19 juin 2018

L'ETAT CENTRAL EN REGION: il nous faut refuser une relation... sado-masochiste!

L'Etat central "en régions" fait actuellement disparaître l'idée de décentralisation sur le mode: "passe moi ta montre et je te dirai l'heure". A moins de faire plus cynique sur le mode:" faites ce que je vous dis mais pas ce que je fais". Voire plus pervers, sur le mode du maître chanteur: "si vous ne vous serrez pas davantage la ceinture, vous serez punis." Doit-on parler de relation sado-masochiste? Certaines collectivités et non des moindres ont, à nouveau, protesté contre cette maltraitance institutionnelle d'un Etat central... [Lire la suite]

19 juin 2018

FONDS EUROPEENS: GERER LE PASSIF LE VERN...

La Normandie est heureusement réunifiée depuis le 1er janvier 2016 avec, à sa tête, un vrai président normand qui met en oeuvre du mieux qu'il le peut, une authentique feuille de route normande. Il nous est donc très pénible d'avoir à ressortir Monsieur Alain Le Vern de la poubelle de l'Histoire normande à chaque fois que l'actualité régionale l'exige lorsqu'il faut, hélas, évoquer le passif de ce sinistre malotru anti-normand dont certaines conséquences désagréables se perpétuent jusqu'à nous à l'instar de vieilles pollutions... [Lire la suite]
15 juin 2018

COUP DE RABOT JACOBIN: Hervé MORIN fait la leçon à Emmanuel MACRON et il a bien raison!

"Faites ce que je vous dit! Mais pas ce que je fais"... Voilà résumée en quelques mots la morale d'un Tartuffe. Et quand un Tartuffe fait la leçon à ceux qui font ce que le Tartuffe ne fera jamais, ces derniers se fâchent à commencer par Hervé Morin, le président normand des Régions de France suite à la dernière provocation de Macronaparte 1er avec un énième coup de rabot jacobin à destination des conseils régionaux sommés de réduire leurs budgets. ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 juin 2018

A VOIR (pour rigoler) un article de PROPAGANDE sur LE HAVRE tuyau d'arrosage du GRAND PARIS

Paraphrasons le très regretté Michel Audiard: "la propagande, ça ose tout et c'est à ça qu'on la reconnaît..." L'article suivant publié ce 14 juin 2018 dans les colonnes de la Tribune, une feuille consacrée à des informations sérieuses lues par des gens qui manquent parfois d'humour, est très rigolo à lire puisqu'il réussit le numéro clownesque de parler du Havre et de son port sans jamais citer une seule fois le nom de... Normandie (sauf pour rappeler les fonctions de l'un des porteurs d'eau à ce moulin inutile) tout en ne faisant... [Lire la suite]
13 juin 2018

L'ESTUAIRE QUI DORT : une porte (plus ou moins étroite) sur le monde, du moins sur celui de la Seine...

     Les forums se succèdent et se ressemblent... trop ! D'aucuns, dont l'auteur de ces lignes, ont tendance à le penser. L'un des derniers prévus sera le troisième Global Estuaries Forum :      Zoom sur les propos du président du pôle métropolitain de l'estuaire de la Seine, pôle à peine moins figé que le pôle Nord :      " Les estuaires sont des portes stratégiques sur lesquelles se construisent les métropoles, ils constituent un atout incontournable pour la croissance... [Lire la suite]
13 juin 2018

Etre MAIRE LOCALISTE à HONFLEUR ou comment profiter de la NORMANDIE faite par les autres...

Confirmation: Le maire de Honfleur reste amarré à sa boutique localiste honfleuraise tout en profitant d'être au coeur d'une Normandie qui s'est réunifiée sans lui puisque ledit maire de Honfleur amarré à la rive soi-disant "bas-normande" d'un pont de Normandie que ledit maire de Honfleur s'obtine à nommer... de Honfleur, refuse obtinément de faire politique commune avec les Normands d'outre l'eau alors que le port de Honfleur est déjà l'avant-port de celui de Rouen. Le localisme suffisant du maire de Honfleur est une marque de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 juin 2018

MONT ST MICHEL: DEGAGER LE CRAPAUD DU RELIQUAIRE... VITE!

On connait la célèbre formule de Victor Hugo dans l'une des lettres qu'il envoie à sa maîtresse alors qu'il visitait le Mont Saint Michel dans les années 1830: à l'époque, le joyau spirituel de la Normandie médiévale était une sinistre prison et Hugo avait alors dénoncé la présence d'un "crapaud dans un reliquaire". Napoléon III entendit le coup de gueule du poète qu'il a fait fuir à Guernesey: la prison centrale ferma en 1863, le Mont fut classé Monument Historique national et un long chantier de restauration fut entrepris et... [Lire la suite]
08 juin 2018

La futilité et l’étroitesse de vue du président du CESER, l’attentisme du GHAAM

     Examinons ensemble deux informations récentes parues, l’une, dans la newsletter du CESER de Normandie de juin 2018 : newsletter@ceser.normandie.fr – N° 17, JUIN 2018 - extrait      l’autre dans Paris-Normandie du 8 juin 2018 :      Ainsi donc, Monsieur le président du Ceser de Normandie estime que « TOUT le ferroviaire » normand est composé des éléments suivants : . La rénovation des lignes existantes… ; . La LNPN… ; . Le... [Lire la suite]
05 juin 2018

L'Etoile de Normandie soutient les grévistes de l'hôpital psychiatrique du ROUVRAY

L'affaire qui suit ne peut que provoquer que l'indignation tant elle est scandaleuse. Elle pose une question: Où est l'Etat en région? Une fois de plus, la politique publique décidée par l'Agence Régionale de la Santé dont la directrice est placée non pas sous la coupe du Ministère de la Santé mais sous le bicorne de Madame la préfète de région, est vivement remise en cause: le jacobinisme comptable et incompatible avec l'intérêt général de la santé des populations normandes. Exemple pathétique avec le personnel en grève et au bout... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 juin 2018

CAEN 2 JUIN 2018: la place de la République est une place publique et entend bien le rester!

Samedi 2 juin 2018 à partir de 11heures, le collectif de défense de la place de la République de Caen organisait une journée de restitution de la place publique aux citoyens... Ce collectif se mobilise depuis des mois contre la privatisation d'une part essentielle et historique du domaine public de la ville de Caen dans le but de créer un centre commercial sur le 4ème côté de la place de la République amputée de son hôtel de ville depuis 1944 mais augmentée d'une plantation de tilleuls qui doivent être coupés pour y faire de... [Lire la suite]