Vers un 4ème projet de parc éolien marin au large du littoral normand entre Barfleur et Le Tréport... Pour l'instant, la côte Ouest du Cotentin avec le passage de la Déroute et le golfe "anglo-normand" sont épargnés. Pour encore combien de temps?

CEREMA_Normandie_EDM_15_11_019_result

Comme le disent les pêcheurs, "la mer est pleine": il ne s'agit pas seulement de l'heure de la marée mais de dire, de façon imagée, que de nombreuses contraintes et servitudes s'empilent et limitent désormais sérieusement la liberté de navigation et de travailler à la mer dans la Baie de la Seine et au large des falaises de la côte d'Albatre.

Aux chenaux d'accès aux ports, (Cherbourg, Caen-Ouistreham et surtout Le Havre) aux zones classifiées déjà interdites, aux zones naturelles protégées vont s'agiter les zones interdites à la navigation des parcs éoliens marins. Ajoutons à cela les perturbations et les nuisances des éoliennes marines sur l'environnement marin avec la crainte avérée d'une alteration sérieuse de la ressource halieutique: on comprend l'inquiétude et la colère de nos pêcheurs!

Le gouvernement, via son préfet de Normandie, n'en a visiblement cure!

Capture d’écran du 2021-05-25 01-08-11

Capture d’écran du 2021-05-25 01-08-45

 


 https://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin-50100/eoliennes-en-mer-six-candidats-pour-le-4e-parc-de-normandie-4e9b22f4-ba5c-11eb-9f68-462af952901d

Éoliennes en mer. Six candidats pour le 4e parc de Normandie, au large de Barfleur

Un parc éolien en mer doit être aménagé au large de Barfleur (Manche). Six candidats ont été présélectionnés pour répondre à l’appel d’offres éolien en mer au large de la Normandie.

Six candidats ont été présélectionnés pour répondre à l’appel d’offres lancé par le gouvernement en vue de l’aménagement d’un parc de 70 éoliennes en mer au large de Barfleur (Manche).

Des représentants d’Éoliennes en mer Manche Normandie (ERDF renouvelable et Maple Power), d’Iberdrola Renovables France, Ocean Winds (Engie et EDPR), Shell, du consortium formé par Total et RWE, et du consortium Wattenfall, WPD et Banque des territoires ont participé à une réunion présidée par le préfet de région Pierre-André Durand, avec des élus et acteurs économiques de Normandie.

« Cette réunion de concertation s’inscrit dans la suite du débat public organisé en Normandie par la commission nationale du débat public de novembre 2019 à août 2020 », précise la préfecture de région. À la suite du dialogue concurrentiel et de la publication de l’avis de commission de régulation de l’énergie sur le cahier des charges de l’appel d’offres, chaque candidat devra déposer une offre. Le lauréat sera désigné par l’État en avril 2022.


 

A terre aussi, dans une moindre mesure, le massacre du paysage normand à coup d'éoliennes géantes se poursuit: à Saint-Martin-des-Besaces, les éoliennes installées en 2006, les premières dans le Calvados seront remplacées en 2023 par des modèles soi-disant plus performants mais aussi plus grands.

Pas un mot de ce qui sera fait des anciennes éoliennes démantelées...

https://actu.fr/normandie/souleuvre-en-bocage_14061/deux-nouvelles-eoliennes-a-saint-martin-des-besaces-d-ici-2023_42025319.html