22 octobre 2016

BILLET de FLORESTAN: POURQUOI IL FALLAIT REUNIFIER LA NORMANDIE...

La réunification de la Normandie c'est avant tout la réunification de l'Estuaire de la Seine pour en faire un espace fonctionnel commun, cohérent, le véritable moteur normand avec trois agglomérations étroitement connectées et une façade portuaire d'intérêt national et européen. Le visuel d'Heula proposé par la CCI du Havre en 2015 pour les Vingt ans du pont de Normandie... Le problème que nous avons ici en Normandie c'est que les méthodes et les expériences pour penser un tel territoire en réseau urbain et logistique, en... [Lire la suite]

04 décembre 2017

IDEE REGIONALE EN FRANCE: VERS UN DOUBLE STANDARD en faveur de la Corse et de la Nouvelle Calédonie?

Face à la montée en puissance d'une société civile plus autonome qui souhaite approfondir la démocratie dans la proximité, face à la difficulté des grands états nations centralisés à garantir la paix et la sécurité sociale, économique mais aussi culturelle face aux grands défis de la mondialisation, de la numérisation du Monde et du changement climatique, l'échelon régional, intermédiaire entre le local et le national reprend des couleurs. Des couleurs politiques renouvelées bien loin des impasses identitaires et idéologiques des... [Lire la suite]
30 novembre 2017

CAEN: La Normandie au quotidien dans un lycée professionnel

Il y a peut-être plus de réalité et de vérité dans cette Normandie pratiquée au quotidien, avec les moyens du bord, avec les gens dans leur vécu et leurs pratiques que dans certaines grand'messes officielles et institutionnelles... Ainsi, lorsqu'une équipe d'enseignants encadrant leurs élèves de CAP "agent polyvalent de restauration" organise un repas à thème sur la Normandie et ses produits alimentaires et gastronomiques au restaurant pédagogique d'application de leur lycée professionnel, on se dit que la Normandie qu'on aime (celle... [Lire la suite]
30 novembre 2017

Bernard MANDEVILLE: ce fils de protestants normands réfugiés en HOLLANDE avait tout compris du capitalisme avant... MARX!

A l'occasion d'un grand article venant de paraître dans la dernière édition mensuelle du Monde Diplomatique, un nom à la consonnance bien de chez nous a attiré notre attention: Bernard MANDEVILLE, médecin né à Dordrecht en 1670 et mort à Londres en 1733. Il était probablement le fils d'un couple de protestants normands qui avait décidé, comme beaucoup d'autres, de se réfugier aux Pays-Bas, en Angleterre, Irlande, Prusse (voire l'Afrique du Sud) pour fuir les tracasseries puis les persécutions de Louis XIV contre "ceux de la Religion... [Lire la suite]
28 novembre 2017

UNITE NORMANDE: Il est très regrettable que les grandes collectivités territoriales normandes ne travaillent pas plus ensemble!

Depuis le 1er janvier 2016, nous avons enfin l'avantage de bénéficier de la présence et de l'action d'une collectivité territoriale régionale unique couvrant l'ensemble du territoire normand dont le cadre correspond à une géo-histoire millénaire et prestigieuse, en France, en Europe et dans le Monde mais pas forcément en Normandie même puisque l'habitude de penser et d'agir au sein d'un cadre administratif et politique normand unique a été perdue ces soixante dernières années au profit d'un localisme de clocher communal, départemental... [Lire la suite]
25 novembre 2017

Le JACOBINISME de Macronaparte 1er c'est: "On décide d'en haut et on envoie la facture en bas!"

Nous vous donnons à lire l'intégralité du dossier récemment paru dans la dernière livraison de l'hebdomadaire Marianne (n°1079 du 17 au 23 novembre 2017) pp. 26-32: "La grande colère des territoires". Cette traversée du plancher des vaches ne fera que confirmer ce que nous ne cessons de dire ici: le prurit néo-jacobin d'Emmanuel Macron est d'autant plus dangereux qu'il restera inefficace. Face à la faiblesse et à la division des oppositions politiques ou sociales institutionnelles "nationales" "parisiennes", le champ est ouvert pour... [Lire la suite]

23 novembre 2017

Unité normande: vers une seule académie de CAEN-ROUEN

Tout comme il existe l'académie d'Aix-Marseille. Sachant qu'il existait pour les cinq départements normands et la Sarthe une seule et même académie: celle de Caen jusqu'en 1960. Le recteur de l'académie de Caen va donc co-gérer celle de Rouen: une expérience qui va être conduite jusqu'en mars 2018 et qui sera évaluée. Il n'est pas question de fusionner les deux académies normandes qui disposent désormais de trois universités sur leur territoire. On ajoutera, néanmoins, que ce que nous craignons c'est que le cas normand qui correspond... [Lire la suite]
09 novembre 2017

Formation professionnelle: un "laissez-nous faire" girondin proposé par les REGIONS

Cette évidence semble, de plus en plus, partagée: la formation professionnelle par alternance (apprentissage) serait l'une des solutions pour éviter que 25% de nos jeunes de moins de 25 ans ne soient au chômage. D'accord pour développer l'apprentissage mais pas à n'importe quel prix ou n'importe comment si, une fois de plus, les grosses pattes maladroites de l'état jacobin central parisien se mettent à piétiner ce dossier sensible. Avis aux raboteurs de Bercy ou aux haut-fonctionnaires du ministère de l'Emploi (donc du chômage)... [Lire la suite]
09 novembre 2017

Le jacobinisme hautain ET le parisianisme méprisant ne doivent pas faire dérailler le SERQUEUX-GISORS!

Dans l'affaire d'intérêt national de la future ligne de fret ferroviaire Serqueux-Gisors indispensable au désenclavement du Grand Port Maritime du Havre, la question de la maîtrise d'usage du projet et de son acceptabilité sociale et environnementale est essentielle: Des efforts importants ont déjà été faits par la région Normandie présidée par Hervé Morin à l'égard du pays de Bray qui bénéficie d'un traitement de faveur comme jamais il n'avait pu en connaître sous la satrapie du très méprisant Le Vern ci-devant président... [Lire la suite]
06 novembre 2017

Unité Normande: les combats d'arrière garde sont toujours de trop... Exemples édifiants!

Les combats d'arrière garde sont inévitables: c'est la fameuse dialectique du rapport de force culturel idéologique et politique diagnostiqué par le philosophe Hegel et repris par la suite par les marxistes jusqu'au philosophe italien Gramsci, qui constitue le fameux moteur de l'Histoire qui va dans un certain sens au prix de "négativités provisoires" si l'on considère, cyniquement, que la fin peut justifier tous les moyens. Bien évidemment, nous pensons ici que le retour à l'unité normande est d'une telle évidence que ce retour... [Lire la suite]