07 octobre 2018

Une ville normande à nouveau victime du PARISIANISME bête et méchant qui sévit sur FRANCE INTER

Quand on ne sait pas exactement ce que l'on est mieux vaut savoir ce que l'on hait... Et le faire avec une dérision "cool" pour que les victimes toujours moins éloquentes que celui qui les moque passent pour de mauvais coucheurs grincheux qui n'ont pas le sens de l'humour! C'est ainsi que la ville de Flers en Normandie (département de l'Orne) qui, en outre, est ma ville natale, vient d'être brocardée de façon finalement assez poussive et laborieuse par un comique qui se croît drôle sur l'antenne de plus en plus inaudible de France... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:19 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 octobre 2018

Le lobby céréalier briard-beauceron s’enkyste à Rouen

     Le port de Rouen s’enorgueillit d’être le premier port français et du nord de l’Europe pour le trafic de céréales ; quoi de plus normal ! Ce qui est moins normal, c’est que, pour le rester, il est prêt à tout, avec le concours du lobby céréalier briard-beauceron qui ne demande qu’à réduire au minimum le circuit d’acheminement terrestre des céréales destinées à l’exportation… quoi qu’il en coûte à la collectivité ! Dernière nouvelle en date :      Depuis quelques... [Lire la suite]
07 octobre 2018

Les VIKINGS sont-ils passés par Evreux?

Les Vikings sont-ils passés par Evreux? Sur Paris-Normandie, le débat est lancé entre spécialistes... Certains affirment que les Scandinaves sont bien passés par Evreux, d'autres, au contraire sont plus dubitatifs. On ne tranchera pas la question ici même. En revanche, on notera une fois encore que les fêtes normandes organisées par la ville d'Evreux ne passent toujours pas par la Saint Michel, fête des Normands dont on vient de connaître une 6ème édition plutôt réussie en cette année 2018.   Les Vikings sont-ils vraiment... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 octobre 2018

ABANDON des politiques sociales: la SEINE-MARITIME laboratoire du "Macro-philippisme"? Nicolas ROULY se trompe de cible...

Débat surréaliste jeudi 4 octobre 2018 à l'assemblée départementale de la Seine-Maritime où l'opposition socialiste s'en est prise violemment au président de la collectivité seino-marine, Pascal Martin, accusé d'opérer des coupes claires dans les finances consacrées aux politiques sociales. Nicolas Rouly, si l'on en croit l'article de Paris-Normandie (Franck Boitelle) à lire ci-dessous se trompe de cible quand il accuse Pascal Martin de faire de la Seine-Maritime un laboratoire du "macro-philippisme" (sic!) alors que la cause du... [Lire la suite]
05 octobre 2018

MEDIAS NORMANDS: Lancement de la nouvelle formule de Normandie Magazine

Disponible depuis peu chez tous les bons marchands de journaux de la région, voici Normandie Magazine, la nouvelle formule qui nous reviendra tous les deux mois avec une pagination plus importante et avec l'ambition de couvrir toute l'actualité de toute la Normandie. Le magazine généraliste d'informations normandes, le seul du genre, crée par Christian Génicot à Saint Lô en 1981... Voici qu'il repart de plus bel avec le soutien du groupe Leclerc-Tendance Ouest- La Manche Libre le groupe multimédias 100% normand basé à Saint-Lô. Nous... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2018

Jeudi 11 octobre 2018 à ROUEN: nouvelle réunion ordinaire de la Sinécure économique sociale et environnementale régionale

A titre documentaire et pour votre information, l'Etoile de Normandie vous informe que le CESER (pour Conseil Economique Social Environnemental Régional) se réunit en séance plénière ordinaire à Rouen le 11 octobre 2018 dans l'hémicycle régional, site rouennais (Caserne Jeanne d'Arc). Compte tenu de l'actualité récemment traitée sur l'Etoile de Normandie, on prêtera une certaine attention au point n°7 de l'ordre du jour, celui qui doit reparler du plan régional de gestion des déchets qui vient d'être invalidé par le tribunal... [Lire la suite]

04 octobre 2018

COOPERATION NORMANNO-NORVEGIENNE: UNE PEPITE NORMANDE SOUS VALORISEE ET SOUS EXPLOITEE

Voici un sujet urgent car il s'agit de l'avenir de l'un des atouts maîtres pour faire rayonner la Normandie en Europe et à l'international comme cela peut être aussi une pièce maîtresse pour l'affirmation d'une intelligence territoriale normande au moment où on ne peut plus compter sur la présence et l'accompagnement de l'Etat central jacobino-parisien et où se préfigure une recomposition complète des politiques publiques de l'Union européenne en conséquence d'un Brexit qui menace, par ailleurs, directement les intérêts normands. ... [Lire la suite]
04 octobre 2018

GRANDE BRADERIE à GRANVILLE: EGLISE A VENDRE POUR... 30 000 EUROS!!!

GRANDE BRADERIE D'AUTOMNE DU PATRIMOINE NORMAND... Après le Loto du Patrimoine de Stéphane Bern, la grande braderie se poursuit avec ces vieilles pierres dont on ne sait plus que faire sachant que ce n'est plus le clocher de l'église qui est, désormais, au centre du village mais le rond-point fleuri qui mène au parking du supermarché! A la mairie de Granville, plus qu'ailleurs, l'argent n'a pas d'idées quand il s'agit de donner un avenir à l'église Saint Paul faute de pouvoir la faire démolir comme il était d'abord prévu de le... [Lire la suite]
03 octobre 2018

LE GRAND COUP DE GUEULE d'Hervé MORIN contre le JACOBINISME de MONSIEUR MACRON

"Arrêtez d'emmerder les territoires!" Hervé Morin, président de la Normandie et président de l'association des régions de France est en colère. Sa patience a des limites comme la nôtre ici face aux lénifiantes paroles tombées d'un perron ministériel parisien qui masquent vainement le travail de sabotage de la décentralisation effectué, de moins en moins discrètement, par une haute fonction publique d'Etat qui n'en a jamais voulue. Avec l'un des leurs installé dans la fonction suprême, ils se lâchent, à tous les étages de l'Etat... [Lire la suite]
03 octobre 2018

LE BREXIT DUR: UNE MENACE POUR LA NORMANDIE

Le très british Boris Johnson à Londres, d'une part, et le Savoyard Michel Barnier à Bruxelles, d'autre part, jettent tous deux à leur manière de l'huile sur le feu du Brexit au moment ou la Première Ministre Theresa May proposait au dernier sommet européen en Autriche un compromis qui aurait pu être acceptable. En l'absence d'un "deal" nous allons donc tout droit vers un "hard Brexit" avec une "dead line" fixée en mars 2019. Il nous faut donc rappeler une évidence sinon une vieille loi géopolitique qui a plusieurs siècles... [Lire la suite]