28 août 2017

Au XXIème siècle, le GRAND PARIS ne s'occupera que de lui-même: c'est la chance pour un grand pari... normand !

Le grand pari du Grand Paris sera la grande affaire du XXIème siècle en France avec plus de... 50 milliards d'euros d'investissements prévus, promis... Dumoins dans les discours. Car tout le problème est là: en France la parole publique se fait emphatique et de ces Himalaya de logorrhées officielles ne surgissent que des souris. On annonce beaucoup, on nous dit que cela sera grandiose en 2050 ou 2060 et puis... plus rien. On sait que les crédits sont, plus que jamais, comptés quand il faut, en même temps, gérer une dette publique... [Lire la suite]

25 août 2017

IMAGE REGIONALE: le Grand Ouest n'est qu'une vaste carpette bretonne !

La réunification de la Normandie était notre dernière planche de salut: nous avons bien de la chance et soyons vivement reconnaissant que le Rouennais Hollande s'est souvenu qu'il était Normand en arbitrant face à un Fabius qui n'en voulait pas, en faveur du retour à l'unité normande deux jours avant de commémorer le 70ème anniversaire du débarquement de 1944 qui est le martyre normand pour le retour de la Liberté en France et en Europe... En effet, nous avons bien de la chance car si la Normandie devait rester divisée comme elle le... [Lire la suite]
23 août 2017

Comment renforcer l'attractivité touristique du Pays de BRAY? En cessant de l'enlaidir...

Le Pays de Bray est, peut-être, l'un des pays normands les moins connus... Sauf pour les initiés. L'héliotropisme, d'une part, (se barrer dans le Sud pour cuire au Soleil) et, d'autre part, le balnéotropisme le plus occidental possible (se barrer vers l'Ouest pour se peler de froid sur une plage bretonne) ne facilite pas la tâche des professionnels du tourisme normand et brayon en particulier: la proximité de la région parisienne ou de la métropole rouennaise et le développement des courts séjours d'un au deux jours, surtout les... [Lire la suite]
15 août 2017

URGENCE: Ne pas laisser l'agriculture normande aller de... TRAVERT!

Les débuts du tout nouveau ministre normand de l'agriculture, ci-devant député socialiste ayant tourné sa veste entre Granville et le Nord-Cotentin, nous laissent perplexe, pour ne pas dire inquiet:   Après un rétropédalage sur fond de pesticides destructeurs d'abeilles ou autres perturbateurs endocriniens, puis une première grosse couleuvre avalée suite au report des crédits européens affectés à l'aide à la reconversion biologique des exploitations agricoles conventionnelles, voici qu'arrive cette affaire d'oeufs... [Lire la suite]
15 août 2017

REPORT du CANAL SEINE NORD: un OUF de soulagement ne fait pas une politique de relance de l'AXE SEINE

Les 2 et 8 août 2017 le quotidien normand Paris Normandie nous proposait deux articles au coeur de la torpeur estivale mais surtout au coeur du grand enjeu stratégique de l'avenir normand: le Canal Seine Nord Europe est donc mis sur une voie de garage financière par la nouvelle majorité gouvernementale présidée par le normand et havrais Edouard Philippe provoquant ainsi l'ire des grands élus nordistes ulcérés par les silences d'un ancien maire de Tourcoing à Bercy ou par l'enfant d'Amiens ou du Touquet à l'Elysée... Edouard... [Lire la suite]
28 juillet 2017

SEDIMENTS de ROUEN: que vous soyez d'un côté ou de l'autre de l'eau le jugement médiatique vous fera blanc ou noir

Médiatiquement, sous la forme d'un fantôme impensé, demeure dans la cervelle des journalistes, la frontière mentale sur la Seine entre, d'une part, la Basse-Normandie de Ouest-France, qui, comme son nom l'indique, reste toujours en retrait sinon en méfiance vis-à-vis de Rouen, et d'autre part, la Haute-Normandie de Paris-Normandie, qui comme son nom l'indique, reste concentré sur le seul corridor de la vallée de la Seine entre Paris en amont et ... Rouen en aval. VS   Ainsi, le même jour (le 21 juillet 2017)... [Lire la suite]

08 juillet 2017

CANAL SEINE NORD: les arbitrages du Maire du Havre et en même temps Premier ministre...

Les lampions de la fête macronienne s'éteignent un à un alors que la nouvelle majorité gouvernementale ou présidentielle (ce qui revient au même) n'a même pas un mois: les réalités politiques et les réalités, tout simplement, font que la pensée magique d'une parole publique performative n'est plus opérante. Les hallucinogènes d'une campagne électorale qui a duré plus d'un an sont périmés et certains éléments de langage sont à jeter. Notamment celui-ci: "et en même temps" qu'on aurait pu considérer comme la devise du nouveau régime.... [Lire la suite]
06 juillet 2017

TRANSITION ECOLOGIQUE: la LNPN sur la route des vacances de Monsieur HULOT?

Faudra-t-il attendre 2030, 2040 voire... 2050!!! pour ouvrir en France, donc en Normandie,  l'ère des alternatives ferroviaires au tout TGV avec la mise en service de la Grande Vitesse de Proximité à l'occasion de la Ligne Nouvelle Paris Normandie? Ce qui rapporté par Xavier Oriot pour Ouest-France des propos de Fabienne Buccio, préfète de Normandie, au sujet de la LNPN est plutôt consternant: La ligne nouvelle Paris-Normandie avance, mais les trains n'y circuleront qu'en 2030 pour les trois premiers tronçons : Paris-Mantes,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2017

Grande Vitesse Ferroviaire: les Normands arrivent trop tard! Va falloir trouver autre chose pour la... LNPN

Samedi 1er juillet 2017: triomphe du lobby breton ou des Bretons de Paris (ce qui revient à dire la même chose). Désormais, chaque vendredi après-midi, il y aura foule en haut de la rue de Rennes sur les quais de la gare Montparnasse pour attrapper son week-end breton à moins d'une heure trente de la capitale. Concrètement pour la Normandie, il y a des conséquences: des difficultés que nous devons, sans plus tarder, transformer en opportunités pour faire autre chose et autrement! Tout d'abord: si plus de Bretons de Paris choisissent... [Lire la suite]
28 juin 2017

BRUXELLES: la piété normande dans l'unité et l'action pour conquérir l'EUROPE... mariale

ENFIN ! Les Normands  débarquent à Bruxelles...  Pour que les intérêts de notre région soient mieux pris en compte à partir d'une équipe groupée, réactive et informée au moment où les fonds européens vont intervenir de façon déterminante dans les politiques publiques des régions des états membres de l'Union européenne. Les temps misérables où une petite délégation haut-normande et hautaine méprisait une petite délégation bas-normande qui logeait dans un autre immeuble que l'autre sont bel et bien terminés ! Au delà des... [Lire la suite]