Informations politiques en Normandie
11 juillet 2019

Municipales 2020 ROUEN: les militants de la droite locale choisissent Jean-François BURES

L'avenir de la démocratie se sont les sondages qui remplacent les élections en bonne et due forme... Dommage! Mais il y a pire: c'est d'imposer aux militants le candidat du Prince via un comité fantoche de sélection des candidatures! On peut donc espérer que Jean-François Bures, représentant légitime de l'opposition de droite au conseil municipal de Rouen puisse commencer sa campagne de bien meilleure façon qu'un certain Benjamin Griveaux à Paris! François Bures (LR) a donc été préféré à une certaine Catherine Morin-Desailly, la... [Lire la suite]

06 juillet 2019

12 juillet 2019: visite d'Emmanuel MACRON à Cherbourg pour le lancement du sous-marin... CAZENEUVE

Derrière la solennité régalienne d'une visite du chef des Armées de la République française dans le dernier arsenal où se conçoivent et se fabriquent les armes ultimes de défense de notre indépendance stratégique et de notre souveraineté nationale, à savoir,  la visite d'Emmanuel Macron à Cherbourg à l'occasion de l'achèvement de la coque du sous-marin nucléaire Suffren, premier bateau de la série "Baracuda" spécialisée dans l'attaque sous-marine, notre esprit impertinent ne s'empêchera pas de penser à une opération préméditée de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juin 2019

L'ORIENTATION de la jeunesse normande sans recourir aux services de la famille HUTIN sera -t-elle enfin possible?

Reprendre une main normande sur l'avenir de la Normandie, c'est d'abord reprendre es mains normandes l'avenir des jeunes normands: Concrètement, il s'agit de battre en brêche le monopole de fait acquis par le groupe de presse et de médias Ouest-France qui s'est arrogé de droit d'informer (donc de désinformer par omission et par exagération) les jeunes lycéens et les adultes enseignants qui les encadrent par la diffusion systématique de brochures gratuites dans les lycées de l'académie de Caen qui font, sans vergogne, la promotion de... [Lire la suite]
11 juin 2019

APRES le 75ème anniversaire du Débarquement, la LREM envisage une DROP ZONE à Caen pour les municipales en 2020!

Après d'Ornano, Lecanuet, Poniatowski, Fabius, Cazeneuve, Lemaire, Philippe et tant d'autres... on peut raisonnablement avoir envie de dire: ça suffit! La Normandie n'est pas une drop zone pour parachuté(e) d'un ministère parisien!     Le débarquement, les Normands ont déjà donné et c'était il y a 75 ans: les Normands, d'ailleurs, sont plein d'affection pour ces paras de la Liberté et nous chérissons ces vétérans tombés du ciel durant l'été 1944... Quant aux autres, les parachuté(e)s de la vie politique nationale... [Lire la suite]
10 juin 2019

Philippe AUGIER et Hervé MORIN: la politique nationale divise lorsque la cause de la Normandie rassemble.

Billet de Florestan L'essentiel de ce billet est dans son titre. Nous formons le voeu que les deux personnalités politiques normandes ci-dessus nommées n'oubliront pas l'essentiel: la Normandie et ses projets nous rassemblent alors que la querelle partisane nationale nous divise. Non pas que cette division idéologique et partisane soit illégitime, c'est le moteur de la démocratie qui a besoin d'un débat public permanent pour pouvoir fonctionner. Sauf que le moteur, en ce moment, ne tourne pas bien rond et que le débat public... [Lire la suite]
06 juin 2019

Nicolas- Mayer Rossignol appelle à être fiers de ROUEN... Surtout pour le printemps 2020!

Et le rossignol philomèle pépie... et, pour une fois, la mélodie est mélodieuse à nos oreilles quand il s'agit de se fixer comme objectif de faire de Rouen une vraie métropole régionale aussi attractive que Nantes ou Rennes... Mais une hirondelle ne fait pas le printemps et encore moins un rossignol mot qui peut aussi signifier toute autre chose si l'on demeure dans la brocante politicienne... Lire l'article proposé par 76 actu: ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 03:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juin 2019

La bataille des FONDS EUROPEENS prépare la région Normandie à l'autonomie financière

Demeurer au milieu du gué n'est guère confortable: il faut avancer ou reculer... Après plus de quarante années de décentralisation, la France demeure au milieu du gué entre la rive jacobine de la centralisation parisienne et la rive girondine de la régionalisation et au milieu du gué bouillonne la complexité administrative et institutionnelle soulevée par les cailloux et les rochers des doublons et des concurrences politiques, institutionnelles, administratives, financières... Par exemple, la gestion des fonds européens (Feader,... [Lire la suite]
02 juin 2019

Hervé MORIN: Sauver la droite française... en proposant une alternative GIRONDINE

Pour sortir du match Macron vs Le Pen qui dure finalement depuis la présence systématique de l'épouvantail de la boutique Lepen au second tour d'une élection présidentielle dans le but de faire élire par défaut le candidat du "système".  Cette martingale consistant à mettre la droite républicaine sous pression idéologique a été inventée par François Mitterrand en 1986 à l'occasion des premières élections régionales avec un scrutin largement ouvert à la proportionnelle. Après 2002, 2007 et 2012 (avec un Nicolas Sarkozy contraint... [Lire la suite]
31 mai 2019

Sébastien LECORNU prépare déjà les élections régionales de 2021...

"Gouverner c'est aussi prévoir" disait Colbert. Mais gardons surtout à l'esprit ce que nous en dit Jean de la Fontaine car la version "Perrette et le pot au lait" de l'anticipation politique existe et c'est même la version la plus courante... Prenons l'exemple d'un Sébastien LECORNU jeune homme aussi pressé qu'ambitieux qui court ces temps-ci la campagne normande depuis son perron parisien pour une séance de calinothérapie avec les cinq associations départementales des élus locaux normands reçues sous les lambris de son ministère:... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mai 2019

Pour refonder la DROITE: construire un contre-pouvoir démocratique girondin

"La carte m'obsède, la carte m'obsède..." La phrase fut répétée deux fois par Gérard Larcher, le président du Sénat, second personnage de l'Etat dans l'ordre protocolaire, mais aussi élu des Yvelines (Rambouillet), sénateur, vétérinaire, chasseur normand natif du bocage de l'Orne, bien portant notable d'Aubergenville (cela ne s'invente pas) qui était l'invité politique de la matinale de France Info ce mardi 28 mai 2019, à charge pour lui de jeter quelques mots significatifs face aux questions agaçantes des journalistes après la plus... [Lire la suite]