05 février 2019

FERROVIAIRE: LE PLAN MORIN commence à produire ses effets positifs...

Que l'on se souvienne... Dès la réunification actée au 1er janvier 2016, Hervé Morin, premier président de la Normandie s'était mis au travail pour s'attaquer au dossier le plus urgent qui était de sauver, ni plus ni moins, l'avenir du service public ferroviaire normand. En avril 2016, il négociait avec le Premier ministre de l'époque, un certain Manuel Valls un plan global de renouvellement de la Normandie ferroviaire d'un montant total de 1,4 MILLIARDS d'euros pour une mise en oeuvre opérationnel dès 2020 puisqu'il était devenu... [Lire la suite]

04 février 2019

GRAND DEBAT: le point de vue d'un régionaliste normand

Ce lundi 4 février 2019 à Caen, devrait débuter la première grande réunion plénière du "grand débat" souhaité par le gouvernement de Monsieur Macron pour sortir de la crise des Gilets Jaunes: les braves citoyens sont attendus à partir de 19h00 dans le hall du Mémorial. Il a été précisé que, pour des raisons de sécurité, il n'y aura que 200 places disponibles... Le thème de la soirée portera sur l'un des quatre sujets imposés par le gouvernement dans le but de "cadrer le grand débat". Avant trois prochaines réunions qui auront lieu... [Lire la suite]
03 février 2019

Trafic de conteneurs du Grand Port Maritime du Havre : "DUNK" la menace...

     Le vent du nord agite les pages de la version papier de l'hebdomadaire Le Marin du 31 janvier 2019 :      Et un frisson parcourt l'échine du havrais attentif au sort du GPMH que je suis... " Bientôt, le quai du terminal des Flandres du grand port maritime de Dunkerque frôlera les 1,8 km. " Il n'y a pas beaucoup de ports européens qui ont ces caractéristiques. C'est un signal fort envoyé aux compagnies ", se félicite Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque port. ... " " Un... [Lire la suite]
03 février 2019

BREXIT : perspectives contrastées et incertaines pour Cherbourg et Le Havre

     Dans la version papier de l'hebdomadaire Le Marin du 31 janvier 2019, parmi d'autres articles concernant certains ports normands, celui-ci :      En ce qui concerne les conséquences envisageables pour le port de Cherbourg, pas trop d'inquiétude en matière de trafic de fret avec l'Irlande.      En revanche, pour le GPM du Havre... Et ce ne sont pas les propos lénifiants habituels du directeur du GPMH qui suffisent à nous rassurer...
Posté par Verdevase à 15:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 février 2019

La CANDELEUS c'est aussi une fête... normande!

Samedi 2 février 2019 c'était la fête de la "Chandeleur". Au calendrier chrétien, c'est aussi la très belle fête de la Présentation du petit Jésus au Temple par Marie et Joseph après les quarante jours obligatoires de congé maternité prévu par la Loi de Moïse. On parle aussi de fête des "relevailles" ou de "purification" de Marie. Le plus émouvant c'est la rencontre entre le vieux sage Siméon et le jeune couple et son enfant (voir dans l'évangile de Luc) et qui affirme pouvoir partir partir en paix car il a vu de ses yeux le salut... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 février 2019

EXEMPLE A SUIVRE: Comment la "métropole" de RENNES est-elle devenue une CAPITALE de la jeunesse?

On le sait, la démographie normande manque de dynamisme: son bilan est quasi négatif si l'on cumule le nombre de décès avec celui de l'exode de sa jeunesse, cela donne un total qui équivaut presque à l'addition du nombre de naissances à celui de l'arrivée des nouveaux résidents dans notre région. Pour résumer: La natalité reste importante mais elle baisse. Les jeunes s'en vont massivement mais les nouveaux arrivants sont plutôt d'âge mûr (actifs et retraités). Conséquence: la population normande croît lentement  et vieillit... [Lire la suite]

03 février 2019

Le HMS Edouard... Un navire sans port d'attache!

Ce n'était pas à lire dans la célèbre rubrique de Ouest-France: "où sont nos navires?" puisqu'il s'agit d'une brève parue dans l'édition havraise de Paris-Normandie datée de ce 2 février 2019, jour de la Chandeleur...   Commentaire de Florestan: Si ce bâtiment a un port d'attache ce n'est visiblement pas celui du Havre... Le HMS Edouard est plutôt une sorte de vaisseau fantôme dont la présence n'est d'ailleurs même pas attendue à l'édition 2019 de l'Armada. On dirait que ça sent le naufrage... A Matignon! Quant à faire... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 07:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2019

INTERET GENERAL NORMAND: le jeu dangereux de Madame la Préfète de Région...

Billet de Florestan: En parcourant la dernière livraison de la Lettre Eco Normandie (n°1608 datée du 1er février 2019) lettre d'information rédigée sous l'autorité de Nathalie Jourdan de la rédaction de Paris-Normandie, nous apprenons avec étonnement (pour ne pas dire davantage) que Madame Fabienne BUCCIO la préfète de région qui, à ce titre, représente officiellement l'Etat en Normandie, prenait langue avec Monsieur Frédéric Ollivier, le directeur général des services de la Région Normandie, autrement dit, le chef de... [Lire la suite]
01 février 2019

ROUEN 5 février 2019: LE PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL: un atout fondamental pour revitaliser les centre-villes!

L'Etoile de Normandie signale à ses lecteurs cette initiative rouennaise plutôt excellente au service d'une idée de bon sens: pour revitaliser ou renforcer l'attractivité d'un centre ville, il faut mettre en avant et en valeur la raison principale pour laquelle on parle encore de centre-ville. A savoir, la qualité du patrimoine architectural, historique, artistique et culturel du centre-ville qui n'est pas qu'un centre ... commercial! L'association "Sites et Cités remarquables de France" organise son congrès à Rouen le 5 février 2019... [Lire la suite]
01 février 2019

VIMOUTIERS 25 JANVIER 2019: CREER la filière qualitative et labelisée du LAIT DE NORMANDIE

C'est passé inaperçu (puisque cet événement s'est passé à Vimoutiers dans l'Orne) mais c'est très important: une réunion organisée par la région et en présence d'Hervé MORIN a eu lieu avec l'ensemble des représentants de la filière laitière normande. Objectif: confirmer la fin de la "guerre du Camembert" et reconstruire une authentique filière qualitative et labelisée du LAIT NORMAND qui puisse faire la différence sur un marché mondial concurrentiel. Cela passe par: 1) Le retour aux vaches de race normande pour une meilleure qualité... [Lire la suite]