13 novembre 2020

Enseignement de la langue normande, état des lieux (revue de presse)

Nous avons évoqué ici, suite à un billet d'humeur de Michel Feltin-Palas, la situation de blocage sinon de crispation idéologique de l'Education Nationale qui, à la suite des déclarations de son ministre, se montre, plus que jamais, frileuse sur la question d'enseigner les langues régionales de France dans le cadre des horaires scolaires officiels et des moyens pédagogiques et éducatifs mis à disposition: On sait que Monsieur Blanquer se montre très réticent sur ce sujet au point de s'en prendre aux acquis déjà en place et reconnus... [Lire la suite]

05 novembre 2020

COVID: L'académie de Normandie en pleine tourmente! Le coup de gueule d'Hervé Morin...

Crise de nerfs dans les lycées normands (mais aussi ailleurs en France): Les chefs d'établissements, notamment les proviseurs, sont ulcérés d'apprendre les dernières évolutions du protocole sanitaire et du cadre d'organisation des lycées, par... voie de presse! En consultant, par exemple, dès potron-minet l'application pour smartphone d'un grand quotidien du soir pour connaître la dernière humeur du cabinet d'un ministre de l'Education Nationale qui gère la crise au fil de l'eau et au... doigt mouillé! Comme toujours, les... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:25 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 août 2020

La rentrée scolaire en Normandie comme aillleurs sera placée sous le signe du Covid... Avec masques normands!

Relevés dans la presse normande et nationale, ces quatre articles suivants démontrent très symboliquement que l'Etat est une source d'inquiétude (rentrée scolaire dans le flou du covid) mais que la Normandie et ses collectivités territoriales sont, au contraire, une source d'inspiration pour trouver des solutions: Edifiant! https://www.ouest-france.fr/normandie/normandie-pour-la-rectrice-la-crise-sanitaire-durera-toute-l-annee-scolaire-6950139 Normandie. Pour la rectrice, « la crise sanitaire durera toute l’année... [Lire la suite]
30 mai 2020

Fin du confinement des lycées normands: la réouverture va se faire dans le pragmatisme...

Au cas par cas sans contrainte générale qui pourrait compliquer inutilement une réalité qui l'est passablement et surtout, à la discrétion des chefs d'établissements: c'est le compromis bien normand qui a fini par sortir de la discussion entre, d'un côté, la rectrice d'académie, Christine Gavini-Chevet qui voulait la réouverture la plus large possible des lycées à partir du 2 juin (puisque c'est la volonté du gouvernement) et Hervé Morin, le président de la région Normandie en charge du fonctionnement des lycées et de quelque 2800... [Lire la suite]
23 janvier 2020

La Normandie, durement impactée par le CHARIVARI NATIONAL des réformes du gouvernement...

Billet de Florestan Notre position est claire: Certes, c'est l'intersyndicale dominée par la CGT qui danse, défile, bloque ou coupe le jus... Mais c'est, bel et bien, Edouard Philippe qui organise le bal! Et en attendant la date d'un vrai carnaval programmé à Granville en février prochain, c'est, au final, Emmanuel Macron qui est politiquement le responsable de ce charivari qui devient de plus en plus difficile à supporter pour une bonne partie de nos concitoyens et ce pour une raison pourtant simple à comprendre: quand on est... [Lire la suite]
20 décembre 2019

Revue de presse au 20 décembre 2019: autour du Mt St Michel, langue normande à l'école, remorquage portuaire en grève, Sévéso...

Nouvelle et avant-dernière revue de presse normande avant les vacances de Noël qui s'approchent... A la date du 20 décembre 2019, comme partout en France, l'actualité normande est dominée par les conséquences du mouvement social contre la réforme du régime de retraites souhaitée par l'actuel gouvernement. En Normandie, région industrielle, logistique et portuaire, les grèves et les blocages font vite sentir leurs effets. Le Havre tant la ville que le port devient un point névralgique ciblé par les grévistes en tant que ville d'un... [Lire la suite]
01 décembre 2019

BLANQUER le jacobin fait peser une grave menace sur l'avenir de l'enseignement des langues régionales...

Nouvelle démonstration est faite que nous avons à subir, en ce moment, le gouvernement le plus techno-jacobino-centralo-parisien depuis des lustres car les langues régionales sont à la décentralisation ce qu'un rosier planté au bout du rayon de vigne est à la viticulture: un sujet très sensible dont l'état particulier témoigne de l'état général. Jean-Michel Blanquer... Le ministre jacobin venu de la planète Zorg! Bref! les langues régionales de France, un patrimoine immatériel menacé mais précieux pour l'avenir d'une langue... [Lire la suite]