28 janvier 2020

CHARIVARI NATIONAL de la réforme des retraites: 500 MILLIONS de pertes dans les ports français...

Dixit Michel Segain, le patron du patronat portuaire français: "le gouvernement ne se rend pas compte de l'ampleur du désastre!" La lecture de l'article ci-après (Ouest-France) est édifiante... https://www.ouest-france.fr/normandie/le-havre-76600/reforme-des-retraites-les-pertes-pour-les-ports-francais-estimees-500-millions-d-euros-6709153 Réforme des retraites. Les pertes pour les ports français estimées à 500 millions d’euros À la veille d’un nouveau mouvement de grève contre la réforme des retraites, annoncé le 29 janvier... [Lire la suite]

25 janvier 2020

L'Etat central est tenté par une nouvelle nationalisation de la vallée de la Seine normande...

La dernière fois, c'était dans les années 1960 et ce fut, on le sait, catastrophique pour une Normandie en reconstruction, à peine remise du catclysme de la Seconde guerre mondiale... Pour privilégier un intérêt parisien confondu avec l'intérêt national, la ville de Rouen ne fut pas choisie pour devenir la métropole régionale d'équilibre pour le Nord-Ouest et l'espace régional normand fut divisé en deux régions administratives: l'objectif étant, à terme, d'étendre la région parisienne dans la vallée de la Seine et ce jusqu'au port du... [Lire la suite]
25 janvier 2020

Joël BRUNEAU le maire de CAEN veut fêter le millénaire de la ville en 2023... Mais est-ce la bonne date (1023)?

Etre en campagne électorale ça donne à certains des idées. Encore faut-il qu'elles soient bonnes et qu'il soit possible de les mettre en pratique. Dans sa première réunion publique organisée le 23 janvier dernier dans le cadre de la campagne électorale pour les prochaines élections municipales de mars 2020, Joël Bruneau, le maire sortant de Caen, a annoncé son souhait d'organiser les festivités du millénaire de la fondation de la ville de Caen. L'année 2023 a été retenue pour célébrer cet événement. L'idée est excellente mais elle... [Lire la suite]
25 janvier 2020

Jules Barbey d'Aurevilly était sur l'antenne de France Culture le 11 janvier 2020

L'Etoile de Normandie a le plaisir de vous signaler le lien ci-dessous, un numéro de l'émission "concordance des  temps" de Jean-Noël Jeanneney du 11 janvier dernier qui était consacré à la vie et l'oeuvre litéraire de Jules Barbey d'Aurevilly, notre dandy littéraire normand préféré pour avoir été fidèle toute sa vie à une parole fière venue de son Cotentin natal: "Sire de sei!" ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 02:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 janvier 2020

Elections municipales: tripatouillage en marche pour rendre invisible la France rurale périphérique...

Si les Gilets jaunes ont porté et portent encore du jaune fluorescent c'est qu'ils voulaient être enfin vus! Quand on commence à nier l'existence du réel qui ne vous revient pas en le faisant disparaître de la lumière, on peut craindre le pire! Avec l'équipe de gribouilles opiniâtres que nous avons à la tête de l'exécutif national pour encore deux ans, un Diderot pourrait écrire une nouvelle "lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient"... Macron est-il atteint du syndrôme du lampadaire? Un promeneur marchant à la... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2020

BREXIT au 31 janvier 2020: c'est dans... une semaine!

L'Etoile de Normandie publie le dernier communiqué du réseau citoyen du cercle de l'opinion normande au sujet du... Brexit qui vient d'être approuvé légalement (en vieille langue de tcheu nous) par la Reine d'Angleterre il y a quelques jours. Et c'est effectif dans... une semaine! On remarquera qu'aucun média qu'il soit national (c'est-à-dire jacobin et parisien) ou régional n'en parle puisque la presse est occupée à nous raconter les différents moments du grand charivari national de la réforme des retraites. Question: sommes-nous... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:51 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

24 janvier 2020

Revue de presse au 23/01/20: identité sportive, Mt St Michel épique, Morin aime la Manche, le pont de Normandie a 25 ans...

Nouvelle revue de presse proposée par l'Etoile de Normandie à la date du 23 janvier 2020... Ouest-France, dans son édition du 22 janvier 2020, publiait un dossier fort intéressant sur le rôle joué par l'identité normande dans l'identité visuelle et symbolique des clubs sportifs de notre région: la réunification normande est en train de dynamiser le mouvement sportif régional car la fierté normande est une évidence. Un bémol, cependant: le titre choisi par la rédaction (caennaise?) de Ouest France est plutôt mauvais et cela ne... [Lire la suite]
23 janvier 2020

La Normandie, durement impactée par le CHARIVARI NATIONAL des réformes du gouvernement...

Billet de Florestan Notre position est claire: Certes, c'est l'intersyndicale dominée par la CGT qui danse, défile, bloque ou coupe le jus... Mais c'est, bel et bien, Edouard Philippe qui organise le bal! Et en attendant la date d'un vrai carnaval programmé à Granville en février prochain, c'est, au final, Emmanuel Macron qui est politiquement le responsable de ce charivari qui devient de plus en plus difficile à supporter pour une bonne partie de nos concitoyens et ce pour une raison pourtant simple à comprendre: quand on est... [Lire la suite]
22 janvier 2020

CAEN: la ville où il ferait le plus "bon vivre" en Normandie. ROUEN: absente de ce nouveau palmarès national...

Bien entendu, dans notre revue de presse normande hebdomadaire, nous ne pouvions pas le rater... https://actu.fr/normandie/mondeville_14437/lagglo-caen-place-5-communes-dans-villes-lon-vit-mieux-france_30878386.html Caen, 9e ville de France où l’on vit le mieux, loin devant Rouen Le Journal du Dimanche a dévoilé, dimanche 19 janvier 2020, le classement des villes où il fait bon vivre. Et Caen (Calvados) est très bien classée. A en croire le Journal du Dimanche, il fait plutôt bon vivre à Caen (Calvados). Dans son édition du... [Lire la suite]
21 janvier 2020

LOUIS XVI, le roi qui aimait les Normands et la Normandie...

1786... Année bénie dans le règne de Louis XVI qui finira, comme tout le monde le sait, coupé en deux par la guillotine révolutionnaire du Destin, tué, sacrifié comme une victime expiatoire afin d'établir un nouveau régime politique sur la mort de l'ancien: Louis XVI a été finalement condamné à mort moins pour le chef d'accusation de haute trahison (après la malheureuse aventure de Varennes) que parce qu'il fut paralysé par son devoir de roi très chrétien face à une Révolution qui n'avait rien de laïque en ce qu'elle voulait... [Lire la suite]