Informations politiques en Normandie
14 octobre 2017

NORDISER le CANAL SEINE NORD = NORMANDISER L'AXE SEINE !

Le commentaire de l'article à lire ci-dessous (Le Figaro le 4 octobre 2017) est dans le titre de ce billet... Macron le Jacobin n'a pas les moyens de ses ambitions. Hervé le Normand girondin a son idée précise sur la question... Le problème est de savoir ce que l'ancien maire du Havre en pense et si sa pensée, du reste, a quelque utilité car l'affaire se décidera non pas à Matignon mais à l'Elysée. A moins qu'elle ne se décide... en Normandie même!
Posté par Collectif BEN à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 octobre 2017

Jean-Luc LEGER le président du CESER... à rien ?

Le CESER, c'est à dire, le Conseil Economique Social et Environnemental Régional, à quoi sert-il? Sur l'Etoile de Normandie on dira que cela ne sert pas à grand chose surtout ces derniers temps... On dira aussi, histoire de rester positif, que ça sert à obliger des "conseillers" souvent arrivés premiers dans un concours de circonstances pour représenter les corps constitués et institutions de la société civile régionale, à réfléchir à une idée pour laquelle ils n'avaient souvent aucun intérêt avant de siéger au CESER avec les... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Parc de Clères 15 septembre 2017: Nouvelle réunion du G5 départemental Normand

Vendredi 15 septembre 2017, les cinq présidents départementaux normands se sont retrouvés au Parc de Clères (Seine-Maritime) à l'occasion d'une nouvelle réunion du "G5 Normand". Tous les sujets qui fâchent ont été évoqués... Enfin presque ! Lire ci-après, le communiqué de presse officiel faisant état de cette réunion:  Commentaire de Florestan:  On partagera, bien évidemment, la mauvaise humeur des présidents départementaux normands face à l'inquiétante restauration néo-jacobine du président Macron qui n'a pas les... [Lire la suite]
18 septembre 2017

GRANDS DOSSIERS NORMANDS: Hervé le Girondin VS Fabienne la Jacobine...

L'Etoile de Normandie vous propose de prendre connaissance de quelques larges extraits de la Chronique de Normandie (n°506 édition du 18 septembre 2017) édité par Bertrand Tierce: lecture édifiante, une fois de plus encore pour se faire une idée assez précise du rapport de force en présence entre l'Etat central ici représenté par la préfète Fabienne Buccio et la collectivité régionale ici représentée par Hervé Morin. Hervé le girondin doit composer avec Fabienne la jacobine: mais s'agit-il de défendre l'intérêt de l'Etat en Normandie... [Lire la suite]
11 septembre 2017

Face à MACRON, Frédéric SANCHEZ et Hervé MORIN la main dans la main pour sauver ROUEN et la NORMANDIE?

Voilà un cas paradoxal et fort intéressant qui se présente à nos amis géographes normands qui suivent l'actualité politique rouennaise: Est-il possible de redémarrer une voiture sans mettre la main au volant? La métropole de Rouen est la plus paradoxale des métropoles françaises: 1) L'ancienne seconde ville de France qui a failli devenir une banlieue parisienne de 1960 aux années 1990 n'a pas pu être la métropole d'équilibre du Nord Ouest: l'Etat central parisien jacobin de Paul Delouvrier à Macron n'a pas renoncé à cette lubie de... [Lire la suite]
02 septembre 2017

Hervé MORIN: un président de région heureux de proposer l'alternative NORMANDE et GIRONDINE à la FRANCE

Nous étions à la fête de la Pomme organisée en ce 2 septembre 2017 au manoir de la Fortière à Epreville en Lieuvin, dans une douce et agréable verdure, au coeur de la Normandie. Sous une vaste tente, une assemblée nombreuse est venue écouter ce qui s'est dit sur le podium ouvert sur un pré et ses pommiers chargés de fruits: au fond, derrière les frondaisons de la haie de bocage, une dizaine de chevaux s'étaient aussi rassemblés pour écouter en voisins curieux... Les lieux étaient pavoisés comme il se doit avec nos léopards normands... [Lire la suite]

31 août 2017

2 septembre 2017: Fête de la Pomme à Epreville en Lieuvin ou l'université d'été de la rentrée politique normande

Pour sa 6ème édition, le samedi 2 septembre 2017, la fête de la Pomme sur la terre bien normande du manoir de la Fortière au plein coeur du Lieuvin, est en passe de devenir l'université d'été de la rentrée politique en Normandie: Dans un cadre champêtre identitaire normand, c'est à dire, couché en l'herbe grasse sous l'ombrage accueillant des pommiers, la majorité régionale actuellement présidée par Hervé Morin fait sa rentrée normande. C'est l'occasion pour le président de région de faire un premier bilan de l'action régionale... [Lire la suite]
29 août 2017

RENTREE POLITIQUE NATIONALE: la grande pagaille se poursuit... sauf pour ceux qui ont choisi la Normandie!

Depuis les dernières élections nationales, tout est en ruines... Surtout à Paris. Personne ne sait comment ce quinquennat Macron évoluera: on ne sait toujours pas s'il y a un projet. Tout juste sait on qu'il y a une "feuille de route" pour gérer le réel dans une logique plutôt libérale. Pour trouver un projet politique collectif positif associé à l'avenir d'un territoire il faut quitter Paris et revenir en... Normandie au point qu'il faut espérer, pendant les cinq prochaines années, que ce qui reste du pouvoir jacobin centralisé à... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 août 2017

POLITIQUE ECONOMIQUE: l'alternative normande néo-girondine

Grâce à l'excellent site d'informations normandes "Normandie XXL" proposé par Ginette Bléry nous pouvons nous apercevoir avec plaisir que le jacobinisme tendance "Jupiter" a du plomb dans l'aile et que la politique d'Hervé Morin néo-girondine normande a du vent dans les voiles... A lire sans tarder ci-après: http://www.normandiexxl.com/article.php?id=2400   La politique régionale pour créer un terreau favorable à l’entreprise Dernière mise à jour 23/08/2017 Economie. Faire de la Normandie une région attractive, une... [Lire la suite]
16 juillet 2017

17 JUILLET 2017 Conférence territoriale: les collectivités variables d'ajustement d'un jacobinisme impécunieux?

Les élus locaux (communes, intercoms, départements et régions) en ont ras-le-bol ! Le grand mouvement de décentralisation démarré voici 40 ans s'essouffle et s'achève car les difficultés financières de l'Etat central dont le budget est en déficit chronique montrent crûment qu'il ne s'agissait pas d'une décentralisation mais plutôt d'une déconcentration: transferts de compétences sans avoir transféré les finances ou les pouvoirs nécessaires pour les mettre  réellement en oeuvre. Aujourd'hui, les collectivités se retrouvent dans la... [Lire la suite]