13 novembre 2018

Patrimoine historique Normand en danger: la DRAC (l'Etat central en région)... s'en fout royalement!

A Dieppe, tout le monde en fut heureux: après des années d'acharnement d'un certain Alain Le Vern, le dernier pont métallique tournant d'Europe datant de la fin du XIXe siècle a, enfin, obtenu son classement au titre des Monuments Historiques... Mais, depuis... SILENCE RADIO! Nos amis Dieppois qui défendent le patrimoine maritime et industriel de la Normandie s'en inquiètent: le Drac, Monsieur Ollivier est un dragon qui dort sur son siège à Caen où la préservation du patrimoine architectural vis-à-vis de l'avide médiocrité des... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 novembre 2018

HEMORRAGIE à l'hôpital: les étudiants en médecine normands FUIENT la Normandie sur fond de déficit financier...

Une fidèle lectrice de l'Etoile de Normandie a attiré notre attention sur cette réalité inquiétante qui risque d'exploser prochainement et qui démontre une fois encore l'INUTILITE sinon la NOCIVITE d'une agence régionale de la Santé qui dépend non pas du ministère de la Santé mais du Premier ministre via la préfecture régionale, donc du gouvernement en général donc, très concrètement, des RABOTEURS de BERCY! C'est ainsi qu'on apprend que le numerus clausus étant plus favorable à l'université de Caen qu'à Paris ou d'autres facs de... [Lire la suite]
26 octobre 2018

PRIX des carburants: la rébellion des nouveaux Nus-pieds Normands!

Sur l'antenne matinale de France Culture, il y a quelques semaines, le très médiatique géographe Jacques Lévy qui en tient que pour les métropoles avait traité son confrère Christophe Guilluy d'idéologue du Rassemblement National parce que ce dernier décrit un réel qu'à Paris, ils ne veulent pas voir: Ce réel c'est celui d'une France périphérique populaire qui vit entre ville et campagne et qui sait et sent ce que "dépense contrainte mensuelle" peut signifier. Dans sa première étude sur les revenus réels des catégories sociales... [Lire la suite]
04 octobre 2018

GRANDE BRADERIE à GRANVILLE: EGLISE A VENDRE POUR... 30 000 EUROS!!!

GRANDE BRADERIE D'AUTOMNE DU PATRIMOINE NORMAND... Après le Loto du Patrimoine de Stéphane Bern, la grande braderie se poursuit avec ces vieilles pierres dont on ne sait plus que faire sachant que ce n'est plus le clocher de l'église qui est, désormais, au centre du village mais le rond-point fleuri qui mène au parking du supermarché! A la mairie de Granville, plus qu'ailleurs, l'argent n'a pas d'idées quand il s'agit de donner un avenir à l'église Saint Paul faute de pouvoir la faire démolir comme il était d'abord prévu de le... [Lire la suite]
01 octobre 2018

Patrimoine normand en PERIL à Evreux: le petit château de NAVARRE n'est plus menacé de démolition!

L'Etoile de Normandie vous relaie la pétition suivante à signer... Une fois de plus, le patrimoine architectural normand dont la richesse est encore immense malgré les destructions massives du XXe siècle (seconde guerre mondiale et modernisation de l'Après-guerre), est attaqué par le vandalisme contemporain. L'architecture historiciste et éclectique du XIXe siècle, si elle a le malheur d'être située ailleurs que sur le bord de mer, est menacée notamment par l'indifférence des autorités publiques compétentes qui ne jurent que par le... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juillet 2018

Barrages du SUD-MANCHE: Et si on fabriquait de l'HYDROGENE?

... Au lieu de faire de l'Ecologie de cabinet ministériel parisien aussi lointaine qu'elle est bête et méchante. Pierre Juhel, président de l'association Ecologie Normande propose de préserver les barrages de Vézins et de la Roche-qui-boit dans l'Avranchin que le Ministère de l'Environnement veut faire arraser pour appliquer stupidement une directive européenne relative à la renaturation des cours d'eau. Son projet? Utiliser le potentiel hydro-électrique de ces barrages pour créer une usine de fabrication d'hydrogène afin... [Lire la suite]

15 juin 2018

Scandale humanitaire de l'AQUARIUS: les régionalistes siciliens et corses sauvent notre honneur national...

La crise humanitaire des migrants qui sont plus de 15000 (depuis janvier 2015) a avoir trouvé la mort par noyade dans la profonde douve méditerranéenne qui nous sépare de la misère et de l'enfer, a pris ces derniers jours un tour pathétique avec le rejet des côtes italiennes de l'Aquarius un navire affrété par l'association SOS Méditerranée avec, pour conséquence, une lamentable pantalonade franco-italienne au plus haut sommet des états concernés entre accusation de cynisme du côté français et d'hypocrisie du côté italien. Sauf que... [Lire la suite]
14 juin 2018

PATRIMOINE MUSICAL NORMAND EN PERIL: une rare vielle à roue du XVIIIe siècle qu'il nous faut sauver ensemble

L'intérêt pour le patrimoine artistique, culturel ou architectural régional et national ne faiblit pas dans la société civile française contrairement à nos élites publiques politiques et administratives qui, craignant on ne sait quel repli passéiste ou "identitaire", préfèrent s'en détourner pour livrer notre beau pays à la standardisation d'une banalisation mondialisée aussi laide que médiocre au nom de la nouvelle religion du progrès et de la modernité: On ne va pas, tout de même, s'encombrer éternellement de tous ces vieux... [Lire la suite]
29 avril 2018

A Verson en Normandie et à Joal au Sénégal: SENGHOR est notre grand poète

Identité normande encore avec celui qui en avait le mieux parlé dans les années 1980: Léopold Sédar Senghor, le grand poète et écrivain "africanormand" père de l'indépendance du Sénégal et dont le Conseil régional de Normandie vient de prendre en charge l'avenir et la valorisation du trésor des archives situées dans sa maison de Verson près de Caen. Sauf que nous apprenons que la maison natale du grand homme de lettres, à Joal au Sénégal est dans un certain délabrement parfaitement indigne: il serait donc judicieux de créer un... [Lire la suite]
24 avril 2018

GREVE à la SNCF: Céréaliers inquiets, AXE SEINE en mauvais état et un ancien député-maire du Havre qui fait le sourd...

A peine dix jours de conflit social à la SNCF et les premiers effets négatifs sur l'économie réelle commencent à se faire sentir. On prendra l'exemple du secteur céréalier en raison de son importance stratégique dans l'économie normande puisque le port de Rouen reste l'un des tous premiers ports européens pour l'exportation des céréales. Ainsi, on découvre que le fret ferroviaire, malgré sa médiocrité générale, demeure un mode encore très utilisé pour le transport des céréales, c'est même le mode de transport idéal en terme de coût... [Lire la suite]