03 mars 2017

Alors que les centres villes sont à la peine en France, la NORMANDIE se mobilise...

Un récent colloque réuni le 28 février 2017 au Ministère de l'Economie ("les Assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres villes") vient de proposer une synthèse inquiétante au sujet de la perte de dynamisme commercial et démographique des centres des villes moyennes françaises: Lire ci-après, l'excellente synthèse proposée par Camille Renard (France Culture): https://www.franceculture.fr/societe/des-centres-villes-de-plus-en-plus-deserts Les centres-villes français sont en train de mourir en silence. Pour... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 février 2017

Malgré le chauvinisme breton de OUEST FRANCE, la NORMANDIE AGRICOLE RAYONNE AU SALON DE PARIS

Ils sont incorrigibles les Bretons de Ouest- France ! Mais ils sont bien obligés d'admettre l'existence de l'évidence: l'agriculture normande déjà positionnée dans le secteur moyen-haut de gamme de l'agro-alimentaire français, rayonne au salon mondial de l'agriculture de Paris... Voir l'article paru dans l'édition Ouest-France, édition caennaise du 28/02/17: Vivent le lin et le chanvre de Normandie !
28 février 2017

Le CESER interpelle les candidats de la Présidentielle sur l'AVENIR de l'AXE SEINE

Mardi 28 février 2017 à 9h30 à Rouen dans les locaux du club de la presse normande, le CESER Normandie invitait à une conférence de presse pour annoncer son intention d'interpeller les candidats de l'élection présidentielle sur l'avenir plus qu'incertain de l'AXE SEINE présenté pourtant comme un enjeu national... Voici le communiqué officiel dévoilé par le CESER Normandie à cette occasion:   Commentaire de Florestan: BOF ! D'autant plus que la question essentielle de la "gouvernance" de l'Axe Seine (normandisation... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 février 2017

Un non événement: François HOLLANDE en visite à ROUEN, sa ville natale.

Quelle fut la contribution du Rouennais Hollande, président de la République Française, à la longue histoire normande? Celle d'avoir décidé quelques jours avant le 6 juin 2014 et le 70ème anniversaire du débarquement de 1944, de rétablir l'unité de la Normandie (contre l'avis de Laurent Fabius) ou d'avoir confirmé par la loi de décembre 2014 le statut de métropole pour sa bonne ville de Rouen, sa ville natale. Et puis quoi d'autre? Rien... Voire le contraire: subtilité de l'art de la synthèse à la sauce hollandaise. D'un côté je... [Lire la suite]
24 février 2017

SALON DE L'AGRICULTURE: veillée d'armes pour l'agriculture normande

La grand messe nationale de l'Agriculture va débuter à partir du 24 février à Paris. Ce sera aussi la 143ème édition du carnaval à Granville. Tous les grands élus de la campagne des présidentielles vont passer dans les allées de la Porte de Versailles. La grand messe agro-rurale va donc être célébrée... Mais avec bien peu de ferveur car les fidèles n'y croient plus et sont déboussolés. La mort de l'agro-businessman Xavier Beulin qui se prenait pour un syndicaliste paysan est un symbole: le vieux monde (en fait pas si vieux que cela)... [Lire la suite]
21 février 2017

Les candidats aux élections présidentielles ignorent les réalités maritimes... Sauf Jean-Luc Mélenchon!

Un récent rapport de la Fondation de la Mer déplore le manque d'intérêt presque total des candidats à l'élection présidentielle pour les questions maritimes: On vous signale l'éditorial économique de Christian Menanteau dans la matinale de RTL du 21 février 2017... http://www.rtl.fr/actu/conso/presidentielle-2017-les-candidats-devraient-s-interesser-a-l-economie-de-la-mer-7787343819 On a fini, au fil du temps, par oublier notre potentiel économique maritime. On peut se consoler en soulignant que ce secteur représente une... [Lire la suite]

20 février 2017

AMBASSADEURS de la NORMANDIE: Attention à ne pas réinventer le fil à couper le beurre...

La mission sur l'attractivité de la Normandie poursuit son travail de diagnostic du potentiel normand et dans le cadre des "Normandielab" (la prochaine séance aura lieu le 2 mars 2017), elle poursuit la conception d'un projet normand avec ses valeurs et ses objectifs qui devra justifier, à terme, le lancement de la marque territoriale "Normandie". La méthode se veut participative: les élus de la Région qui sont pilotes sur ce dossier, à savoir, Hervé Morin le président, Philippe Augier le maire de Deauville en tant que futur... [Lire la suite]
19 février 2017

AVENIR DE L'AXE SEINE: LE COUP DE GUEULE D'ANTOINE RUFENACHT DANS NORMANDIE MAGAZINE

Pendant qu'Edouard PHILIPPE fait le pigiste "free-lance" dans les pages du journal parisien et bobo "Libération" fondé par un Jean-Paul Sartre ayant souffert comme prof de philo dans le lycée de... Bouville, Antoine RUFENACHT signe une tribune ferme et pleine d'inquiétudes sur l'avenir de l'AXE SEINE dans les pages du dernier numéro disponible de Normandie Magazine (N° 281, 1er trimestre 2017) qui est un très bon magazine sauf qu'il n'est pas parisien et encore moins... bobo. Mais on a vu récemment avec les "mousquetaires" de Seine... [Lire la suite]
16 février 2017

AVENIR du MONT ST MICHEL: Le dossier est sur le bureau du cherbourgeois CAZENEUVE

Très symboliquement, après avoir dit ses adieux à l'Assemblée Nationale, l'actuel Premier ministre et ancien député de la Manche et maire de Cherbourg aura à trancher l'avenir du Mont Saint Michel. On sait que Bernard Cazeneuve est attaché à ce rocher qui fait la fierté des Normands. Mais en tant que Premier ministre, il aura à tenir la dragée haute à Jean-Yves Le Drian, le tout puissant ministre-président de la Défense de la Bretagne dont on connaît le goût pour les approximations géographiques et historiques concernant le Mont... [Lire la suite]
13 février 2017

NORMANDIE PARTICIPATIONS: notre région est le seul territoire de France où l'on ne confond plus l'économie avec la météo

Un dicton normand dit avec sagesse: "le mauvais temps c'est le temps qui dure trop longtemps". Et la base de la sagesse la plus élémentaire est de faire lucidement le départ entre les réalités sur lesquelles on ne peut rien comme la pluie, par exemple, et les réalités sur lesquelles on peut toujours faire quelque chose, comme, par exemple, la conjoncture économique. C'est le choix volontariste qui a été fait par Hervé Morin en Normandie en matière de politique publique régionale économique: ne plus confondre l'économie avec la... [Lire la suite]