30 août 2018

DARMANIN vs MORIN: La politique de la Normandie ne se décide pas dans le bureau d'un petit marquis de Bercy!

Dans son édition papier datée du 30 août 2018, l'hebdomadaire "La Manche Libre" qui fait état d'une rencontre dans un bureau de Bercy à Paris entre les journalistes de la radio normande Tendance Ouest et le ministre du budget Gérald Darmanin,  qui déroule en ce moment un plan com pour rassurer les contribuables français à quelques mois de la mise en oeuvre du prélévement fiscal à la source, publiait aussi des propos du ministre du Budget totalement polémiques sinon hors-sujet contre Hervé Morin président de la Normandie et... [Lire la suite]

29 août 2018

8 septembre 2018 FETE de la POMME avec un Hervé MORIN opposant résolu à Emmanuel MACRON

Les élections européennes approchent et les chicayas politiciennes reprennent de la vigueur puisqu'il faut, à nouveau, fixer les limites des divers prés carrés des forces politiques en présence qui iront à une bataille électorale d'autant plus incertaine qu'elle se fera derrière une montagne d'abstention, élections européennes obligent... Néanmoins, Hervé Morin confirme par ses positions politiques et géographiques qu'il pourrait être l'opposant politique le plus gênant à Emmanuel Macron et à ses marcheurs qui ne pourraient encore... [Lire la suite]
21 juin 2017

La Normandie en marche ou en panne?

Didier Patte, ancien président du Mouvement Normand nous a fait parvenir le communiqué qui suit et qui se propose d'analyser les conséquences pour la Normandie du bouleversement politique actuel: La Normandie en marge ou la Normandie en marche? Dans les deux cas, nous risquons d'avoir une Normandie en panne si les grands élus de l'Axe Seine décident de faire bande à part dans le sillage du Maire du Havre devenu Premier ministre soit au gouvernement ou au parlement... avant de faire bande à part, d'Edouard Philippe de la pointe du... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 juin 2017

18 juin 2017: Seuls 38% des électeurs normands ont voté. Mais pour choisir le DEGAGISME modéré...

On annonçait un tsunami en marche emportant à lui seul près de 450 sièges dans l'Assemblée Nationale. Au final, Il pourrait y en avoir au moins 350 ce qui reste un record dans toute l'histoire parlementaire de la 5ème République. Et si l'on met dans les brisées des marcheurs. celles et ceux de droite ou de gauche qui s'apprêtent à voter la plupart des textes d'un Gouvernement Macron qui risque de monopoliser le pouvoir essentiel d'initier les lois, on voisine les 400 sièges alors que seuls 15% du corps électoral est réellement... [Lire la suite]
12 juin 2017

RAZ DE MAREE EN MARCHE aussi en NORMANDIE: la question des limites de la démocratie est posée

Les citoyens normands qui disposent pourtant d'un remarquable patrimoine historique pour exercer un minimum de lucidité politique ne feront pas exception: (en violet: les candidats LREM arrivés en tête au premier tour du 11 juin 2017) Le raz de marée en marche vers la Macronie déferle ici aussi avec une moyenne qui voisine les 30% dans les circonscriptions normandes pour le candidat "républicain" qui marche pour passer largement devant le candidat "les républicains" qui ne marche plus. Les autres, frontistes et insoumis sont... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 02:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 avril 2017

23 AVRIL 2017: La grande incertitude d'une France en peau de léopard...

Le vote pour le premier tour des élections présidentielles, le 23 avril 2017 sera certainement très important de part les options politiques et idéologiques proposées, de part la situation de colère et d'exaspération dans le pays mais aussi de part la situation d'inquiétude générale à court terme au niveau européen et international (crise de l'Union européenne, guerre civile religieuse dans le monde musulman, terrorisme islamiste, crise humanitaire des réfugiés) mais aussi à moyen terme (le changement climatique et ses grandes... [Lire la suite]

20 avril 2017

Au soir du premier tour des élections présidentielles, Appels à une nouvelle HARELLE ROUENNAISE

Il n'est pas sûr que les jeunes gens qui taguent rageusement depuis quelques jours les murs de Rouen et qui vandalisent les affiches de campagne des onze candidats officiels au premier tour des élections présidentielles, le 23 avril 2017, aient eu la curiosité intellectuelle de se souvenir de ce que fut la révolte de la HARELLE de Rouen en février 1382.. Nous aurons cette curiosité pour eux avec le lien suivant: http://criminocorpus.hypotheses.org/16699 Au cri de "Haro, Haro !" (référence, bien entendu, à la célèbre clameur de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 novembre 2016

CAEN L'AMERE ou l'impossibilité de faire de la politique autrement...

L'article ci-dessous (plutôt excellent signé Françoise Dajon-Lamare pour l'hebdomadaire Liberté-Bonhomme en date du 17 novembre 2016) est édifiant à lire: il n'y a pas qu'au niveau national que l'on pourra déplorer un manque de renouvellement de la caste de politiques professionnels qui prétendent à ce point à nos suffrages qu'ils finissent par transformer notre démocratie représentative en démocratie censitaire de fait: le peuple abstentionniste se détournant du droit et du devoir de voter. Nous avons le plaisir d'apprécier depuis... [Lire la suite]
10 novembre 2016

TOCQUEVILLE ne s'était pas... Trumpé: les Normands face au nouvel ordre politique américain

C'est la surprise générale: les médias dominants et les sondages se sont trompés comme d'habitude. Avouons que, nous-mêmes, nous nous sommes trompés sur le pronostic final. Surprise électorale totale donc au bout d'une nuit américaine historique mais qui peut s'expliquer par des réalités politiques et idéologiques guère surprenantes: Marine Le Pen et Vladimir Poutine n'ont pas tardé à saluer le 45ème président des Etats Unis qui, contrairement à un François Hollande, est capable de faire dévisser la bourse et faire trembler... [Lire la suite]
29 juin 2016

RECOURS devant le CONSEIL D'ETAT: que ne faut-il pas faire pour barrer la route au Front National!

Certains parlent avec raison d'en finir avec la "politique à l'ancienne"... Ils ont raison car ils sont bien placés pour en parler! On attend donc les propositions du fabiusien Mayer-Rossignol pour faire de la nouvelle politique en Normandie, pour la Normandie et au service de l'intérêt général de l'unité normande et nous savons qu'il peut en être capable ! Quant à cette affaire peu glorieuse, il est vrai, disons clairement les choses: il s'agissait avant tout d'éviter par tous les moyens (et le moyen procédurier est efficace...) une... [Lire la suite]