La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le communiqué suivant de la part de la section normande qui rassemble les abonnés et amis de la revue "Front Populaire" fondée par Michel Onfray.

index

La région pour les régionalistes, les jacobins dehors!

Suite à concertation interne, Eric Valin, de la section normande de Front Populaire et Compagnie, mouvement initié par Michel Onfray, annonce le soutien de celle-ci à la liste d'Hervé Morin pour le premier tour des élections régionales du 20 juin 2021.

Ce choix résulte d'une analyse des programmes à partir des fondamentaux du mouvement exprimés dans sa charte dont la souveraineté (populaire et nationale) et le girondisme, ainsi qu'à partir d'une grille technique reprenant les sujets de la gestion d'une région (formation, économie, aménagement du territoire, etc).

Parce que  son bilan (initiatives économiques, promotion de la Normandie historique et culturelle en France et au delà...) parle pour lui et parce que son projet pour la prochaine mandature est dans la continuité, à la fois plus détaillé et mieux préparé que les projets de ses concurrents dont les aspects généralistes ou succincts témoignent d'une relative indifférence au fait régional.

Parce que sa liste, contrairement à d'autres, n'a pas d'arrière pensée, avouée ou non, relative à la présidentielle de 2022.

La Normandie, autrefois divisée, a trop souffert des potentats locaux de Rouen ou Caen qui considéraient notre région que comme tremplin électoral de leur ambition personnelle. Parce qu'il a su être et envisage de rester force d'initiative ou de revendication, autant que faire se peut, contre le centralisme parisien et les carences de l'État (lignes ferroviaires, covid19, gouvernance desports, formation professionnelle...)

Nous souhaitons qu'il trouve le moyen de s'opposer au fascisme éolien et à la pression probable du même genre par la métropole rouennaise, partenaire obligé pour les schémas de développement, seulement remarquable pour ses mesures sectaires sur le modèle des maires écologistes élus l'an dernier. Nous lui souhaitons une nette avance au premier tour qui le dispense de rechercher une alliance au second tour au risque d'amener sur son porte-bagage les coucous de la république macronienne.

89fb4b52199b1cff35c77febe69a9df7