08 mai 2020

8 MAI 2020: commémoration d'un symbole confiné. Réponse au pseudo Marommix qui conteste toute fierté normande ou nationale.

Billet de Florestan Quel triste symbole! A Paris, en haut des Champs-Elysées rendus encore plus vastes puisqu'ils sont désertés de toute présence humaine ou presque, sous l'arche monumentale rendue encore plus grandiloquente par le silence, un président de la République solitaire (sans masque mais c'était tout comme) se recueille devant la flamme ravivée d'une religion civique qui n'existe plus faute de foi, faute de croyants. Les jours fériés de la République sont des jours sans fête véritable et n'ont rien à envier aux fêtes du... [Lire la suite]

07 mai 2020

Revue de presse au 7 mai 2020: Préparer le déconfinement d'une Normandie plus que jamais solidaire!

Billet de Florestan: Sur la carte de France du gouvernement, la Normandie est dans le vert mais elle ne doit pas tomber dans le panneau jacobin, c'est-à-dire d'attendre tout, une fois encore, de l'Etat central en se réfugiant dans un localisme frileux, mesquin et acrimonieux. Le déconfinement qui doit débuter à la date du 11 mai doit redonner espoir même si cette Libération de l'année 2020 (qui se fera trois jours après avoir commémorée celle de 1945) ne pourra être le retour à la vie normale d'avant: il faudra patienter et... [Lire la suite]
06 mai 2020

6 MAI 2020 17heures: INVITATION à une visioconférence sur l'avenir du quotidien PARIS-NORMANDIE

L'Etoile de Normandie relaye l'information suivante puisqu'il s'agit de l'intérêt général de la Normandie dans le domaine sensible des médias et de l'information: la liquidation judiciaire de Paris-Normandie, le dernier quotidien normand indépendant des grands groupes (notamment celui des Bretons de Ouest-France) pose la question de savoir si le reflet médiatique régional normand peut être maîtrisé par des décideurs normands... Pour la suite, on vous laisse découvrir cette initiative du Club de la presse et de la communication de... [Lire la suite]
06 mai 2020

Dans la Normandie d'après il faudra renforcer la démocratie régionale...

Dans le n°35 de la lettre d'information (mai 2020) diffusé par le Conseil social économique et environnemental régional (CESER) on lira avec intérêt le petit éditorial de son président M. Jean-Luc LEGER qui, comme son nom y invite, ne prend jamais les sujets sérieux à la légère: la démocratie régionale, son développement, son organisation et son avenir en est un. Lisons la prose de Monsieur Léger:   Le président du CESER a raison de rappeler l'évidence: "le déconfinement ne se réalisera convenablement que si la population... [Lire la suite]
05 mai 2020

Déconfinement des plages dès le 11 mai: élus normands et bretons s'unissent!

Il semble effectivement absurde d'interdire l'accès aux plages après le 11 mai sur le littoral des départements classés "vert" même si la crainte de voir des foules de promeneurs du week-end pouvait se justifier si l'on considère qu'il faut déconfiner sans augmenter, à nouveau, la circulation du virus. Il y a une semaine, les élus bretons, unanimes et président de région en tête, pétitionnaient pour demander au gouvernement la levée de l'interdiction de l'accès aux plages: en elles-mêmes, les plages ne sont pas source de danger... [Lire la suite]
05 mai 2020

Revue de presse normande au 5 mai 2020: l'impatience contre les rigueurs jacobines du confinement s'accroît...

Le confinement a été accepté et massivement pratiqué par la société civile française, notamment en Normandie, pour des raisons sanitaires évidentes: le civisme des Français et des Normands n'a été pris en défaut que de façon très marginale. En revanche, à la veille de la date officiellement retenue par le président de la République pour procéder au début du commencement d'un déconfinement qui s'annonce progressif, l'impatience, voire la mauvaise humeur, pour ne pas dire la colère, s'accroissent non pas contre le confinement mais... [Lire la suite]

04 mai 2020

Déconfinement: une communication gouvernementale si bête (et infantilisante) ne nous aide en... rien!

On n'en dira pas davantage... Mais nous relayons comme à l'accoutumée le dernier communiqué du réseau citoyen du cercle normand de l'opinion:   La caméléon à la rescousse... Alors que le Prof Salomon-Tournesol finissait par lasser en débitant, chaque soir, sur le petit écran, d’une voix monocorde, ses vérités contradictoires, mais toujours anxiogènes et que Dame Sibeth nous tenait ses propos lénifiants et ses truismes insignifiants, ces deux commentateurs de la crise virale accentuent maintenant l’infantilisation de... [Lire la suite]
03 mai 2020

PATRIMOINE NORMAND EN PERIL /2 : Le manoir de la Horie à Granville victime de la spéculation immobilière...

Nous continuons notre série dominicale consacrée à un parcours d'alerte dans ce patrimoine normand en péril alors que son entretien, sa valorisation et sa préservation permettraient un développement local plus qualitatif que quantitatif, nuance qui reste un mystère pour ceux qui croient faire une bonne affaire en anéantissant des vieilles pierres méprisés parce que méconnues... Après Lisieux, nous voici à Granville, au sud de la ville sur la corniche avec une vue splendide sur la mer et la baie du Mont-Saint-Michel et ses superbes... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mai 2020

Déconfinement: Hervé MORIN ne souhaite pas la réouverture des lycées normands avant septembre 2020.

Quelques nouvelles neuves du plancher des vaches normandes, a mille lieux de certains aréopages dorés ministériels parisiens... On s'en doutait. L'affaire semble se confirmer! https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/normandie-nous-ouvrirons-les-lycees-pour-les-missions-absolument-necessaires-et-au-cas-par-cas-annonce-herve-morin_3946335.html Normandie : "Nous ouvrirons les lycées pour les missions absolument nécessaires et au cas par cas", annonce Hervé Morin Le président centriste de la région Normandie a décidé de... [Lire la suite]
03 mai 2020

CAEN, 27 avril 2020: réunion de la commission permanente du Conseil Régional de Normandie

Malgré la crise, le conseil régional de Normandie maintient son rythme d'une commission permanente par mois: c'est important car il faut décider rapidement d'allouer les subventions à de nombreux acteurs de la société civile régionale pris à la gorge par la crise sanitaire et ses conséquences économiques et sociales. Commission Permanente de la Région Normandie  Depuis le siège de la Région à Caen, Hervé Morin, Président de la Région Normandie, a réuni, lundi 27 avril, la commission permanente de la Région Normandie, par... [Lire la suite]