Hervé Morin, le président normand a bien raison de poser la question...

Méfité! Méfité co! Méfité tréjou!

P23518148D4248051G_crop_640-330_

https://actu.fr/politique/elections-regionales/herve-morin-le-gouvernement-ne-croit-pas-a-sa-strategie-vaccinale-s-il-reporte-les-regionales_40712330.html

Hervé Morin : « Le gouvernement ne croit pas à sa stratégie vaccinale, s’il reporte les Régionales »

Le président de la Région Normandie veut croire que les élections Régionales se tiendront bien en juin 2021, malgré les incertitudes liées à la crise sanitaire.

Le président de la Région Normandie, Hervé Morin, espère que les élections régionales se tiendront bien comme prévu les 13 et 20 juin 2021, malgré l’annonce par Emmanuel Macron d’un troisième confinement national le 31 mars. « J’ai cru comprendre qu’il y aurait une consultation des formations politiques et d’association d’élus qui se sont déjà toutes prononcées en faveur du maintien du calendrier électoral », explique-t-il à 76actu. Cette consultation devrait avoir lieu « en début de semaine prochaine ». Le gouvernement pourrait donc rendre sa décision quant à la tenue des élections départementales et régionales en « fin de semaine prochaine ».

« C’est évident que si les élections avaient lieu maintenant, ce serait compliqué », admet Hervé Morin.

Mais dès lors que le gouvernement nous dit que 30 millions de Français, parmi les plus fragiles, seront vaccinés à la fin juin, je ne vois pas pourquoi ils pourraient aller faire leurs courses, et ne pourraient pas aller voter.

Hervé Morin  Président de la Région Normandie

Pour Hervé Morin, si le « gouvernement reporte une deuxième fois les élections régionales, c’est qu’il ne croit pas à sa stratégie vaccinale ». L’élu normand appelle à « s’inspirer » des pays européens qui ont maintenu leurs élections, malgré la crise du Covid-19 : « Nous devons donc mettre en œuvre le protocole sanitaire édicté par le conseil scientifique et permettre aux Français d’aller voter. »

En cas de maintien du calendrier électoral, la campagne s’en trouvera forcément bouleversée. « On s’adaptera, indique Hervé Morin. Nous savons bien qu’en cette période de pandémie, les campagnes sont « davantage digitales » que faites de réunions publiques. »

Hervé Morin espère que les nouvelles mesures seront suffisantes

Sur ce troisième confinement annoncé le 31 mars par Emmanuel Macron, Hervé Morin estime que les mesures prises étaient « inéluctables ». Selon lui, face à la saturation des hôpitaux, à la déprogrammation massive des opérations, il fallait prendre de nouvelles décisions. Il espère que celles-ci seront « suffisantes », et surtout que la vaccination massive des Français améliorera la situation sanitaire.

Face à la fermeture pendant trois semaines des établissements scolaires, l’élu rappelle que la Région Normandie avait fait l’acquisition l’été dernier de 6000 ordinateurs portables pour lutter contre la fracture numérique. « J’imagine qu’ils vont être bien utiles en cette période… », déclare-t-il.

Hervé Morin ne se montre pas particulièrement tendre envers Emmanuel Macron : « On aurait aimé un peu plus d’humilité de la part du président de la République, mais ça… » Quant à son allocution télévisée du 31 mars, le président de la Région Normandie tacle : « Emmanuel Macron remet du « nous » dans le système, alors qu’il est seul à décider. Nous sommes décidément dans une démocratie bien singulière ».