16 juin 2018

GOURNAY en BRAY: exercice de discrimination positive en conséquence du SERQUEUX-GISORS

On le sait pour avoir ici suivi le dossier régulièrement: la future ligne de fret ferroviaire Serqueux-Gisors destinée au désenclavement logistique du grand port maritime du Havre vers la région parisienne, projet essentiel pour la compétitivité internationale du grand port normand, aura un impact négatif sur les territoires qu'elle va traverser puisqu'elle risque de les couper en deux suite à la suppression de nombreux passages à niveaux pour d'évidentes raisons de sécurité, par l'établissement de déviations routières qui vont... [Lire la suite]

06 juin 2018

AVENIR DES PORTS NORMANDS DE L'AXE SEINE: il y a les diseux et les... faiseux (Hervé MORIN)

Les anciens, c'est à dire ceux qui ont connu la triste époque de la division normande entre la Corée du Sud  et celle du Nord du temps qu'elle était dirigée d'une main de fer par Alain Le Vern, se souviendront de la formule souvent utilisée par le ci-devant satrape de Haute-Normandie: "Il y a les diseux et les faiseux. Moi je suis un faiseux." Réunification normande enfin faite (grand merci au Rouennais François Hollande de l'avoir imposée à Laurent Fabius à la veille de commémorer en 2014 le souvenir du Débarquement de 1944),... [Lire la suite]
05 juin 2018

Ils sont fous, ces hommes du NORD, les vrais !

    Dans l'actualité, on est parfois surpris de découvrir à quel point le tempérament des hommes du Nord, du moins de ceux qui sont restés dans leurs contrées danoises et suédoises, est différent de celui de ceux qui appartiennent, du moins partiellement, à leur descendance normande... Ou quand ce qui s'est réalisé et va se réaliser dans un détroit situé entre la Mer Baltique et la Mer du Nord diffère de... ce qui ne se réalise pas dans l'estuaire de la Seine... : Le Danemark et la Suède veulent construire un métro... [Lire la suite]
04 juin 2018

INNOVATION INDUSTRIELLE EN NORMANDIE: la belle aventure Metalvalue / Manoir Industries

Comment faire du neuf avec du vieux? Comment concilier une industrie de haute tradition avec les dernières innovations numériques? Comment agir à nouveau pour développer un vrai projet industriel? A toutes ces questions, on trouvera une réponse normande expérimentale sinon exemplaire avec le dossier assez extraordinaire de Métalvalue/ Manoir Industries du côté de Pitres dans l'Eure. C'est à lire dans la dernière édition en date (04/06/18, n°540) de la Chronique de Normandie éditée par Bertrand Tierce: Le Président de la Région... [Lire la suite]
31 mai 2018

RANDONNEE PEDESTRE: le député Jean-Paul Lecoq a invité ses collègues à se promener dans le port du Havre

Aux dernières nouvelles, ils ne se sont pas perdus "sur le terrain" et ils sont bien rentrés sains et saufs à Paris... http://jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article351 Nouvel accueil de députés sur le port pour plaider en faveur des investissements qu’il mérite 28 mai 2018 - Journée portuaire avec Liliana Tanguy, députée du Finistère, Emmanuel Maquet, député de la Somme et Philippe Gosselin, député de la Manche, tous membres du groupe de travail parlementaire sur l’économie maritime. Poursuite aujourd’hui des accueils de collègues... [Lire la suite]
30 mai 2018

IL FAUT D'URGENCE SOUTENIR LES METIERS D'ART EN NORMANDIE!

Barreau, notre correspondant normand du côté de l'Anjou nous alerte à nouveau sur le dynamisme de nos voisins Bretons dès qu'il s'agit de valoriser, par tous les moyens possibles, leur région et son identité. Comme les Bretons qui ont refusé le nucléaire, sont obligés de faire feu de tout bois, notre vigie normande dans l'Ouest comme on dit dans Ouest-France, nous signale un nouveau front sur lequel les entreprises bretonnes se déploient en terme d'attractivité et ce créneau concerne la Normandie au premier chef puisqu'il s'agit des... [Lire la suite]

22 mai 2018

PORT du HAVRE ou l’art d’anticiper un trafic de conteneurs à 60 % de sa capacité…

     Faute de réaliser un trafic de conteneurs à Port 2000 correspondant aux objectifs affichés avant son inauguration en 2006, la gouvernance du GPM du Havre s’emploie à enchaîner les opérations de communication destinées à masquer ce qui est une lourde contre-performance, avec la complaisance de la Presse régionale qui est pourtant bien informée sur cet aspect majeur de l’activité économique normande.      En voici un dernier exemple :      Le rédacteur de... [Lire la suite]
28 avril 2018

Vices publics, (vertus) privées, Etat défaillant et collectivités publiques indifférentes, initiative privée…

     Dans un article de l’Etoile de Normandie du 13 avril 2018, « FRANCHIR L'ESTUAIRE : L’interminable convalescence d’une bonne idée dont personne, ou presque, n’aura voulu », il était question, à propos d’un éventuel futur franchissement ferroviaire de l’estuaire de la Seine, d’un des rares élus favorables à un tel projet oscillant actuellement entre sentiment d’impuissance, fatalisme et procrastination…      Cet élu avait notamment écrit : « … laisse imaginer un seul... [Lire la suite]
16 avril 2018

Lait, vaches, fromages: le GRAND RETOUR A L'EVIDENCE QUALITATIVE NORMANDE

Alors qu'un pastiche de "camembert" canadien au lait pasteurisé de Prim'Holstein vient d'être élu "meilleur camembert" du monde par un jury de soi-disant spécialistes à Madison, dans le Wisconsin ou qu'une entreprise bretonne se couve de ridicule en trafiquant on ne sait comment la pâte molle d'un pseudo "camembert" pour en faire un fromage dur à râper (pourquoi faire simple alors que l'on peut faire compliqué...), nous sommes heureux de constater que monte en Normandie, aidé en cela par le retour à l'unité régionale mais aussi par la... [Lire la suite]
03 avril 2018

Port du Havre, 12 ans de morosité sur les conteneurs, mais forte pression communicante délibérément optimiste...

     A quelques jours d’intervalle, Paris-Normandie nous gratifie de deux articles redondants sur l’avenir du port du Havre ;      Le premier, publié samedi 31 mars sous le titre « 500 millions d’investissements », que voici : …/… Et le second, publié mardi 3 avril sous le titre « Le Havre dévoile ses ambitions », que voilà :      Dans le premier article, aux côtés d’Emmanuelle Perron, présidente du conseil de surveillance du GPMH,... [Lire la suite]