Dans la dernière édition disponible de la Chronique de Normandie éditée par Bertrand Tierce (n°668, 15 février 2021) un constat inquiétant est dressé, constat que nous partageons totalement:

Parmi les collectivités territoriales normandes, les dix premières, par la taille du budget, ont la responsabilité d'organiser une cohérence territoriale de leur action publique à l'échelle normande, au service de l'intérêt général de notre région.

Cela implique qu'à à ce niveau d'investissement et de fonctionnement, le localisme n'est plus de mise.

Dans le graphique ci-dessous, la hiérarchie des collectivités territoriales normandes est éloquente:

La région Normandie est largement en tête pour sa capacité à investir suivie par la métropole de Rouen dans cette même capacité à investir. Suivent, ensuite, toujours à l'aune de ce critère essentiel, les cinq départements normands, la communauté urbaine du Havre, la communauté urbaine de Caen et la communauté d'agglomération du Cotentin (Cherbourg) fermant la marge...

En conséquence, s'il y a mésentente durable entre les deux principales sources de financement public disponibles pour préparer l'avenir de la Normandie, on peut craindre le pire:

L'intérêt général de la Normandie exige une entente entre la Région et la métropole de Rouen, entre Hervé Morin et... Nicolas Mayer Rossignol: message reçu 5/5 par...

Hervé Morin!

Capture3

 

Lire, ci-après, l'analysé proposée par Bertrand Tierce, que nous partageons totalement:

Capture1

Voir aussi:

Capture2


 

La région Normandie, premier partenaire public pour l'avenir de tous les territoires normands... Preuve supplémentaire avec l'exemple du Perche normand (Orne).

Communiqué de la région:

Signature du contrat de territoire révisé du Pays du Perche Ornais

 Vendredi 19 février, Hervé MORIN, Président de la Région Normandie, Christophe de BALORRE, Président du Département de l’Orne et Jean-Claude LENOIR, Président du PETR du Pays du Perche Ornais ont signé le contrat de territoire révisé du Pays du Perche Ornais à Mortagne-au-Perche.

Le montant total des projets pour le Perche ornais est 17 millions d’euros €. La participation de la Région s’élève à 3,3 millions €, celle du Département à 1,2 million € et celle du pôle d'équilibre territorial et rural du Perche et des communes qui le composent à 6,8 millions €.

Les projets ont pour but de favoriser l’attractivité du Perche, d’accroître la compétitivité économique du Perche et d’encourager le développement durable et solidaire du territoire. Ces projets s’inscrivent dans le plan de relance Normandie.

 Sept nouvelles opérations ont été ajoutées au contrat initial :

  • La requalification du bourg de Longny-au-Perche
  • L’étude de revitalisation du centre-ville de Mortagne-au-Perche
  • La rénovation et couverture de la piscine de Longny-au-Perche
  • La création d’un centre de mémoire et de culture en centre-ville de Mortagne-au-Perche
  • La rénovation du Carré du Perche
  • L’opération collective de modernisation du commerce et des services de centre-bourg
  • La restauration du Manoir de Courboyer – Maison du Parc

Le contrat initial concerne :

Projets pour l’attractivité du Perche :

  • La création d’un pôle de santé au Theil-sur-Huisne, CDC des Collines du Perche normand
  • L’espace télémédecine du pôle de santé de Mortagne-au-Perche
  • La modernisation de salles de sport à La Chapelle-Montligeon, Val-au-Perche, Mortagne-au-Perche, Longny-les-Villages
  • La création d’une espace multisports à Tourouvre-au­-Perche
  • La modernisation des piscines de Bellême et de Bretoncelles
  • L’aménagement du centre de loisirs de Val au Perche et à Longny-les-Villages
  • La création d’une médiathèque à Rémalard
  • La muséographie du musée de l’émigration française au Canada à Tourouvre-au-­Perche.

 

Projets pour la compétitivité économique :

  • L’aménagement des Zones d’activités économiques : aménagement numérique des ZAE du bassin de Mortagne-au-Perche et Cœur du Perche
  • La création d’une zone d’activité à Tourouvre-au-Perche
  • L’immobilier d’entreprise : création d’un bâtiment pour l’accueil d’un artisan à Mâle, d’un atelier locatif pour deux entreprises sur la zone de la Croix verte à Sérigny, d’un atelier locatif à Sablons-sur-Huisne
  • Une opération collective de modernisation de l’artisanat et du commerce

 

Développement durable et solidaire du territoire :

  • L’opération groupée de plantation de haies dans le bassin de Mortagne-au-Perche et dans le Parc naturel régional du Perche
  • La création d’une épicerie sociale au sein de la maison des solidarités dans le bassin de Mortagne-au-Perche.