans des vapeurs plus ou moins opiacées, ils ont été initiés à la "social-écologie". Demain, l'Axe Seine sera un "corridor vert". On le sait, comme Sainte Thérèse d'Avila, Anne Hidalgo a des visions: Madame rêve... tandis qu'Edouard fume au-dessus de sa barbe quasi blanche: les péniches écologiques glisseront à grande vitesse sur l'eau de la Seine comme les voiliers du Vendée Globe.

Revenons à la dure réalité avec cette annonce proposée par le CESER Normandie au sujet de l'usine de la Chapelle Darblay:

https://www.linkedin.com/posts/damien-eclancher_a-grand-couronne-pr%C3%A8s-de-rouen-lactivit%C3%A9-activity-6765298468064915456-U85y/

A Grand-Couronne, près de Rouen, l’activité de la papeterie de la Chapelle Darblay est à l’arrêt, faute de repreneur. Pendant ce temps, les centres de tri débordent. En l’absence de débouchés, les collectivités sont déjà contraintes d’augmenter la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Si l’usine ferme définitivement, ce sont les déchets de 24 millions d’habitants trieurs (en Normandie et dans le Nord Ouest de la France principalement) qui devront être incinérés ou exportés... Une absurdité à la fois financière, sociale et environnementale.

Le 10 mars 2021 à 14h30, le CESER vous donne rendez-vous pour réfléchir à une solution.

1612972846613