02 juin 2019

Hervé MORIN: Sauver la droite française... en proposant une alternative GIRONDINE

Pour sortir du match Macron vs Le Pen qui dure finalement depuis la présence systématique de l'épouvantail de la boutique Lepen au second tour d'une élection présidentielle dans le but de faire élire par défaut le candidat du "système".  Cette martingale consistant à mettre la droite républicaine sous pression idéologique a été inventée par François Mitterrand en 1986 à l'occasion des premières élections régionales avec un scrutin largement ouvert à la proportionnelle. Après 2002, 2007 et 2012 (avec un Nicolas Sarkozy contraint... [Lire la suite]

02 juin 2019

Musique classique: vers un OPERA et un ORCHESTRE PHILHARMONIQUE de NORMANDIE?

Le 29 mai 2019 avait lieu à Rouen au théâtre des Arts, siège de l'Opéra régional de Normandie une présentation de la nouvelle ambition normande en matière de diffusion du grand répertoire de musique classique. Faute d'avoir trop longtemps eu deux petites régions au lieu d'en n'avoir qu'une seule, faute d'avoir eu à Rouen à Caen l'ambition, la volonté ou tout simplement les moyens d'entretenir une phalange symphonique d'intérêt national à l'instar des orchestres régionaux de Lille, de Nancy,  de Lyon ou de Toulouse et d'avoir, en... [Lire la suite]
31 mai 2019

Sébastien LECORNU prépare déjà les élections régionales de 2021...

"Gouverner c'est aussi prévoir" disait Colbert. Mais gardons surtout à l'esprit ce que nous en dit Jean de la Fontaine car la version "Perrette et le pot au lait" de l'anticipation politique existe et c'est même la version la plus courante... Prenons l'exemple d'un Sébastien LECORNU jeune homme aussi pressé qu'ambitieux qui court ces temps-ci la campagne normande depuis son perron parisien pour une séance de calinothérapie avec les cinq associations départementales des élus locaux normands reçues sous les lambris de son ministère:... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mai 2019

Mont-Saint-Aignan, jeudi 23 mai 2019: HOMMAGE à François GAY

Dans un amphithéâtre de l'université qui lui était cher, des barres d'immeubles en béton noyés dans la verdure rayonnante du plateau de Mont-Saint-Aignan qui offre de beaux belvédères sur la ville de Rouen et ses cent clochers, nous étions réunis, nombreux, venus tant de Rouen que de Caen, du Havre ou de plus loin encore, pour rendre un bel hommage intellectuel à notre ami commun, ami du bien commun normand, le géographe engagé François GAY (1922- 2019) qui nous a quitté l'hiver dernier quelques semaines avant que ne nous quitte aussi... [Lire la suite]
30 mai 2019

SIX JUIN 2019: LA CARPETTE CAENNAISE D'EMMANUEL MACRON

COUP DE GUEULE!!! MAIS QUELLE DESINVOLTURE!!! Monsieur Macron dispose à discrétion et ce jusqu'au dernier moment de SON agenda et, par voie de conséquence... du nôtre! Nous autres pauvres manants Normands nous devrons continuer à bosser et à vaquer à nos affaires professionnelles ou privées comme si de rien n'était sur le mode du "circulez il n'y a rien à voir" si vous n'avez pas obtenu un précieux sésame ou un ausweiss pour sortir de chez vous dans les diverses zones interdites qui vont contraindre une partie de nos concitoyens... [Lire la suite]
29 mai 2019

La Normandie est-elle cornérisée? COUP de GUEULE d'un fidèle lecteur de l'Etoile de Normandie

La rédaction de l'Etoile de Normandie reçoit du courrier. Nous publions, ci-après, un message de l'un de nos lecteurs qui s'inquiète, non sans raison, sur le risque d'une Normandie politiquement cornérisée après les catastrophiques résultats obtenue aux dernières élections européennes par la formation politique soutenue par Hervé Morin, président de la Normandie. Nous partageons cette inquiétude mais nous affirmons néanmoins que le président Morin a raison d'entretenir un rapport de force ferme avec l'actuelle majorité présidentielle... [Lire la suite]

28 mai 2019

Pour refonder la DROITE: construire un contre-pouvoir démocratique girondin

"La carte m'obsède, la carte m'obsède..." La phrase fut répétée deux fois par Gérard Larcher, le président du Sénat, second personnage de l'Etat dans l'ordre protocolaire, mais aussi élu des Yvelines (Rambouillet), sénateur, vétérinaire, chasseur normand natif du bocage de l'Orne, bien portant notable d'Aubergenville (cela ne s'invente pas) qui était l'invité politique de la matinale de France Info ce mardi 28 mai 2019, à charge pour lui de jeter quelques mots significatifs face aux questions agaçantes des journalistes après la plus... [Lire la suite]
27 mai 2019

AFFAIRES PORTUAIRES HAVRAISES : la dernière histoire belge comparée à une histoire française édifiante...

     Les connaisseurs seront capables de déterminer au premier coup d'oeil que l’image ci-dessous ne correspond pas au port du Havre.      En effet, il s’agit de la superposition sur une photo de l’écluse Visart, en service dans le port de Zeebrugge depuis 1907, de l’extension prévue de cet équipement désormais sous-dimensionné. Cette extension dotera le port de Zeebrugge d’une deuxième écluse de plus de 400 mètres de long et de plus de 50 mètres de large, ce qui sécurisera l’accès des... [Lire la suite]
27 mai 2019

Notre-Dame des Fleurs en Normandie: PAVANE POUR UNE ABEILLE DEFUNTE...

Ce dimanche 26 mai 2019, le jour du Seigneur était aussi celui de la fête des mères. De toutes les mères, celles qui oeuvrent sur terre et celle qui travaille le ciel. Le mois de Notre-Dame s'achève dans les roses de mon courtil, mon petit gardin, après avoir commencé avec la clochette d'un brin de muguet à la boutonnière et un souvenir rouge vif de femmes ouvrières luttant pour un bout de paradis. Je m'en vais, à la mi journée, faire un joli bouquet pour celles que j'aime. Après l'ondée tombée d'une nuée aux candeurs mélangées... [Lire la suite]
26 mai 2019

Elections européennes en Normandie: un échec pour Macron, Mélenchon et... Morin

Soirée électorale sans surprises ou presque ce dimanche 26 mai 2019... Les Normands ont voté comme le reste des Français (sauf dans la Manche où la liste macroniste le devance de peu sur la liste ex-frontiste...) Le rassemblement national sous la bannière Le Pen a viré en tête: la colère et le ressentiment ont gagné l'élection puisque les pompiers pyromanes de 2017 se préparent déjà pour 2022: ce soir, c'était un exercice "incendie". Sauf que le retour de flamme a été plus fort que prévu. Ce n'est pas bien grave nous dit-on du côté... [Lire la suite]