22 octobre 2016

BILLET de FLORESTAN: POURQUOI IL FALLAIT REUNIFIER LA NORMANDIE...

La réunification de la Normandie c'est avant tout la réunification de l'Estuaire de la Seine pour en faire un espace fonctionnel commun, cohérent, le véritable moteur normand avec trois agglomérations étroitement connectées et une façade portuaire d'intérêt national et européen. Le visuel d'Heula proposé par la CCI du Havre en 2015 pour les Vingt ans du pont de Normandie... Le problème que nous avons ici en Normandie c'est que les méthodes et les expériences pour penser un tel territoire en réseau urbain et logistique, en... [Lire la suite]

21 mai 2017

Grand Port Maritime de ROUEN: l'autosatisfaction ou l'énergie marine de l'avenir !

On connait les différents modes de propulsion d'un navire dans l'histoire maritime et dans l'histoire des technologies marines. On a, d'abord, commencé avec la rame. Puis à la rame on ajouté la voile et cela a donné une galère ou un... "drakkar". Puis vint la grande nef pontée à voile carrée pour affronter de longues traversées océaniques entre la Méditerranée et les mers du Nord. Cela ouvrit la voie à la caravelle portugaise de la découverte océanique du Monde bénéficiant du retour d'expériences des marins basques, galiciens,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 20:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2017

LA FABIUSIE EST MORTE. VIVE LA NORMANDIE!

Le mépris jacobin pour la Normandie passant toujours après les calculs politiciens nécessaires à la croissance, à la survie d'un clan et de son chef porte un nom, celui de Laurent Fabius: Voir ainsi cette archive (un article du Monde daté du 11 octobre 2010) "J'ai choisi de m'investir localement parce que ça m'amuse et nationalement parce que ça m’intéresse..." Laurent Fabius 1424710071 On sait que la raison principale qui motivait le refus de réunifier la Normandie de la part de Laurent Fabius et des Fabiusiens ci-devant... [Lire la suite]
13 mai 2017

1944 /2016: LA SECONDE RECONSTRUCTION NORMANDE pour sortir de la crise française

A Paris et, pire encore, à Bruxelles nous n'avons que des gestionnaires et des comptables qui respirent l'air de leur évidence, celle de la finance mondialisée et dérégulée, tout en l'imposant au reste du réel. Ces messieurs dames dirigeants tant dans la haute fonction publique que dans les grands conseils d'administration des banques ou des multinationales, se plaignent régulièrement de la France, pays bloqué qui refuse les "réformes"... Leurs réformes. Il nous semble judicieux, sinon urgent, de renverser un tant soit peu la... [Lire la suite]
08 mai 2017

MACRON: LA DERNIERE CHANCE?

... Dans les pas du Prince Louis Napoléon Bonaparte? "Macron: la dernière chance". C’est le titre avec son éditorial qui barre la une, ce 8 mai 2017, fête de la Libération de l’Europe du Nazisme (et véritable fête de Jeanne d’Arc) sur toutes les éditions du quotidien ligéro-breton d’un Grand Ouest qui a massivement voté Emmanuel Macron au second tour des élections présidentielles les plus extraordinaires depuis 1962. http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/emmanuel-macron-elu-la-derniere-chance-editorial-4977602 Pour... [Lire la suite]
24 avril 2017

A PARIS: la FRANCE ingouvernable pendant 5 ANS ? RECOURS A LA SECESSION NORMANDE !

La bêtise et la peur sont toujours là pour mettre en branle les grandes fatalités et les sursauts d'intelligence ne sont jamais assez élevés pour échapper à la grande roue du destin: la grande faiblesse de l'intelligence c'est qu'elle exige force et engagement. Lucien Camus, le père d'Albert, après avoir vu le pire en tant que soldat dans le Djébel marocain, avait dit ceci: "un homme ça s'empêche." La grande force de la bêtise c'est qu'elle n'exige de nous aucun effort: il suffit de se laisser aller. Le sachant, le philosophe... [Lire la suite]

22 avril 2017

23 AVRIL 2017: La grande incertitude d'une France en peau de léopard...

Le vote pour le premier tour des élections présidentielles, le 23 avril 2017 sera certainement très important de part les options politiques et idéologiques proposées, de part la situation de colère et d'exaspération dans le pays mais aussi de part la situation d'inquiétude générale à court terme au niveau européen et international (crise de l'Union européenne, guerre civile religieuse dans le monde musulman, terrorisme islamiste, crise humanitaire des réfugiés) mais aussi à moyen terme (le changement climatique et ses grandes... [Lire la suite]
21 avril 2017

PREMIER TOUR des élections présidentielles: LES VRAIS NORMANDS SONT LUCIDES ET N'ONT PAS PEUR !

 La réponse d'un vrai NORMAND face à la menace imminente de l'accostage "de la marine marchande de la haine" (Fatou Diome) dans les ports de notre démocratie: Petit vignette extraite de l'irresistible album d'Uderzo et Gocinny: "Astérix chez les Normands"... Alors que la propagande de campagne de Madame Le Pen croit pouvoir utiliser le pouvoir symbolique du Mont Saint Michel pour nous convaincre, avec l'aide de l'archange Michel qui combat le Mal, de voter le 23 avril 2017 avec le bulletin de la peur, il nous faut répondre... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2017

Le jacobinisme de l'Agence Régionale de la Santé mis en échec !

On ne voit pas pour quelles raisons les méthodes autoritaires ou arbitraires de la centralisation jacobine qui échouent depuis Paris et l'échelle nationale française pourraient réussir depuis un quelconque lieu central d'une région fût-elle une vraie région comme la nôtre. Un pouvoir administratif autoritaire perd toute légitimité quand il se voit contraint de "rétropédaler"... Et cette loi vaut quelle que soit les époques ou les territoires, les populations concernées. A fortiori quand un territoire a une légitimité et une... [Lire la suite]
03 avril 2017

Lettre à Jean-Luc MELENCHON au sujet de l'idée régionale

Vous lirez ci-après le texte d'une lettre qui va être expédiée au courrier le 3 avril 2017 à l'adresse du QG de campagne parisien du leader de la France Insoumise au sujet de l'idée régionale. Dans un billet précédent publié ici-même nous avions dénoncé à quel point l'idée régionale pouvait être maltraitée dans les programmes des onze candidats à l'élection présidentielle à l'exception notable d'un berger du Béarn... Entre ceux qui veulent supprimer les conseils régionaux (Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan) et... [Lire la suite]