25 juin 2018

La mésentente entre l'Etat central et la Région ralentit les PROJETS NORMANDS

Fondamentalement, Hervé Morin qui défend âprement l'acquis de la décentralisation et l'action régionale, a raison tandis qu'Emmanuel Macron, qui nous inflige son mépris mâtiné de jacobinisme comptable, a tort. Mais, concrètement, dans la réalité, on fait quoi? Car il faut bien que le conseil régional de Normandie travaille avec la préfecture de région pour faire avancer quelques projets normands essentiels. Voici deux exemples assez emblématiques: Le premier, concernant l'avenir du Mont Saint Michel démontre que le jacobinisme... [Lire la suite]

23 juin 2018

PORT de GRANVILLE: drame shakespearien en vue... Le VAISSEAU SPATIAL d'Obéron veut se poser à l'entrée du port!

Le port de Granville est un port géré par le Département de la Manche dont les élus sont les nouveaux Bouvard et Pécuchet de l'économie maritime et portuaire... A l'instar des deux personnages les plus tendrement stupides de toute l'histoire de la littérature française imaginés par la lucide méchanceté du génial Flaubert, les élus départementaux s'improvisent capitaines de l'industrie portuaire locale en confondant de façon assez tragique un vrai port avec une carte postale de vacances représentant un port de mer. Un vrai projet... [Lire la suite]
10 juin 2018

Michel ONFRAY au salon du livre de Vannes ou un Normand chez les Bretons...

Barreau, correspondant de l'Etoile de Normandie en Anjou (donc une marche de Bretagne dans le Grand Ouest) nous a transmis le message suivant: Bonjour, Je voudrais attirer votre attention  sur un fait hallucinant qui vient de se passer au salon du livre à Vannes. Michel Onfray était invité et s'est vu "imposer" le passage sous les fourches caudines bretonnes. On peut voir la démarche avec humour mais je n'en suis pas certain. N'y a- t-il pas une volonté de "revanche" sur les Normands qui sont les seuls dans l'Ouest de la... [Lire la suite]
07 juin 2018

LES PROJETS QUI AVANCENT SONT NORMANDS

Une nouvelle fois l'adage est démontré: "les chiens aboient, la caravane passe". Les chiens aboient d'autant plus fort qu'une caravane, normande en l'occurrence, ose passer sous leurs truffes blasées à force d'humer l'odeur de la m... Dans la dernière édition disponible de la lettre EcoNormandie diffusée par Paris-Normandie chaque vendredi (1er juin 2018), nous avons relevé un joli bouquet de bonnes nouvelles 100% normandes (sauf la dernière qui comme à l'instar d'un vrai faux camembert n'est pas normande quoique fabriquée en... [Lire la suite]
02 juin 2018

MANUSCRITS du Mt St MICHEL: visite à Avranches de l'association des profs d'histoire-géo de l'académie de Caen.

Ce samedi 2 juin 2018, l'association des professeurs d'histoire-géographie de l'académie de Caen organisait un voyage d'études à Avranches, à la découverte des précieux manuscrits du Mont Saint Michel qui sont conservés depuis leur transfert lors de la Révolution à la bibliothèque municipale d'Avranches logée depuis 1850 au premier étage de l'Hôtel de ville dans une salle magnifique... Dans cette salle climatisée, 15000 volumes imprimés trouvent place sur les rayonnages, les plus imposants en bas et les plus petits dans les... [Lire la suite]
31 mai 2018

QUAND la ville de CAEN et la Normandie inspiraient un TANGO... à un certain Michel GARDYL

Un ami caennais collectionneur de vieilleries nostalgiques nous a mis sous le nez et dans les oreilles une rareté improbable: un tango mélancolique composé par Michel Gardyl chanteur Oranais de tango argentin qui écrivit en 1960 une chanson intitulée: "Caen, ma ville préférée"... Oh, certes! Ce n'est pas un chef d'oeuvre impérissable mais cette chanson belle par sa mélancolie touche profondément juste: le tango, musique de la nostalgie chante l'oubli d'une ville "martyre" disparue dans le présent insouciant d'une belle ville... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 03:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]
21 mai 2018

Le BILLET de la PENTECOTE: Rétablir la souveraineté de la Normandie pour assurer l'intérêt NATIONAL de la France

L'enjeu national de l'unité normande est le suivant: Expérimenter le développement normand des enjeux stratégiques normands qui ont une importance nationale pour la France en faisant le pari à Paris de laisser les Normands développer et organiser une souveraineté stratégique utile au pays à partir des agglomérations de Caen et du Havre ainsi que depuis la métropole de Rouen. Ce "laissez nous faire" normand est la base même d'un "pacte girondin" dont un certain Emmanuel Macron, candidat tout à sa campagne électorale présidentielle... [Lire la suite]
18 mai 2018

ACADEMIES: De la réunification normande à la fusionite comptable pseudo-régionale

Comme à l'époque de la Monarchie absolue de droit divin de l'Ancien Régime, c'est le Contrôle général des Finances qui a le pouvoir: aujourd'hui, le pouvoir est à Bercy, ministère doté de 140 000 fonctionnaires et des politiques comptables qui se déploient sur tout le territoire et dans tous les domaines. La géographie régionale n'y échappe pas et c'est l'essence même du jacobinisme français que d'imposer à des réalités territoriales à la variété infinie une rationalité comptable et aveugle qui, concrètement, confine tant au ridicule... [Lire la suite]
16 mai 2018

Elections municipales de 2020 à ROUEN: LA TABLE DES PETITS APPETITS EST OUVERTE...

Il y pense déjà, pas forcément en se rasant (voir photo ci-après) mais il y pense... Le tout jeune député de Rouen (LREM) Damien ADAM fait connaître, ces derniers temps dans la presse locale et notamment dans le quotidien normand Paris-Normandie, propriété de Monsieur Jean-Louis Louvel, le "roi de la palette", son soudain intérêt pour Rouen et quelques traditions locales, à commencer par les Fêtes Johanniques que le jeune homme juge par trop compassées et qu'il aimerait bien pouvoir dépoussiérer d'ici... 2020, soit après l'Armada... [Lire la suite]