10 novembre 2018

Après les Bonnets rouges bretons, les Gilets jaunes normands...

BILLET de FLORESTAN Avec, hélas, cette con-firmation: la gauche française ne serait-elle pas  la PLUS BETE DU MONDE? On apprend, en effet que des "Marches pour le climat" sont programmées le 17 novembre prochain par la gauche radicale et écologiste pour "concurrencer" (sic!) la mobilisation des "gilets jaunes", notamment en Bretagne où la gauche dite de "gauche" confond "gilets jaunes" avec retour des "bonnets rouges". Ainsi, cette "gauche" nous faisait déjà implicitement savoir que le peuple était con parce qu'il pensait... [Lire la suite]

10 novembre 2018

VIGISOL: une vigie normande sur le front de l'artificialisation des sols

Un bel article proposé dans la dernière édition de l'hebdomadaire "Marianne" (n°1130 du 9 au 15 novembre 2018) et signé Frédéric Denhez, rend, entre autres, hommage au dispositif Vigisol mis en place par des chercheurs de l'université de Caen: ce serait en France, le seul système d'analyses et d'études scientifiques du mouvement en cours d'artificialisation des sols, un phénomène plutôt inquiétant quant aux conséquences qu'il peut générer dans le cadre du changement climatique. Extraits: Pas de cartographie En Normandie, l'enjeu... [Lire la suite]
09 novembre 2018

OCTOBRE 2018: la revue de presse normande proposée par le Mouvement Normand.

Comme chaque mois, la rédaction de l'Etoile de Normandie a le plaisir de vous faire partager la revue de presse normande proposée par le Mouvement Normand: pour ce mois d'octobre à l'actualité régionale riche, on retiendra la confirmation du réveil économique régional et la renaissance d'une certaine attractivité normande. L'image de la Normandie s'améliore mais le chantier régional de réparation et de reconstruction de la Normandie est loin d'être achevé...   Courrier mensuel de l'Office de Documentation et d'Information de... [Lire la suite]
08 novembre 2018

Première Guerre Mondiale: des soldats allemands ont tiré sur des Français dans la forêt de Lyons

En terme de guerre mondiale, la Normandie a payé jusqu'au sacrifice et au martyre de ses principales villes et de sa population avec près de 30000 victimes civiles directes: il s'agit, bien entendu, de la Seconde guerre mondiale, notamment l'été tragique de la Libération en 1944. La Normandie n'est donc pas, a priori, concernée par la Première guerre mondiale qui a labouré jusqu'en Enfer la Flandre, le Hainaut, l'Artois, la Picardie, les Ardennes et la Marne de 1914 à 1918. Notre région aura pu, néanmoins, servir de base arrière pour... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
08 novembre 2018

La question des mobilités est posée et c'est une question territoriale et sociale

L'aveuglement d'un Emmanuel Macron en "itinérance mémorielle" (sic!) ouvre les yeux des Français en colère quand ils s'écarquillent les pupilles devant la ronde des prix des carburants à la pompe, ce nouvel impôt pour les pauvres, sous prétexte de mettre en oeuvre la transition écologique: on sait que la majeure partie du surcroît de revenus financiers généré par cette fiscalité "écolo" va directement dans le budget général de l'Etat comme autrefois le revenu de la vignette pour les vieux. MM. Philippe et Darmanin nous ont fait... [Lire la suite]
06 novembre 2018

CAEN, 25 octobre 2018, réunion de la commission permanente du conseil régional de Normandie

A Caen, en l'Abbaye-aux-dames, siège de la région, la commission permanente du conseil régional de Normandie s'est réunie pendant les dernières vacances de la Toussaint avec un programme d'investissements et de décisions très important: lire ci-après, le compte-rendu complet des décisions prises et financées... On notera, par exemple, le soutien au projet des rencontres théâtrales de Grestain qui met en valeur le patrimoine historique normand...   ... [Lire la suite]

06 novembre 2018

L'Etoile de Normandie s'interroge... Mais à quoi sert une préfète de région en Normandie?

Le G5 normand regroupant les cinq départements de notre région s'est récemment réuni près de Caen au château de Bénouville avec pour résultat un communiqué de presse plutôt assez léger quant à l'intérêt d'une telle réunion à laquelle la préfète de région Fabienne Buccio a été invitée ou s'est invitée... Nous en avons déjà ici même parlé et lorsqu'on annonce l'activation financière d'une politique publique de l'Etat en faveur du petit patrimoine rural avec l'argent des départements sans même associer le principal acteur public... [Lire la suite]
06 novembre 2018

Automobilistes Normands en colère: Hervé MORIN enfile lui aussi son gilet jaune

Certains en penseront ce qu'ils pourront en criant à la démagogie, au "populisme" quitte à nous proposer d'arriver très vite (en trotinette électrique?) au "point Godwin" du débat... Nous préférons, plutôt saluer le courage politique d'Hervé Morin, le président de la Normandie qui a fait savoir lundi 5 novembre à l'abbaye aux Dames à Caen en marge de l'ouverture des assises régionales pour la mobilité (justement!) qu'il sera présent sur le bitume le samedi 17 novembre 2018 aux côtés des automobilistes normands en colère avec... un... [Lire la suite]
06 novembre 2018

Emmanuel Macron vu à Honfleur à moins que cela ne soit au Havre...

L'Etoile de Normandie vous propose de partager le texte suivant proposé par Michel Onfray au sujet du passage furtif d'Emmanuel Macron à Honfleur pendant le "pont de la Toussaint", plus précisément, le jour de la Mémoire des Morts... entre deux nuitées à 1500€ à la Ferme Saint-Siméon. Tout un symbole par ces temps de colère sociale de la "France d'en bas" contre la "France d'en haut"...  https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-negationnisme-des-progressistes-?mode=text Emmanuel Macron, qui veut nous faire... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 novembre 2018

HEMORRAGIE à l'hôpital: les étudiants en médecine normands FUIENT la Normandie sur fond de déficit financier...

Une fidèle lectrice de l'Etoile de Normandie a attiré notre attention sur cette réalité inquiétante qui risque d'exploser prochainement et qui démontre une fois encore l'INUTILITE sinon la NOCIVITE d'une agence régionale de la Santé qui dépend non pas du ministère de la Santé mais du Premier ministre via la préfecture régionale, donc du gouvernement en général donc, très concrètement, des RABOTEURS de BERCY! C'est ainsi qu'on apprend que le numerus clausus étant plus favorable à l'université de Caen qu'à Paris ou d'autres facs de... [Lire la suite]