07 mai 2017

La ville de Pont L'Evêque se lance dans le sensualisme fromager

Pour sa traditionnelle fête du fromage qui se tiendra du 12 au 14 mai 2017, la ville de Pont L'Evêque a osé communiquer avec des visuels quelque peu osés mettant en scène selon les normes les plus éculées d'un certain sexisme le plaisir sensuel universel d'avoir en bouche l'une de nos quatre merveilleuses pâtes molles lactées issues du pis de nos belles vaches normandes. Car ce n'est pas la bouche ou les yeux de l'une de ces demoiselles anonymes qui hantent ces clips vidéo (passablement ringards) qu'il faudrait baiser de notre désir... [Lire la suite]

03 mai 2017

Le coup d'éclat des éditeurs normands au SALON du LIVRE de PARIS

Depuis la parution en  2008 de l'essai de Pascale Casanova, "La république mondiale des lettres", nous pouvons savoir que Paris n'est plus la capitale littéraire qu'elle fut car Paris s'est... comment dire? ... Provincialisée ! C'est là le comble du jacobinisme d'avoir concentré sur deux arrondissements parisiens de la rive gauche de la Seine toute l'intelligence et donc toute la bêtise du Monde sur une tête d'épingle. A lire Casanova, c'est que le parisianisme empêche de faire de Paris, la capitale globale de la francophonie... [Lire la suite]
26 avril 2017

500ème anniversaire du HAVRE: to be or not to be?

En tout cas, s'il s'agissait de communiquer avec la belle langue du Roi de France François 1er, il faudrait craindre que cela soit mort sur la place où il faudrait être. En bon franglish officiel, cela donne, paraît-il,  "the beach to be". Non, il ne s'agit pas d'Omaha ou d'Utah beach, plages habituées aux anniversaires, mais d'une plus sainte adresse, celle du Havre de Grâce: doit-on citer en entier le nom officiel de la ville fondée au milieu de nulle part dans les vasières et les roseaux pour suppléer aux carences de la... [Lire la suite]
24 avril 2017

SIRE DE SEI ! Les Normands tous derrière MACRON ? Non... bien sûr !

Les consignes de vote tout comme le vote utile ne servent plus à grand chose ! Les citoyens font ce qu'ils veulent. La désaffiliation des individus diagnostiquée depuis des années par le philosophe Marcel Gauchet mais aussi l'effondrement moral des institutions notamment politiques dans la compromission avec les intérêts les plus puissants du réel au nom du réalisme ou de la responsabilité gouvernementale, achèvent de délier les individus citoyens acteurs de toute attache. "Sire de sei ! " (la vieille devise libertaire normande... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:49 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 avril 2017

ROUEN, la métropole oubliée dans la... campagne présidentielle !

Emmanuel Macron devait finalement venir ce 21 avril 2017 pour un meeting finalement prévu à la Halle aux toiles et honorer de sa présence la seule grande agglomération urbaine de plus de 400 000 habitants de France à n'avoir jamais été visitée par l'un des "grands candidats" de la campagne pour le premier tour des élections présidentielles 2017. Compte tenu du tragique retour du terrorisme dans l'actualité politique nationale, au cours de la dernière grande émission de télévision consacrée à la campagne électorale, Emmanuel MACRON a... [Lire la suite]
14 avril 2017

LA NORMANDIE est en panne: le coup d'humeur du géographe Arnaud BRENNETOT

Sur le site d'informations Filfax qui va suivre désormais l'actualité régionale normande avec un ton plus critique qui ne le faisait autrefois, on peut lire les propos sans concessions du géographe rouennais Arnaud Brennetot, membre du groupe des quinze géographes universitaires normands et que nous publions, ci-après, car le constat fait par notre ami géographe rejoint le nôtre. La Normandie recouvrant son unité reste à construire. C'est une friche symbolique ou un paradoxe entre une formidable notoriété à l'extérieur fondée sur un... [Lire la suite]

13 avril 2017

Musiques industrielles en REGION ou Musiques bio en NORMANDIE?

Nicolas MAYER-ROSSIGNOL nous pépie sans cesse des polémiques inutiles qui renvoie ce volatile non pas du côté du passereau philomèle qui enchante nos soirées de printemps mais plutôt du côté d'un désagréable mainate enfermé dans la cage d'une opposition stérile... Dernier épisode en date: la polémique suite à la nécessaire suppression, par l'actuelle majorité régionale présidée par Hervé Morin, des podiums de concerts gratuits consacrés au répertoire musical de la poprock, genre musical déjà largement dominant dans la diffusion... [Lire la suite]
11 avril 2017

NOTRE EPOQUE EST MEDIOCRE: L'ancien palais de Justice de CAEN pourrait devenir un hôtel de luxe, un palais des congrès...

On a l'époque qu'on mérite et l'autre disait (Sartre je crois...) que "l'Argent n'a pas d'idées". Nouvelle confirmation avec l'un des fleurons du patrimoine architectural normand, à savoir le Palais Fontette qui, depuis 1787, abritait les tribunaux à Caen. Depuis l'année dernière, la Justice n'est plus en ses anciens murs car pour des raisons sèchement comptables, le ministère de la Justice à l'époque dirigée par la garde des sceaux (la garde des sots?) Rachida Dati a estimé qu'il était moins coûteux de construire un machin tout neuf... [Lire la suite]
31 mars 2017

En l'absence d'un lobby normand, les "Business Angels" sont... Bretons !

Plus ça va, plus on a la désagréable impression qu'il y a en Normandie, trop de "diseux" et pas assez "faiseux". Ou, dumoins, qu'il y a surtout des "diseux" qui ignorent ou qui méprisent des "faiseux" qui font et qui agissent, les seconds étant certainement plus nombreux que les premiers mais comme ils ne font jamais assez parler d'eux, les "diseux" n'en disent finalement rien quand ils glosent et pérorent dans des colloques sur ce qui se fait de mieux, toujours ailleurs ou presque faute de connaître réellement la Normandie qu'ils... [Lire la suite]
30 mars 2017

Quid de l'AVENIR de ROUEN avec un MAIRE crépusculaire... interrogé par un journaliste lunaire?

Pour nos concitoyens rouennais et normands qui espèrent encore en l'avenir de la ville qui fut, il y a près de deux siècles, la seconde ville de France, la lecture de ce qui suit, à savoir cet entretien donné récemment par Yvon Robert, le maire de Rouen à Thierry Delacourt, journaliste de Paris-Normandie vraiment à court d'idées sur un sujet ... capital, risque d'être assez pénible ! Alors que sur l'avenir de Rouen ainsi que sur cet entretien plane l'ombre non pas d'un aigle mais d'un petit oiseau, les données essentielles du... [Lire la suite]