12 octobre 2018

Terminal multimodal du Havre, du traitement de l’information par une certaine presse

     Ces derniers jours, la presse s’est faite l’écho de la publication d’un « référé » de la Cour des comptes relatif au terminal multimodal du Havre ; voyons ci-dessous de quoi il retourne au travers d’un article du media professionnel L’Usine nouvelle : Le terminal multimodal du Havre épinglé par la Cour des Comptes L’Usine nouvelle Publié le 10/10/2018 À 08H43 CLAIRE GARNIER Haute-Normandie ... [Lire la suite]

11 octobre 2018

Colloque de CERISY sur l'architecture en Normandie aux XVIIe et XVIIIe siècles: tout n'a pas été détruit après 1789 ou 1944!

Pour le compte de la Société protectrice des paysages et de l'esthétique de la France mais aussi pour la rédaction de l'Etoile de Normandie, nous avons assisté avec grand plaisir aux deux dernières journées du colloque national consacré à un état des lieux de la recherche universitaire et scientifique sur l'architecture en Normandie à l'époque classique (XVII et XVIIIe siècle) dans le cadre feutré de la bibliothèque du château de Cerisy-La-Salle qui abrite depuis plus de soixante ans maintenant les activités d'un centre international... [Lire la suite]
11 octobre 2018

Le DICTIONNAIRE TOCQUEVILLE de Jean-Louis BENOIT: une lecture normande indispensable!

Jean-Louis Benoît, en tous points, parfait représentant de la belle tradtion normande de l'érudition intellectuelle et historique, est probablement l'un des meilleurs connaisseurs de la vie et de l'oeuvre du grand essayiste politique normand Alexis de Tocqueville dont il vient de condenser, justement, la vie dans l'oeuvre (ou l'oeuvre dans la vie) au moyen d'un dictionnaire sobrement intitulé "dictionnaire Tocqueville" qui s'annonce, bien entendu, comme un dictionnaire amoureux, à juste titre, pour cette haute figure humaniste et... [Lire la suite]
11 octobre 2018

L'hebdomadaire LA TRIBUNE salue l'efficacité économique de l'EVIDENT RETOUR à l'UNITE NORMANDE

Trois ans après sa réunification officielle, la Normandie impose, désormais à tous son évidence: ainsi cet article proposé par la Tribune qui insiste sur la réunification qui répare la Normandie et qui remet en route vers son avenir une ancienne province de France qui bénéficie du privilège rare et précieux d'une coïncidence quasi parfaite entre la région fonctionnelle et la région géo-historique culturelle et patrimoniale: cela donne une force incontestable au projet normand au point que l'on peut dire en toute modestie mais avec... [Lire la suite]
11 octobre 2018

Hervé MORIN et les PORTS NORMANDS S'INQUIETENT D'UN BREXIT DUR... Nous aussi!

Mercredi 10 octobre 2018, une délégation normande importante emmenée par Hervé MORIN était à Paris pour rappeler au Gouvernement, aux ministres "normands" du gouvernement, au Premier ministre "normand" du gouvernement et au Nordiste du gouvernement (celui qui est à Bercy) qu'un Brexit "dur" c'est-à-dire sans accord négocié avec le Royaume-uni serait une catastrophe pour les ports normands qui constituent la figure de proue de l'économie maritime et portuaire de la France. Commentaire de Florestan: si l'on continue à perdre son temps... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 octobre 2018

Dans la rubrique "on s'en fout": Edouard PHILIPPE, un Premier ministre de passage au HAVRE

Le ci-devant député-maire réunificateur normand Edouard Philippe sera de passage dans sa bonne ville portuaire du Havre ce 11 octobre 2018 pour le discours d'ouverture des journées d'études de l'Association Nationale des Elus du Littoral: si cet événement essentiel s'était déroulé à Saint-Flour nous en aurions davantage parler car cela aurait été original. Marée basse de l'intérêt de l'Etat pour le GPM du Havre: visiblement, la sainte adresse n'est pas celle de Matignon! Puisque nous avons l'habitude de traiter sur l'Etoile de... [Lire la suite]

11 octobre 2018

Avec HUMOUR ils disent NON à la fermeture de la maternité de BERNAY

Christine GARDEL la directrice de l'Agence Régionale de la Santé croquée en gendarme sévère interdisant l'accès de la commune de Bernay aux nourrissons... Brigitte MACRON en femme parturiante accouchée sur le capot d'une "deux chevaux" par un médecin de garde nommé "Manu": tout est dit avec humour sur la colère des territoires ruraux déménagés pour raisons comptables ou sur les réalités concrètes du désert médical lorsqu'on parle de "médecine ambulatoire" au sens propre de l'expression, c'est-à-dire, prendre le risque d'accoucher dans... [Lire la suite]
11 octobre 2018

LANGUE NORMANDE: Un COLLOQUE organisé à l'abbaye aux Dames à CAEN le 19 janvier 2019

L'Etoile de Normandie vous signale la parution de cet article le 9 octobre 2018 dans l'Eveil de Pont-Audemer: La FALE, la fédération régionale des associations culturelles normandes, dévoile ses projets à l'occasion d'une assemblée générale extraordinaire qui s'est tenue à Montfort-sur-Risle. Et ils sont ambitieux notamment pour l'année 2019 puisque la région Normandie va enfin s'intéresser officiellement à ce patrimoine immatériel typiquement normand constitué par les richesses lexicales de cette langue régionale qui ne mérite pas... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2018

François HOLLANDE, le restaurateur de l'Unité normande, se découvre une sensibilité girondine...

Comme quoi, grâce à Emmanuel Macron, ou plutôt à cause des outrances néo-bonapartistes mal maîtrisées d'un ancien inspecteur des finances devenu président de la République dans un concours de circonstances, François Hollande, ci-devant président de la République et père politique de l'actuel, se découvre, à son tour, une sensibilité girondine pour accentuer avec d'autres la critique de l'action de l'actuel chef de l'Etat. Pour être honnête, si François Hollande n'avait pas été le restaurateur historique de l'unité normande la veille... [Lire la suite]
09 octobre 2018

Vendredi 5 octobre 2018: SOMMET GENERAL DE LA GRANDE NORMANDIE (des îles au continent)

Rien ne nous agace plus que cette expression de "Grande Normandie" parfois utilisée (de moins en moins d'ailleurs) par des journalistes stupides qui n'ont pas encore compris que la Haute et la Basse Normandie étaient désormais réunifiées pour reconstituer, la Normandie... Tout simplement! sans pour autant avoir annexé la Sarthe, la Mayenne ou l'Eure-et-Loir. En revanche, il est pertinent de parler de "Grande Normandie" lorsque sont évoqués les échanges, les coopérations, relations qui se retissent entre la Normandie continentale... [Lire la suite]