L'extraordinaire patrimoine architectural de la Normandie médiévale, nos "ducs de pierre", châteaux, cathédrales et abbayes, auront les honneurs de la télévision nationale à l'occasion d'une belle émission d'éducation populaire: "des racines et des ailes..."

Capture d’écran du 2021-05-08 11-35-53

Loin de l'actuel désenchantement crotté du fiel de ce ressentiment haineux porté par quelques entrepreneurs d'eux-mêmes trop médiatiques, la contemplation du patrimoine normand nous amène à méditer la leçon que nous n'aurions jamais dû oublier:

Nous sommes des êtres vivants spirituels qui ne font jamais rien de si beau ou de si grand que lorsque nous levons les yeux vers le ciel.


 

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/entretien-em-des-racines-et-des-ailes-em-carole-gaessler-en-tournage-a-caen-c264dac6-ae8c-11eb-b78b-a5b522226cdd

ENTRETIEN. Des racines et des ailes : Carole Gaessler en tournage à Caen

Pendant deux jours, jeudi 6 et vendredi 7 mai 2021, la journaliste Carole Gaessler et ses équipes sont en tournage à Caen. Son émission, Des racines et des ailes, consacre un numéro au duché de Normandie. Entre terre et ciel.

 Quel regard va porter votre émission, Des racines et des ailes, sur le duché de Normandie ?

Nous allons montrer l’héritage architectural, culturel et artistique des ducs de Normandie sur leurs territoires, mais aussi au-delà. On connaît leur influence en Angleterre bien sûr, mais sait-on qu’ils ont rayonné jusqu’en Sicile ? La cathédrale de Monreale et le palais des Normands, à Palerme, pour ne citer que ces édifices, en témoignent.

Les plateaux de l’émission sont tournés à Caen. Une évidence ?

Bien sûr, Caen est le fil conducteur de cette émission. L’histoire de Mathilde et Guillaume est au cœur de l’histoire du duché de Normandie. Nous allons visiter l’abbaye aux Hommes, l’abbaye aux Dames et le château. Mais nos caméras iront filmer d’autres lieux emblématiques de Normandie comme Château-Gaillard (Eure), l’abbaye de Jumièges (Seine-Maritime), la tapisserie de Bayeux…

D’autres émissions, comme Secrets d’histoire, présentée par Stéphane Bern, ont été consacrées à Guillaume le Conquérant. En quoi la vôtre va-t-elle se distinguer ?

Il y a deux façons d’évoquer l’Histoire : par le prisme des personnages qui l’ont écrite ou celui du patrimoine qu’ils nous ont laissé. Le parti pris Des racines et des ailes c’est justement de raconter cet héritage. Grâce à l’évolution des technologies, nous proposons des images inédites. Par exemple, nous avons fait voler un drone dans l’église abbatiale de l’abbaye aux Dames. Les plans sont incroyables !

Vous découvrez la ville de Caen. Quelles sont vos impressions ?

En venant dans une ville détruite par les bombardements, je ne m’attendais pas à de telles richesses architecturales. Or, je m’aperçois que malgré ses blessures et ses reconstructions, Caen a conservé une âme patrimoniale. Et comme dans tous les lieux que nous visitons, je constate cette identité régionale qui s’affirme grâce à la mobilisation des habitants. Par ces travaux de mémoire et de restauration, individuels ou collectifs, chacun se révèle porte-drapeau de son territoire. C’est très positif.

1