De par son héritage historique et culturel, la Normandie  est universellement connue dans le monde entier.

Et à la fameuse devise française qui définit encore un humanisme universel occidental plus que jamais menacé de nos jours, "Liberté, Egalité, Fraternité" répond comme dans un subtil contrepoint, la devise normande: "Liberté, Paix et Droit".

Car sans la Paix et le Droit, point de Liberté, d'Egalité et de Fraternité. On rappelera qu'avec son droit coutumier mis par écrit dès le XIe siècle, droit mâtiné de romanité et normannité scandinave, étaient affirmés en Normandie en plein Moyen-âge les solides principes qui nous les plus chers: l'égalité de tous devant la loi, l'égalité des hommes et des femmes (du moins, dans le droit d'aînesse), la protection de la personne humaine sur la voie publique, le droit de défendre son bon droit devant la justice y compris contre les puissants qui abusent du leur, le droit d'avoir droit à un procès équitable, etc...

La Normandie dont l'identité se définit par un existentialisme qui exige de nous de nous connaître davantage nous-mêmes en pratiquant la matière normande est une terre de pacification et de résilience.

Omar Ben Laden, Sire de sei

Ce qui suit est une information plutôt extraordinaire par sa puissance symbolique et la réalité décrite ci-dessous vaudra tous les discours qui tenteraient de définir nos valeurs normandes...

Un fils qui n'est pas responsable des actes de son père (un principe qui existait déjà dans notre loi normande du XIe siècle) a retrouvé la paix et la sérénité grâce à la Normandie rurale de l'Orne...

https://www.paris-normandie.fr/id170739/article/2021-03-04/lun-des-fils-doussama-ben-laden-sest-installe-en-normandie-ou-il-trouve-refuge

L’un des fils d’Oussama Ben Laden s’est installé en Normandie où il a trouvé refuge et peint

DATA_ART_27688359

Dans un entretien accordé au magazine américain Vice, le quatrième fils d’Oussama Ben Laden, Omar Ben Laden explique avoir trouvé refuge en Normandie, où il vit avec sa femme. L’homme de 39 ans s’y adonne à sa passion pour la peinture.

C’est depuis l’Orne en Normandie que le magazine américain Vice s’est entretenu avec le quatrième fils de l’ancien chef d’Al-Qaïda, a repéré Le Point. Et c’est en partie grâce à la peinture que l’homme, atteint des troubles psychologiques liés à son éducation, dit avoir trouvé « un semblant de paix en moi-même » rapporte Vice.

Des paysages

Omar Ben Laden revient sur son enfance traumatisante marquée par la « violence » et sur les rapports avec son père dont il a condamné les actes et qui l’a vu pour la dernière fois quelques mois avant les attentats du 11 septembre 2001.

Accompagné de sa femme Zaina Mohamed Al-Sabah et de ses chevaux, il confie avoir profité du confinement pour peindre une douzaine d’œuvres illustrant l’article dans le magazine américain. Des paysages essentiellement et qui n’ont rien de normands. Dans son atelier, Omar Ben Laden peint le désert, l’Arabie Saoudite de son enfance et des paysages de western... De l’Amérique, son autre passion.

Voir aussi:

C'est le magazine Le Point qui a repéré une interview qu'Omar Ben Laden a accordée au magazine américain Vice. Le 4e fils de l'ancien chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden vit désormais dans l'Orne.

Un fils n'est pas responsable des actes de son son père, mais son nom est très lourd à porter. Omar Ben Laden raconte qu'il vit avec sa femme Zaina en Normandie, où il s'est reconstruit grâce à la peinture. Âgé de 39 ans, il explique dans cette interview être captivé par l'art depuis sa tendre enfance : "Ma mère adore peindre, tout comme l'une de mes sœurs." Il explique être parvenu à atteindre "un semblant de paix en moi-même", grâce à la peinture. Omar n'a jamais été particulièrement proche d'Oussama Ben Laden, il avait 18 ans quand il s'est mis à voyager avec sa mère. La dernière fois qu'il a vu son père Oussama, c'était en 2001, en Afghanistan, quelques mois avant les attentats du 11 septembre. Depuis, à plusieurs reprises, Omar Ben Laden, qui veut devenir un ambassadeur de la paix, a dénoncé l'idéologie d'Al-Qaïda et ses massacres d'innocents.


 

Commentaire de Florestan:

Omar Ben Laden souhaite devenir un ambassadeur de la paix. Nous suggérons, s'il le souhaite, qu'il puisse intervenir et témoigner au prochain forum mondial de la Paix de Caen...