21 juin 2017

Le SRADDET... Un sigle barbare mais un ENJEU ESSENTIEL, celui de formuler démocratiquement un PROJET NORMAND

Depuis le 13 juin 2017, la région Normandie a lancé ses réunions de concertation avec la société civile régionale (dumoins avec celle qui ne s'abstient pas de voter ou de participer aux réunions) pour établir les grandes lignes orientations du tout premier projet régional territorial dans l'histoire contemporaine de la Normandie. SRADDET pour Schéma  Régional d'Aménagement et de Développement Durable d'Egalité du Territoire: derrière ce sigle barbare (un de plus !) se cache une tentative essentielle de formuler démocratiquement... [Lire la suite]

21 juin 2017

La Normandie en marche ou en panne?

Didier Patte, ancien président du Mouvement Normand nous a fait parvenir le communiqué qui suit et qui se propose d'analyser les conséquences pour la Normandie du bouleversement politique actuel: La Normandie en marge ou la Normandie en marche? Dans les deux cas, nous risquons d'avoir une Normandie en panne si les grands élus de l'Axe Seine décident de faire bande à part dans le sillage du Maire du Havre devenu Premier ministre soit au gouvernement ou au parlement... avant de faire bande à part, d'Edouard Philippe de la pointe du... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juin 2017

L'écrivain Didier DECOIN de passage au Havre: un jour, j'ai décidé que j'étais Normand...

L'écrivain et scénariste de télévision Didier Decoin qui a décidé de vivre, la plupart du temps, dans un petit hameau au bout du bout de la Hague (la Roche d'Auderville) avec Paul Bedel, le dernier sage paysan du coin encore vivant comme éminent voisin mais aussi (et l'intéressé n'en parle quasiment jamais et pour cause) avec l'usine de retraitement des déchets nucléaires de Jobourg dans le dos, puisqu'il faut vivre face à la mer et son merveilleux spectacle de lumière pour trouver l'inspiration, Didier Decoin, donc, de passage au... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 13:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juin 2017

AVENIR de la NORMANDIE: Hervé MORIN RECHERCHE DESESPEREMENT LE "POINT G" NORMAND...

Alors que la région Normandie s'impose comme LA région qui réussit parmi les nouvelles régions issues de la réforme territoriale de 2014 en raison de son évidence géo-historique et d'un projet authentiquement régional et normand porté par Hervé Morin depuis plus d'un an maintenant, la question régionale normande, longtemps dominée par la question de l'unité normande ou celle de LA "capitale" régionale normande dont les fonctions ont été équitablement partagées entre le chef-lieu métropolitain rouennais (préfecture) et la "capitale"... [Lire la suite]
19 juin 2017

18 juin 2017: Seuls 38% des électeurs normands ont voté. Mais pour choisir le DEGAGISME modéré...

On annonçait un tsunami en marche emportant à lui seul près de 450 sièges dans l'Assemblée Nationale. Au final, Il pourrait y en avoir au moins 350 ce qui reste un record dans toute l'histoire parlementaire de la 5ème République. Et si l'on met dans les brisées des marcheurs. celles et ceux de droite ou de gauche qui s'apprêtent à voter la plupart des textes d'un Gouvernement Macron qui risque de monopoliser le pouvoir essentiel d'initier les lois, on voisine les 400 sièges alors que seuls 15% du corps électoral est réellement... [Lire la suite]
18 juin 2017

VALORISER LE PATRIMOINE LINGUISTIQUE NORMAND: un atout stratégique pour le développement régional.

La langue normande s'affiche sans complexe dans l'espace public régional: par exemple, sur cette cabine de plage de Saint Adresse rhabillée à l'occasion des festivtés du 500ème anniversaire du Havre. La Normandie dispose d'un patrimoine immatériel aussi riche et impressionnant que son prestigieux patrimoine monumental et architectural: elle bénéficie notamment d'un patrimoine linguistique et culturel qui, sans pour autant être le support d'une identité régionale sinon régionaliste se revendiquant bruyamment ethnique ou... [Lire la suite]

18 juin 2017

François Moncany de Saint Aignan: PLAIDOYER pour l'économie maritime française

L'un de nos fidèles lecteurs nous a signalé cette très intéressante prise de parole à lire sur le site du Nouvel Economiste de Frédéric Moncany de Saint-Aignan, le président du "cluster maritime français" qui nous propose un véritable plaidoyer pour l'économie maritime française trop souvent ignorée par les pouvoirs centraux parisiens. Comme la Normandie est l'une des toutes premières régions françaises pour l'économie maritime dont on trouvera sur notre littoral ou au large de nos côtes toutes les filières et toutes les activités... [Lire la suite]
18 juin 2017

APPEL du 18 JUIN 2017: Les Normands doivent se mobiliser contre l'abaissement du Parlement.

L'Etoile de Normandie défend les valeurs normandes car l'identité normande est fondamentalement politique. Et s'il fallait résumer ce que c'est qu'être Normand dans l'ordre politique nous dirions ceci: 1) "Sire de sei", c'est à dire, être le maître de soi-même: respect des droits humains et de toutes les libertés individuelles 2) "C'est mon dreit et j'y ti": c'est mon droit et j'y tiens. Respect de l'Etat de droit, refus de l'arbitraire. Séparation des pouvoirs. Refus de tout despotisme. Nous tenons à partager notre inquiétude avec... [Lire la suite]
16 juin 2017

AXE SEINE: FAUT-IL DEGAGER François PHILIZOT?

FAUT-IL DEGAGER François PHILIZOT? Depuis qu'Edouard PHILIPPE, le ci-devant maire du Havre qui a remonté la Seine en amont jusqu'à Matignon (Paris rive gauche: c'est d'un chic!), la question fondamentale de la GOUVERNANCE de l'AXE SEINE se pose plus que jamais. Et cette question, nous n'avons jamais cessé de la poser sur l'Etoile de Normandie car c'est une question EXISTENTIELLE pour la Normandie. Mais aussi parce que nous avons la conviction que l'AXE SEINE, n'intéressant pas les pouvoirs parisiens, doit être "normandisé". ... [Lire la suite]
16 juin 2017

Le président seinomarin reçu par le ci-devant maire du Havre: les gros dossiers normands vont-ils enfin avancer?

Alors que le Normand Edouard Philippe (né à Rouen et ci-devant maire du Havre) est, depuis peu, à Matignon comme Premier ministre, que le  délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine, le préfet Philizot est toujours dans sa sous-pente de la rue de Varennes occupé à occuper la galerie sur la Seine ou à enfumer sur le Canal Seine Nord en l'absence du financement nécessaire, que l'économie maritime nationale n'est pas clairement prise en compte par le gouvernement actuellement présidé par l'ancien maire du... [Lire la suite]