03 mars 2020

Revue de presse: Le confort avant la vitesse, la vraie division normande, filets bretons, la science met le Mont à Avranches!

Petite revue de presse normande au 3 mars 2020 à partir d'articles glanés dans l'édition caennaise de Ouest-France datée de la veille: Grandes lignes ferroviaires normandes: les rames OMNEO vont, peu à peu, remplacer jusqu'en 2021 un matériel ferroviaire valétudinaire. Mais comme le réseau ne l'est pas moins, il faudra patienter encore pour que les rames OMNEO atteignent enfin la vitesse de pointe de 200 km/h (10 km de plus que les turbotrains d'autrefois...). Le confort avant la vitesse? La démographie médicale et ses... [Lire la suite]

07 février 2020

La BAIE de la SEINE mérite d'obtenir une protection de niveau international

La conscience normande progresse en identifiant, petit-à-petit, les éléments essentiels qui constituent l'intérêt général normand, un intérêt général régional qui a une dimension nationale: La vallée de la Seine fait partie, bien entendu, de ces éléments vitaux qui justifient depuis des siècles l'utilité d'un espace régional normand mais il faut lui adjoindre son élément naturel le plus évident, son avant-pays maritime duquel ont procédé dans notre histoire millénaire tous les arrière-pays normands puisque la Normandie est la fille... [Lire la suite]
19 janvier 2020

Alors qu'Edouard Philippe abandonne le port du Havre, avec le Brexit, sauver la vocation maritime de la Normandie!

Voilà qui devient urgent! Puisque le Premier ministre Edouard Philippe, ancien député-maire du Havre s'obstine, depuis plusieurs semaines, à organiser avec le concours de la CGT plusieurs opérations "Le Havre port mort" depuis plusieurs semaines! A cause de la CGT mais aussi et surtout à cause de l'entêtement d'Edouard Philippe à ne rien négocier quant au fond de la réforme des retraites depuis des mois en promenant tous les syndicats comme on promène le chien en prenant le risque de mettre en colère des hommes de bonne volonté,... [Lire la suite]
18 janvier 2020

La revue de presse proposée par le Mouvement Normand, dernier trimestre 2019

Nous l'attendions depuis quelques semaines, elle est enfin arrivée... L'office de documentation et d'information de Normandie (Mouvement Normand) nous propose le panorama synthétique complet de l'actualité normande pour les trois derniers mois de l'année 2019 Sous les sabots de SLEIPNIR, le coursier d’ODIN…   LE COURRIER DE L’O.D.I.N.   Office de Documentation et d’Information de Normandie   ACTUALITES NORMANDES DU QUATRIEME TRIMESTRE DE L’AN 2019   Puisque nous rédigeons cette chronique en début de... [Lire la suite]
11 décembre 2019

Qui défend les intérêts de la NORMANDIE MARITIME? Personne... ou presque!

Nouvelle confirmation que le lobby politique normand n'existe pas et qu'il n'y a personne, ou presque, à la passerelle... En fait si! C'est nous, à savoir le petit cercle d'observateurs normands de l'actualité régionale et nationale auquel participe l'Etoile de Normandie, à l'affût de tout ce qui pourrait favoriser notre Normandie ou de tout ce qui pourrait lui nuire. Il y a quelques semaines, après une lecture attentive de la lettre Eco Normandie du vendredi diffusée par Paris-Normandie et rédigée par Mme Jourdan, nous apprenions... [Lire la suite]
07 décembre 2019

POLITIQUE MARITIME DE LA FRANCE: blablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablablabla!!!

Nouvelles assises de l'amer consistant à écouter assis un discours court sur la mer... C'était à Montpellier à 12 km de la mer. On a envie de citer Raymond Devos: J'avais trois  jours devant moi, je dis, tiens, je vais aller voir la mer. Je prends le train, j'arrive là-bas. je vois le portier de l'hôtel. Je lui dis: Où est la mer? Il m'dit:- La mer, elle est démontée. Ah mais j'dis:-Vous la remontez quand? Il m'dit:- C'est une question de temps. je lui dis:-Moi, je suis ici pour trois jours. Il m'dit:- En trois... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 novembre 2019

Grâce à la Normandie une compagnie bretonne de ferries fait de bien bonnes affaires...

Quand on est une grosse compagnie, pour investir par croissance externe (en croquant une compagnie complémentaire ou concurrente), il faut avoir une trésorerie importante ou emprunter les liquidités nécessaires. On peut aussi utiliser les revenus d'exploitation venant de territoires ou de filiales plus éloignés de la maison mère... La Britanny ferries, une compagnie bretonne fondée au début des années 1970 à Roscoff pour favoriser l'exportation des choux-fleurs vers l'Angleterre, a bien failli faire un naufrage financier définitif... [Lire la suite]
06 novembre 2019

AXE SEINE: Les Bretons du "Marin" (Ouest-France) torpillent la Normandie maritime...

Edifiante lecture que celle du dernier communiqué du réseau citoyen du cercle normand de l'opinion:      Subliminale vision sous-marine bretonne du...  "Marin"                                              POUR HAROPA, LE BON SENS EST UNE EXIGENCE.       VOULOIR... [Lire la suite]
28 octobre 2019

Le BREXIT encore repoussé (au 31 janvier 2020): Les Normands ont le temps d'en faire une opportunité.

Redisons-le encore: un Brexit sans accord serait une catastrophe pour la Normandie, région continentale française voisine et littorale du Royaume-uni et qui n'a cessé d'avoir des relations politiques, économiques et culturelles avec la "Perfide Albion", cette "colonie normande qui a mal tourné" pour reprendre un mot célèbre attribué à Clémenceau. Il faut donc un accord. Un accord global avec le reste de l'Union européenne, avec la France... Mais aussi et surtout un accord local avec la Normandie: l'idée fraye son chemin avec les îles... [Lire la suite]
21 octobre 2019

PORTS MARITIMES: rien de mieux qu'un ruban de soie pour vous étrangler... en douceur!

L'Etoile de Normandie vous propose la lecture de cet article publié dans les Echos le 17 octobre 2019: Gabriel Grésillon y décrit la stratégie chinoise, quasi tentaculaire, d'investissements dans les ports européens. D'où le titre de ce billet. Dans ce contexte, alors que l'axe Seine normand a un besoin urgent d'investissements pour mettre à niveau ses infrastructures logistiques (lignes ferroviaires, bases multimodales, entrepôts) avant l'ouverture du Canal-Seine-Nord, il ne serait pas étonnant de voir débarquer chez nous les... [Lire la suite]