Une gauche qui prend d'autant plus le... " bouillon" qu'elle s'y croyait déjà, malgré l'abstention massive! Le sectarisme des socialistes fabiusiens rouennais, à commencer par celui du Nouveau Maître de Rouen qui a refusé aux élus communistes emmenés par Sébastien Jumel la possibilité de faire liste commune aux régionales a fait le reste: au conseil départemental, les communistes ont boudé en maintenant la candidature de Nicolas Langlois, le maire de Dieppe, et le conseil départemental de la Seine-maritime qui pouvait basculer à gauche avec un certain Christophe Bouillon maire de Barentin, à sa tête (et qui, contre toute attente, n'a pas présenté sa candidature) restera présidé par son président sortant, Bertrand Bellanger qui représente en Normandie la majorité gouvernementale macroniste.https://actu.fr/politique/elections-departementales/departementales-2021-bertrand-bellanger-finalement-reelu-president-de-la-seine-maritime_43131845.html

bertrand-bellanger

La conséquence la plus importante de cette situation c'est que le financement du futur contournement autoroutier Est de Rouen ne sera pas remis en cause...

Ci-après, on lira la réaction des élus communistes de la Seine-maritime:

Lecture édifiante quant à savoir pourquoi les électeurs s'abstiennent aux élections qui les concernent le plus!

Capture d’écran du 2021-07-02 23-47-28

Capture d’écran du 2021-07-02 23-48-29