21 février 2020

L'ancien préfet Yves BONNET dénonce l'impasse idéologique, technologique et financière du TOUT EOLIEN!

L'Etoile de Normandie laisse volontiers la parole à l'ancien préfet Yves Bonnet qui fut aussi député de la Manche (Cherbourg) dans les années 1990 sous l'étiquette centriste et qui a choisi de prendre sa retraite dans le Pays de Caux dont il voit, petit à petit, les paysages massacrés par les grands mâts des éoliennes géantes avant que cela ne soit le tour de notre littoral normand. La parole du préfet honoraire Bonnet est autorisée et bien informée: elle confirme, par ailleurs, nos intuitions et nos informations... La transition... [Lire la suite]

20 février 2020

Nous sommes au regret de le dire: l'administrateur de l'abbaye du Mont-Saint-Michel est un... CON!

Albert Camus disait ceci: "la bêtise insiste toujours et on s'en apercevrait si l'on ne pensait pas toujours à soi" (La peste) Le chauvinisme c'est la version territoriale de la définition proposée ci-dessus... Nouvel exemple sur le même sujet puisque la "bêtise insiste toujours"! https://www.ouest-france.fr/normandie/le-mont-saint-michel-50170/sur-twitter-l-administrateur-de-l-abbaye-du-mont-saint-michel-le-declare-breton-6745925 Sur Twitter, l’administrateur de l’abbaye du Mont-Saint-Michel le déclare… breton Dans deux tweets... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 19:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2020

ROUEN: Les grands dossiers avancent... en souterrain!

Tant qu'on ne parle pas du fond, on fait mine d'avancer... en souterrain! https://actu.fr/normandie/rouen_76540/contournement-est-rouen-nouvelle-gare-ferroviaire-rive-gauche-dossiers-avancent_31632293.html Contournement Est de Rouen et nouvelle gare ferroviaire rive gauche : les dossiers avancent La préfecture de Seine-Maritime a annoncé, jeudi 20 février 2020, des avancées importantes concernant le contournement Est de Rouen ainsi que la nouvelle gare, rive gauche. Jeudi 20 février 2020, la préfecture de Seine-Maritime a... [Lire la suite]
20 février 2020

L'Unité normande est utile pour sortir du désert médical... avec les dents!

Lundi 17 janvier 2020 à Caen, grande réunion de crise organisée par la région Normandie et l'agence régionale de la santé (qui dépend du Premier ministre via le préfet de région) pour faire le point sur les progrès de plus en plus inquiétants du désert médical en Normandie. Des mesures nationales (suppression du numerus clausus) ont été prises pour reconstruire la démographie médicale mais le mur du départ massif en retraite de l'actuelle génération de médecins généralistes s'approche: il faut donc anticiper et prendre des mesures... [Lire la suite]
20 février 2020

La Bénédictine demeure l'un des fleurons du patrimoine touristique normand

A Fécamp vous avez, en même temps, la plus grande abbatiale bénédictine de Normandie (la Trinité de Fécamp est plus longue que la cathédrale NotrecDame de Paris) et le palais de la Bénédictine qu'il ne faut pas confondre comme le font certains touristes avec la grande abbaye bénédictine située en contre haut du port et de la ville de Fécamp. Il faut noter que les touristes connaissent souvent mieux la Bénédictine et son palais que l'abbatiale bénédictine située plus loin dans la ville et qui est rendue en partie inaccessible par... [Lire la suite]
19 février 2020

Méditerrannée: il n'y a pas que les Grecs et les Romains... Il y a aussi les Normands!

Les "Normands peuple de l'Europe"... C'était le titre magnifique d'une grande exposition qui avait fait les riches heures du musée de Normandie du château de Caen à l'époque heureuse de son directeur d'alors, Jean-Yves Marin,  suite à une fructueuse colloboration entre l'université de Caen et des universités italiennes: on regrette que cette exposition n'ait pas pu devenir permanente pour faire du château de Caen l'une des pièces maîtresses d'un circuit touristique culturel mettant en valeur la civilisation européenne normande... [Lire la suite]

19 février 2020

BREXIT: les présidents normand, breton et nordiste interpellent un ministre dauphinois de l'agriculture au sujet de la pêche...

Didier Guillaume est né en 1959 à  Bourg-de-Péage dans la Drôme et le ministre de l'agriculture doit, semble-t-il, faire un effort pour s'imaginer la mer... la vraie: celle qui monte et qui descend entre nos côtes et celles de la "perfide Albion" qui ne fait rien comme tout le monde! En effet, les Anglais ne font pas que rouler à gauche. Par exemple, en ce qui concerne la pêche, ils ne mangent pas le poisson de leurs côtes. Ils préfèrent manger du poisson importé qui vient de plus loin (comme le saumon norvégien ou canadien...)... [Lire la suite]
19 février 2020

EMPLOI et ENTREPRISES: Le bouclier social des Normands est efficace!

Billet de Florestan: Comme l'économie de l'humanité et des nations qui la composent toujours n'est pas à confondre avec un bulletin météorologique et que la Normandie demeure, encore, une grande région industrielle (avec 22% des emplois normands), je vous propose, avant de nous réjouir des bons résultats des entreprises normandes dévoilés par la Banque de France pour l'année 2019, de prendre un peu de... hauteur. Plus de dix ans après la grave crise financière de 2008, l'économie française va, semble-t-il, mieux et toute la question... [Lire la suite]
18 février 2020

1er mars 2020: GILETS JAUNES NORMANDS et BRETONS... ENSEMBLE AU MONT-SAINT-MICHEL!

Billet de Florestan Ils ont l'art de connaître les symboles et de les utiliser pour faire avancer une cause politique: Le Mont Saint-Michel est  le premier monument d'unité nationale dans l'histoire de la souveraineté française en pleine guerre de Cent ans:  si elle n'avait pas été capturée puis brûlée à Rouen, Jeanne d'Arc aurait souhaité y finir sa mission. Mais le Mont-Saint-Michel, chef d'oeuvre de la Normandie médiévale, symbolise aussi le monument de la province qui se dresse contre la toute puissance et l'arrogance... [Lire la suite]
17 février 2020

La cuisine municipale au menu du dîner de l'Union Portuaire Rouennaise: tous étaient là sauf l'ogre Bérégovoy...

On dit souvent que les absents ont toujours tort mais le convive absent est toujours au centre des conversations... Dans une campagne électorale municipale particulièrement fadasse, il fallait bien trouver une formule qui soit enfin à la hauteur de la réputation gastronomique de la métropole rouennaise: l'Union Portuaire Rouennaise a donc eu la bonne idée d'organiser le 13 février dernier un dîner de têtes de liste aux élections municipales: ils étaient tous là sauf... une, à savoir, Jean-Michel Bérégovoy, la tête de liste Europe... [Lire la suite]