23 juillet 2018

TOURISME NORMAND: miser plus encore sur le trésor des "vieilles pierres"

La notion de "Monument Historique", l'archéologie médiévale et le tourisme culturel et historique ont été inventés en Normandie dès les années 1830/1840 en raison de l'exceptionnelle qualité et densité du patrimoine architectural et artistique du patrimoine de la Normandie médiévale. Arcisse de Caumont fut la grande figure de l'érudition normande en ce domaine et dès la fin du XIXe siècle, la Normandie était devenue la grande destination française du tourisme culturel dans une proximité avec Paris: les chemins de fer conduisaient de... [Lire la suite]

23 juillet 2018

Territoires, finance, attractivité, fusions, innovations, entreprises, cheval... La Normandie se structure et se renforce

L'Etoile de Normandie vous propose de lire une sélection d'articles glanés à deux excellentes sources indispensables pour suivre la riche actualité régionale normande dans le domaine économique et institutionnel: la Chronique de Normandie (réalisée et éditée par Bertrand Tierce, n°546 datée du 16 juillet 2018) et la lettre Eco-Normandie (réalisée et éditée par la rédaction du quotidien Paris-Normandie, n°1586 datée du 20 juillet 2018). Cette petite revue de presse parcourt des sujets variés mais avec cependant un fil conducteur: la... [Lire la suite]
22 juillet 2018

Jacques ATTALI se vautre dans OUEST FRANCE et se compromet en flattant le SEPARATISME BRETON!

Nouvel excès de vitesse de la bagnole Ouest-France devant le radar de l'Etoile de Normandie... Ce coup-ci, c'est l'inénarrable Jacques Attali qui est au volant, visiblement, en état d'ébriété prononcé (il a forcé sur le chouchen pendant l'entretien?) au point de foncer dans le décor entre Carnac et l'île de Houat. Jacques Attali a donc fait une grave sortie de route dans la dernière page que la propagande ligéro-bretonne réserve habituellement aux Bretons heureux... Voir, ci-après, les images prises sur les lieux mêmes de l'accident... [Lire la suite]
22 juillet 2018

TERRIBLE PASSIF de la DIVISION NORMANDE: 35% des NORMANDS ADULTES n'ont aucun diplôme!

Nous avons déjà évoqué sur l'Etoile de Normandie ce consternant constat: le passif de la division normande n'a pas généré que des retards dans le désenclavement routier ou ferroviaire de notre région. L'absence de toute vision globale et stratégique à l'échelle régionale pertinente, l'absence d'une véritable dynamique métropolitaine régionale mais aussi un profil économique industriel et agro-industriel qui a longtemps donné l'illusion que la Normandie laborieuse était un pays de cocagne où l'emploi était facile, tous ces éléments se... [Lire la suite]
21 juillet 2018

En attendant la gratuité (2027 ?) le passage des ponts sur l'estuaire de la SEINE va être moins onéreux.

Une des caractéristiques caricaturales d'une certaine soumission de la Normandie à l'Etat central parisien c'est que les Normands ont financé et financent toujours de leurs propres deniers les grandes infrastructures de transport essentielles au désenclavement régional. Ainsi, les grands ponts jetés au dessus de la Seine à Tancarville et à Honfleur à l'initiative de la CCI du Havre toujours payants 60 ans ou 20 ans après leur construction car il faut rembourser des emprunts qui, ailleurs, quand il s'était agi de faire la même chose... [Lire la suite]
20 juillet 2018

AVENIR du Mt St MICHEL: Edouard PHILIPPE tranche, enfin, en faveur de la NORMANDIE!

Le Mont Saint Michel va-t-il pouvoir être, enfin, autre chose que la Tour Eiffel du Moyen-âge? Sachant que la précédente "nationalisation" de notre Mont Saint Michel avait imposé la présence d'un "crapaud dans un reliquaire" (Victor Hugo), à savoir une prison centrale... Et de la prison centrale à l'actuelle usine à plumer les touristes venant du Monde entier, le crapaud de la nationalisation ne profite qu'aux profiteurs à commencer par les professionnels d'eux-mêmes que sont les Bretons d'à côté. Les élus Normands doivent se... [Lire la suite]

18 juillet 2018

Retard à l'allumage du service communication d'Haropa ?

En tout début du mois de juillet 2017, Paris-Normandie nous avait sorti le grand jeu autour de l'activité d'Haropa, en particulier pour le trafic de conteneurs pour lequel le Grand Port Maritime du Havre est le premier en France :      Que s'est-il passé cette année sur les cinq premiers mois alors que nous sommes déjà parvenus au 18 juillet ? Il est vrai que, comme l'analysait Hervé Martel début juillet 2017 " Cinq mois, c'est trop court pour représenter une vraie tendance mais c'est incontestablement... [Lire la suite]
18 juillet 2018

La PAUVRETE, un mal lancinant en Normandie

La Normandie, région socialement pauvre? La question ne se pose pas, c'est la réalité. Notre région ayant un profil industriel et rural marqué subit précisément ce qui se passe dans l'industrie et la ruralité: une crise sociale, culturelle,  liée au fait que la mondialisation de déréglementation néo-libérale qui s'impose à nous depuis plus de trente ans, s'acharne sur l'industrie et sur le monde rural (en Normandie l'industrie est surtout à la campagne) parce que les forces sociales associées à l'industrie et à la ruralité (le... [Lire la suite]
18 juillet 2018

CELEBRATION COLLECTIVE de la VICTOIRE au MONDIAL de FOOT: nous ne sommes vraiment pas les champions du Monde

Il est temps de passer rapidement à autre chose et de reprendre nos activités normales et normandes... Pour notre part, nous n'avons pas abandonné notre lucidité, peut-être seulement, avouons-le, le temps d'un match. L'équipe nationale de football est championne du Monde et c'est bien mérité: on a ainsi célébré le mérite dans le travail et le talent formidable de ces jeunes joueurs sortis de leurs clubs associatifs, de leurs quartiers populaires, le travail des éducateurs, des encadrants, des professeurs. Mais on a aussi noté que... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juillet 2018

ROUEN ET LE HAVRE: UN Grand Port Maritme Normand... en AMONT ET en AVAL!

Pour défendre l'idée normande et son utilité vis-à-vis d'Antoine Grumbach et sa vision monstrueuse d'une méga-métropole de Paris étendue jusqu'au Havre, nous avions usé de la formule suivante qui fit mouche puisque reprise dans un article du Monde: "Ne pas avaler la Seine aval sans l'aval des Normands"... On pourrait transposer la même formule sur le fleuve dans sa partie normande pour expliquer la rivalité séculaire entre le port de Rouen dit de fond d'estuaire et le port du Havre dit de haute mer, le second étant à l'aval de... [Lire la suite]