09 novembre 2019

Elections municipales (2020) à Rouen, Le Havre, Caen et Alençon: la conjuration des égos locaux... sans projet normand!

Dans ses éditions des 7 et 8 novembre 2019, Ouest-France, édition caennaise nous proposait une série d'articles plus ou moins développés sur un certain nombre de villes, notamment de la ci-devant "Basse-Normandie". Nous avons retenu, bien entendu, les articles qui concernaient les trois plus grandes villes normandes, la "tripolitaine" normande Caen, Rouen et Le Havre. Mais nous avons aussi retenu deux articles supplémentaires: l'un sur Alençon pour son côté pathétique et l'autre sur la stratégie d'Europe Ecologie Les Verts en... [Lire la suite]

02 novembre 2019

Toussaint 2019: Monsieur M. en catimini au Havre pour semer des ferments de division normande...

Trente quatre jours après l'incendie sur le site de Lubrizol, Monsieur M. qui aime qu'on l'aime daigne paraître à Rouen sans se préoccuper de savoir que la date de péremption du yaourt élyséen est dépassé depuis longtemps. Et quand il ne s'agit pas de confondre un village du Perche ornais (Berd'huis) avec le plateau de télé du JT de TF1 à l'heure du Pernaut, Monsieur M., plus que jamais impressionniste, aime à se retrouver incognito à la ferme Saint Siméon de Honfleur, bel endroit devenu trop cher qu'un rapin de l'époque de Boudin... [Lire la suite]
29 octobre 2019

LUBRIZOL: le premier décès ? Il est temps de retrouver du sang-froid pour l'avenir de ROUEN

Un mois après, l'après-Lubrizol à Rouen, prend un tour consternant, inquiétant faute d'un portage politique et symbolique à la hauteur d'une véritable catastrophe industrielle qui a traumatisé toute une population et souillé au propre comme au figuré toute une région. La revue de presse à lire ci-après, le démontre: il est urgent de dire la vérité et de reconstruire un projet politique pour la métropole de Rouen qui puisse concilier ce qui pourrait paraître inconciliable mais les réalités rouennaises et normandes sont ainsi: ... [Lire la suite]
22 octobre 2019

ROUEN à la sauce écolo: ça promet!

Puisque dans la salade promise il n'y aura ni huile de moteur, ni vinaigrette industrielle! Comment concilier les inconciliables? D'un côté: une population traumatisée par la catastrophe Lubrizol, une image souillée autant que l'air et une partie des sols. De l'autre: une réalité industrielle et portuaire rouennaise qui existe, bien vivante, depuis plus de deux siècles avec des milliers d'emplois à la clef... Pour qu'une mayonnaise prenne, il faut de... l'huile. On évitera, bien évidemment, l'huile de moteur ou de vidange! Depuis... [Lire la suite]
24 septembre 2019

Hervé MORIN dans Ouest-France (24/09/19): "Je viens d'ici"

Ce 24 septembre 2019, dans les pages de l'édition caennaise de Ouest-France, Hervé Morin, le président centriste de la Normandie donnait à la presse régionale son grand entretien de rentrée. A la lecture des éléments publiés par Ouest-France de cet entretien, on retiendra: 1) Hervé Morin est, quoiqu'on pense de lui, le chef politique de la Normandie (chef se disant, autrefois... "duc"): la "région", la collectivité qu'il dirige est devenue, de fait, le premier partenaire public de finances et de projets de toutes les autres... [Lire la suite]
24 septembre 2019

Elections municipales en Normandie dans les sondages: prime au maire sortant, aux écologistes. Déprime chez les macronistes...

L'article à lire ci-dessous (L'Opinion, 24/09/19) confirme les évidences: le parti d'un président de la République qui reste majoritairement impopulaire ne peut pas espérer faire de grands exploits dans des élections municipales où s'applique totalement l'adage suivant: "un tiens vaut mieux que deux tu l'auras". Dans l'incertitude et la précarité qui caractérisent notre époque, la prime de la confiance va au maire sortant quelle que soit la couleur de son écurie partisane. Seul élément nouveau qui pourrait perturber le jeu: la montée... [Lire la suite]

23 septembre 2019

Elections municipales à ROUEN: une paire centriste voudrait se démarquer de Jean-Louis Louvel pour... rassembler!

On vous donne à lire l'entretien ci-dessous paru il y a quelques temps sur le site actu.fr non sans nous poser quelques questions... Annoncer une double candidature alors qu'il y a déjà un candidat putatif du côté de la République en Marche confirme qu'il devient de plus en plus difficile de faire marcher les ambitions personnelles au même pas. Voir, par exemple, à Paris avec un premier tour des municipales qui s'annonce comme une primaire entre "marcheurs" qui se marchent sur les pieds! Aura-t-on la même chose à Rouen avec non pas... [Lire la suite]
11 septembre 2019

Municipales 2020: L'écologie n'appartient qu'à celles et ceux qui voudront enfin la prendre au sérieux!

La préoccupation écologique monte fortement dans les intentions de vote pour les prochaines élections municipales de mars 2020. Plus la ville est importante, plus cette préoccupation semble élevée: en Normandie, à Caen et plus encore à Rouen, la question écologique pourrait faire l'élection du nouveau maire ou défaire la réelection du maire sortant. L'écologie se confond, de plus en plus, avec l'intérêt général: en conséquence, cette préoccupation appartient à toutes et tous et toutes les formations partisanes et idéologiques doivent... [Lire la suite]
09 septembre 2019

ANALYSE MUNICIPALES 2020: les cinq sujets qui vont intéresser les électeurs dans les grandes villes normandes...

Elections municipales dans les grandes villes normandes en mars 2020: L'Etoile de Normandie vous fait connaître l'analyse suivante, proposée par le chercheur en sciences-politiques Nicolas Rio. Les attentes des électeurs à l'occasion des prochaines municipales ne semblent pas, aux dires de ce chercheur, marquées par un intérêt particulier pour une approche territoriale de problèmes qui sont perçus, avant tout, comme étant la déclinaison locale, communale ou municipale de problèmes plus globaux médiatiquement présentés à l'échelle... [Lire la suite]
06 septembre 2019

Nicolas MAYER-ROSSIGNOL se prépare pour les municipales à Rouen: grand bien lui fasse!

Si l'on devait utiliser une métaphore ornithologique, on dira que deux oiseaux aux plumages et ramages bien différents, peinent à cohabiter dans le même nid normand, a fortiori, lorsque l'un des deux avait d'abord pris l'habitude de chanter fort désagréablement depuis un autre arbre, picard ou parisien de préférence... Le coq Morin a toujours cru au lever du soleil normand ce qui ne fut guère le cas du rossignol Mayer particulièrement philomèle lorsque la Normandie était à son crépuscule... Bref! Nicolas Mayer-Rossignol, qui n'avait... [Lire la suite]