Patrimoine normand d'hier et d'aujourd'hui
03 janvier 2019

BAYEUX: les fééries de la cathédrale de GUILLAUME sont à admirer jusqu'au 5 janvier 2019

C'est assurément l'un des spectacles de "mapping" (c'est-à-dire: mise en lumière dynamique des façades de monuments historiques par les dernières technologies numériques) les plus captivants et les plus réussis sur les monuments glorieux de l'histoire normande: Du 1er décembre 2018 au 5 janvier 2019 la cathédrale de Bayeux redevient pour quelques instants enchanteurs la cathédrale de Guillaume le Conquérant ou plus, précisément, celle de son demi-fère Odon, l'évêque de la ville qui a commandé la très célèbre broderie de la "Telle du... [Lire la suite]

31 décembre 2018

ROUEN BEAUVOISINE: quel avenir pour le plus ancien musée d'archéologie et d'histoire naturelle de France ?

Si Rouen pouvait prétendre nationalement au titre de "capitale", la métropole normande pourrait prétendre à être la capitale française de l'étude des objets d'art et de l'érudition sur le patrimoine archéologique, architectural et historique, puisque dès la seconde moitié du XVIIIe siècle on trouve à Rouen des historiens et des érudits qui s'intéressent aux monuments du passé. Mais une fois encore, on dira que Paris s'est accaparé, une fois encore, cet ornement... D'une manière générale, l'historien François Guillet (voir ci-contre... [Lire la suite]
16 juillet 2018

TOURISME: le réveil de la destination normande

La Normandie, en dépit d'un mois de juillet 2018 qui s'annonce exceptionnel par sa chaleur et son ensoleillement, ne sera jamais un "bronze cul" pratiquant un tourisme littoral de masse standardisé, industriel. Cependant depuis plus de quarante ans, la Normandie est restée une destination de proximité plutôt modique, propice au tourisme familial sinon populaire cependant concurrencée sur ce créneau par les régions de la façade atlantique (par exemple: la Vendée). En terme d'image régionale touristique, n'insistons pas, la Normandie a... [Lire la suite]
27 mai 2018

Les jeux et sports traditionnels NORMANDS présentés à PONTORSON: car il faut bien occuper le terrain...

Nos amis de la fédération des jeux et sports traditionnels normands nous font savoir qu'un challenge de sports régionaux sera organisé à Pontorson, le samedi 16 juin 2016. Les  jeux normands seront bien présents aux côtés des jeux bretons puisque la Bretagne se situe juste après le pont qu'Orson autrefois avait jeté sur le Couesnon entre la Normandie et la Bretagne. Il est donc important que la Normandie et ses traditions sportives soient bien présentes puisque Pontorson est en Normandie...  
25 mai 2018

BRICQUEBEC: faire vibrer nos coeurs avec les vieilles pierres et la langue normande

Quand le patrimoine physique et le patrimoine immatériel de la Normandie s'assemblent, cela donne l'occasion de vivre des moments poétiques où l'on peut comprendre par des émotions ce que nous sommes et qu'une raison critique certes nécessaire mais trop souvent stérile ou acerbe ne nous pemettra jamais de savoir... Un rapport trop cérébral au réel, trop "cartésien" qui laisserait toute la place au seul doute critique nous conduit au nihilisme. La lecture de l'article qui suit est d'abord destinée à celles et ceux qui n'ont pas jeté... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mai 2018

LISORS (Eure): L'abbaye de MORTEMER propose un chemin des ducs de Normandie

Les initiatives des acteurs de la société civile normande se multiplient pour valoriser l'exceptionnel patrimoine historique de la Normandie. Voici un nouvel exemple avec le site touristique de l'abbaye de Mortemer qui organise depuis déjà de nombreuses années des reconstitutions médiévales plutôt réussies ayant pour thème l'histoire de la Normandie... Unique en France !  L’Abbaye de Mortemer, Abbaye cistercienne, classée Monument Historique, fut la plus grande de Normandie. Fondée au XIIème  siècle par Henri 1er... [Lire la suite]

25 avril 2018

A Lisieux il n'y a pas que la basilique de Sainte Thérèse, il y a aussi et surtout l'ancienne cathédrale Saint Pierre

A Lisieux, la valorisation et la protection du patrimoine historique et architectural devrait être une priorité stratégique pour l'avenir même de la ville... Une ville qui fut, jusqu'en 1944, une destination majeure en France du tourisme patrimonial car Lisieux était considérée comme la "capitale du pan de bois". L'urbicide libérateur de l'été 1944 a anéanti la ville de notre petite sainte normande préférée qui s'est trompée lorsqu'elle nous avait prédit que du ciel tomberait une pluie de roses... Un petit parfum nostalgique de... [Lire la suite]
11 avril 2018

LOTO du patrimoine: Stéphane BERN ignore que la Normandie est la région d'Arcisse de CAUMONT...

 La grosse blague! N'y aurait-il qu'un seul monument en péril à sauver en Normandie alors que notre région est celle qui vit la création de la notion même de monument historique avec Arcisse de Caumont au XIXe siècle tout en demeurant l'une des plus richement dotées en architectures et patrimoines classés malgré les destructions massives de la Seconde guerre mondiale? Visiblement, l'histrion Stéphane Bern ne semble pas connaître l'historien Arcisse de Caumont...
17 mars 2018

Décès de Michel VENTILLARD: L'Aigle et le Pays d'Ouche perdent un peu de leur âme...

L'Etoile de Normandie se joint au Réveil normand, l'hebdomadaire du Pays d'Ouche pour rendre hommage à la mémoire de Michel Ventillard, qui vient de disparaître car c'était une figure typiquement normande, à savoir celle de l'érudit local qui défend et promeut le patrimoine culturel, artistique et architectural de son pays normand: nous n'oublions pas que la Normandie est terre d'histoire et d'historiens, ces érudits locaux "antiquaires" dont le plus célèbre fut Arcisse de Caumont qui fonda en 1824 la "société des antiquaires de... [Lire la suite]
26 février 2018

VALORISER LA NORMANDIE MEDIEVALE, la région d'Arcisse de CAUMONT...

Voilà un trésor que nous avons sous le nez et l'ayant, par évidence, sous les yeux, nous ne le voyons plus... Je me souviens, un jour, de m'être arrêté pour faire étape à Chartres: il me fallait voir la grandiose cathédrale parfois appelée le "Parthénon de l'art français" puis déjeuner dans une brasserie avant de poursuivre ma route. Au moment de régler ma note après avoir pris le café au zinc, je demandai, naïvement, au patron: "ça vous fait quoi d'habiter et de travailler devant une pareille beauté? - Rien! On en a pris... [Lire la suite]