11 juillet 2019

Municipales 2020 ROUEN: les militants de la droite locale choisissent Jean-François BURES

L'avenir de la démocratie se sont les sondages qui remplacent les élections en bonne et due forme... Dommage! Mais il y a pire: c'est d'imposer aux militants le candidat du Prince via un comité fantoche de sélection des candidatures! On peut donc espérer que Jean-François Bures, représentant légitime de l'opposition de droite au conseil municipal de Rouen puisse commencer sa campagne de bien meilleure façon qu'un certain Benjamin Griveaux à Paris! François Bures (LR) a donc été préféré à une certaine Catherine Morin-Desailly, la... [Lire la suite]

08 juillet 2019

MUNICIPALES à ROUEN en 2020: Les Macronistes peuvent attaquer la métropole et la mairie avec un transpalette, la voie est libre!

BILLET de Florestan: La Fabiusie rouennaise est arrivée au stade ultime de sa décomposition: alors que Frédéric Sanchez, l'élu socialiste du Petit-Quevilly et actuel président de la métropole de Rouen aspire à redevenir diplomate, en l'occurrence être nommé au consulat général de France de Québec (il peut embarquer depuis un quai de Seine et filer à l'anglaise au ras-de-l'eau sans exiger l'élévation dans les airs du tablier du pont Flaubert car les grands voiliers rouennais en partance pour la Nouvelle-France n'existent plus...), on... [Lire la suite]
01 juillet 2019

Effets du changement climatique en Normandie: 25 personnalités Normandes s'engagent pour 2020

L'exceptionnelle canicule que nous venons de supporter aura au moins eu un mérite: l'urgence écologique va dominer toutes les prochaines campagnes électorales et ce sera cruel pour les professionnels du boniment. En effet, avec la canicule, le discours réchauffé et la vieille soupe habituelle remixée avec des légumes verts ne sont plus suffisants: il faut agir désormais. Concrètement. C'est-à-dire prendre des mesures politiques courageuses qui ne manqueront pas de heurter des intérêts socio-économiques bien plus puissants que ces... [Lire la suite]
11 juin 2019

APRES le 75ème anniversaire du Débarquement, la LREM envisage une DROP ZONE à Caen pour les municipales en 2020!

Après d'Ornano, Lecanuet, Poniatowski, Fabius, Cazeneuve, Lemaire, Philippe et tant d'autres... on peut raisonnablement avoir envie de dire: ça suffit! La Normandie n'est pas une drop zone pour parachuté(e) d'un ministère parisien!     Le débarquement, les Normands ont déjà donné et c'était il y a 75 ans: les Normands, d'ailleurs, sont plein d'affection pour ces paras de la Liberté et nous chérissons ces vétérans tombés du ciel durant l'été 1944... Quant aux autres, les parachuté(e)s de la vie politique nationale... [Lire la suite]
10 juin 2019

Philippe AUGIER et Hervé MORIN: la politique nationale divise lorsque la cause de la Normandie rassemble.

Billet de Florestan L'essentiel de ce billet est dans son titre. Nous formons le voeu que les deux personnalités politiques normandes ci-dessus nommées n'oubliront pas l'essentiel: la Normandie et ses projets nous rassemblent alors que la querelle partisane nationale nous divise. Non pas que cette division idéologique et partisane soit illégitime, c'est le moteur de la démocratie qui a besoin d'un débat public permanent pour pouvoir fonctionner. Sauf que le moteur, en ce moment, ne tourne pas bien rond et que le débat public... [Lire la suite]
06 juin 2019

Nicolas- Mayer Rossignol appelle à être fiers de ROUEN... Surtout pour le printemps 2020!

Et le rossignol philomèle pépie... et, pour une fois, la mélodie est mélodieuse à nos oreilles quand il s'agit de se fixer comme objectif de faire de Rouen une vraie métropole régionale aussi attractive que Nantes ou Rennes... Mais une hirondelle ne fait pas le printemps et encore moins un rossignol mot qui peut aussi signifier toute autre chose si l'on demeure dans la brocante politicienne... Lire l'article proposé par 76 actu: ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 03:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mai 2019

Pour refonder la DROITE: construire un contre-pouvoir démocratique girondin

"La carte m'obsède, la carte m'obsède..." La phrase fut répétée deux fois par Gérard Larcher, le président du Sénat, second personnage de l'Etat dans l'ordre protocolaire, mais aussi élu des Yvelines (Rambouillet), sénateur, vétérinaire, chasseur normand natif du bocage de l'Orne, bien portant notable d'Aubergenville (cela ne s'invente pas) qui était l'invité politique de la matinale de France Info ce mardi 28 mai 2019, à charge pour lui de jeter quelques mots significatifs face aux questions agaçantes des journalistes après la plus... [Lire la suite]
26 mai 2019

Elections européennes en Normandie: un échec pour Macron, Mélenchon et... Morin

Soirée électorale sans surprises ou presque ce dimanche 26 mai 2019... Les Normands ont voté comme le reste des Français (sauf dans la Manche où la liste macroniste le devance de peu sur la liste ex-frontiste...) Le rassemblement national sous la bannière Le Pen a viré en tête: la colère et le ressentiment ont gagné l'élection puisque les pompiers pyromanes de 2017 se préparent déjà pour 2022: ce soir, c'était un exercice "incendie". Sauf que le retour de flamme a été plus fort que prévu. Ce n'est pas bien grave nous dit-on du côté... [Lire la suite]
19 mai 2019

Journalisme libre d'investigation en Normandie: les premiers jets d'encre du POULPE sont pour Jean-Louis LOUVEL

Billet de Florestan Cette semaine, les abonnés et contributeurs qui ont permis le retour d'un média normand indépendant d'informations et d'investigation recevaient la première livraison du "Poulpe" (en Normand, la "pieuvre") avec pour ces premiers jets d'encre impertinents et bien informés quelques lignes fort instructives à lire sur les succès apparemment insolents de Jean-Louis Louvel qui, né au Havre et parti de quasiment rien, est devenu le roi européen de la palette de transport, le maître du rugby rouennais, le président du... [Lire la suite]
12 mai 2019

Municipales 2020 à ROUEN: Jean-Louis LOUVEL, le roi de la palette, Cincinnatus rouennais?

C'est un secret que tous les polichinelles rouennais ont de plus en plus de mal à garder: Jean-Louis LOUVEL, alias le "roi de la palette", l'entrepreneur et investisseur rouennais qui ne fait pas mystère de son attachement à ses racines normandes pour entreprendre et réussir dans la palette de transport, dans le rugby rouennais (à défaut du football), dans les médias (Jean-Louis Louvel a sauvé financièrement Paris-Normandie avec le concours de l'agence de développement du conseil régional) mais aussi dans le développement... [Lire la suite]