Billet de Florestan:

Semaine noire pour la Normandie et pour... Nicolas Mayer-Rossignol, l'énervé de... Jumièges!

Evariste_Vital_Luminais_-_Les_énervés_de_Jumièges_(Musée_des_beaux-arts_de_Rouen)

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nerv%C3%A9s_de_Jumi%C3%A8ges

Evariste Vital Luminais, "les Enervés de Jumièges" (1880, musée des Beaux-arts de Rouen)

Précision: il faut entendre le mot "énervé" au sens propre... On a, en effet, remarqué l'étonnante discrétion médiatique quasi apathique de notre oiseau rouennais alors qu'il accueillait dans sa ville un ancien Premier ministre à Matignon qui se verrait bien président à l'Elysée et la première Dame de Paris qui se verrait bien première Dame de France...

Lundi 8 février 2021, au bout de plusieurs heures d'une séance houleuse et déchirée au conseil métropolitain, le Nouveau Maître de Rouen obtenait le retrait de la métropole du financement du contournement autoroutier Est de Rouen alors qu'il soutenait ce projet reconnu d'utilité publique par l'Etat quand il n'était pas encore ce maire qui ne doit son élection qu'à une abstention massive et une combinaison politique. Cette séance du conseil métropolitain de Rouen qui a malmené l'esprit de consensus indispensable à l'intérêt général et à la gouvernance de la métropole normande va laisser des traces: il est même probable que le fonctionnement même de la métropole de Rouen n'en soit durablement affecté.

Affaire à suivre donc...

Mercredi 10 février 2021, le bien mal nommé "Paris-Normandie" ouvrait servilement ses colonnes à Anne Hidalgo nous expliquant la raison de sa visite touristique à Rouen: la fusion de la Normandie avec l'Ile-de-France se fera mais il faudra prendre son temps...

La veille, Hervé Morin et Valérie Pécresse ouvraient un contrefeu avec une tribune parue dans La Tribune, un organe de presse pro-business qui fait régulièrement la promotion de la méga-fusion entre la Normandie et l'Ile-de-France: la réalité ce sont les régions concernées par l'avenir de l'Axe Seine. La fumée c'est la promenade médiatique de deux... présidentiables!

Le lendemain, 11 février 2021, le petit gars à lunettes (dixit un journaliste du "Parisien") promène en bateau sur la Seine nos "deux présidentiables" qui n'ont pas trop envie de se mouiller au sujet des... présidentielles!

Nos affaires normandes? Tout le monde s'en fout!

Madame Hidalgo passe sur le plateau de FR3 Normandie-Rouen à midi: pas un mot sur la question de fond. Magali Nicolin la potiche qui joue au journaliste expédie la maire de Paris. La Seine est marron, rapide presque en crue. Le débit d'Anne Hidalgo est trop lent: le discours se perd dans un méandre et le sujet suivant n'attend pas! Saisie spectaculaire de drogue dans les conteneurs du Havre (on reste, néanmoins, dans le sujet).

Monsieur Philippe passe sur le plateau de FR3 Normandie-Rouen le soir: pas un mot sur la question de fond. La Normandie et son avenir?

Non, bien sûr! Les présidentielles de 2022 ? Edouard Philippe n'en a pas parlé. Les images de FR3 Normandie Rouen ne seront donc pas reprises dans les JT parisiens du soir...

Dans l'après-midi, Hervé Morin et Bertrand Bellanger font une conférence de presse commune: le financement du contournement Est de Rouen est sauvé, les 66 millions que devait apporter la métropole de Rouen sont trouvés grâce à un effort supplémentaire des deux premières collectivités territoriales normandes:

Capture d’écran du 2021-02-13 19-22-08

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/contournement-est-herve-morin-1952419.html

Bravo aux présidents de la Seine-Maritime et de la Normandie. Rouen, respectivement Chef-lieu de la Seine-Maritime et Chef-lieu de la Région Normandie, est reconnaissante à Bertrand Bellanger et à Hervé Morin de cette entente généreuse, loyale et historique et de leur courageuse décision.

Les Rouennais et au-delà les habitants de la Seine-Maritime et les Normands retiendront la cohérence de cette décision tellement importante pour leur protection et pour l’avenir de nos deux institutions régionales au service direct et concret des habitants dans leur vie quotidienne et de leur avenir.

OUI, LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-MARITIME ET LA NORMANDIE SOUS L’IMPULSION DE BERTRAND BELLANGER ET D’HERVÉ MORIN SONT LE BOUCLIER SOCIAL DES NORMANDS.

Merci également à Marine Caron, Vice-présidente du Département, pour sa pugnacité, pour la clarté de sa vision politique et son sens élevé de l’intérêt de Rouen et de l’importance qu’elle porte à la vie de tous les Rouennais et pour son soutien constant et déterminée à ce grand équipement d’avenir.

A plus long terme, si la menace d'une Normandie... "énervée" depuis Paris devait se préciser davantage, il faudra alors envisager un bloc territorial normand entre la région et ses cinq départements.

Une réunion du G6 Normand s'impose.

En attendant, on notera ce rapprochement politique entre le centriste girondin normand Morin et le président du seul département contrôlé par le parti du président de la République: sur l'Axe Seine, ne marchent que des finambules...

L'actuel maire du Havre a peut-être compris le message: dans la presse locale havraise a paru récemment un ferme démenti de sa part de toute idée de fusion entre la Normandie et l'Ile-de-France et que l'agenda technique de la fusion portuaire en cours sur l'Axe Seine n'était pas le "cavalier" d'un agenda politique inavouable...

Affaire à suivre!